ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Glycols - 55 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Glycols

2008

CIS 08-1143 Mégarbane B., Baud F.J.
Intoxication par les alcools (autres que l'éthanol) et les glycols
Les intoxications par les alcools ou glycols toxiques sont rares mais potentiellement graves. La conséquence clinique principale est la survenue d'une acidose métabolique provoquant une dyspnée de Küssmaul. D'autres complications plus spécifiques peuvent également survenir lors des intoxications les plus graves: l'éthylène glycol peut entraîner une insuffisance rénale aiguë et le méthanol des troubles visuels aboutissant à une cécité irréversible. Le traitement est basé sur l'administration d'un antidote, tel que le fomépizole, qui bloque la transformation des alcools en dérivés toxiques par l'alcool déshydrogénase, associée aux mesures de réanimation symptomatique et à la perfusion intraveineuse de bicarbonate de sodium. Dans les cas les plus sévères, une hémodialyse doit être systématiquement associée au traitement antidotique.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 2e trimestre 2008, n°159, 9p. Illus. 81 réf.

2005

CIS 06-384 Teschke K., Chow Y., van Netten C., Varughese S., Kennedy S.M., Brauer M.
Expositions aux effets atmosphériques dans l'industrie du spectacle
Exposures to atmospheric effects in the entertainment industry [en anglais]
On utilise souvent des brouillards artificiels dans l'industrie du spectacle pour créer des effets atmosphériques spéciaux lors de productions cinématographiques ou dans le spectacle vivant. Dans cette étude, on a examiné les expositions aux brouillards artificiels réalisés à partir d'huiles minérales ou de glycols afin de définir quelles étaient les substances le plus souvent utilisées, de déterminer la granulométrie des particules et d'identifier les facteurs liés aux niveaux d'exposition individuelle à ces substances. On a mesuré les concentrations ambiantes d'aérosols respirables, d'aldéhydes et d'hydrocarbures aromatiques polycycliques dans différents types de productions (télévision, film, scène de théâtre et concert) et observé les sites et les tâches réalisées. Les résultats sont commentés. Il est important d'interpréter les concentrations mesurées à la lumière des éventuels effets observés sur la santé, du fait que les valeurs seuils d'exposition professionnelle existantes ont été développées pour d'autres secteurs industriels dans lesquels la composition des aérosols diffère de celle des brouillards artificiels.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, mai 2005, vol.2, n°5, p.277-284. 9 réf.

2002

CIS 03-538 Gomes R., Liteplo R., Meek M.E.
Programme interorganisations pour la gestion rationnelle des produits chimiques (IOMC)
Ethylèneglycol: Aspects relatifs à la santé humaine
Ethylene glycol: Human health aspects [en anglais]
Conclusions de cette documentation de base: les données concernant les intoxications aiguës indiquent que le rein est un organe critique pour la toxicité de l'éthylèneglycol; des troubles neurologiques et neurocomportementaux ont été rapportés, mais les données disponibles ne permettent pas d'évaluer les effets neurologiques et immunologiques éventuels associés à ce produit. Les études chez l'animal indiquent que l'éthylèneglycol a des effets néphrotoxiques et tératogènes; à très hautes doses, il existe des preuves d'une toxicité sur la reproduction chez la souris, mais pas chez le rat.
Organisation mondiale de la Santé, Service de distribution et de vente, 1211 Genève 27, Suisse, 2002. iv, 38p. Illus. 134 réf.
http://www.who.int/ipcs/publications/cicad/en/cicad45.pdf [en anglais]

CIS 02-1560 Données de base pour l'évaluation des risques des produits chimiques fabriqués en grande quantité (SIDS) - Tome 8, 1re et 2e partie
Screening information data set SIDS for high production volume chemicals - Volume 8, Parts 1 and 2 [en anglais]
Données toxicologiques et écotoxicologiques (toxicité aiguë, toxicité chronique, effets sur la reproduction, effets génétiques) pour l'évaluation du risque de sept substances chimiques: butanediol-1,4; p-tert-butylphénol; diacétone-alcool; dihydroxy-4-5 1,3-bis(hydroxyméthyl) imidazolidinone-2 (synonyme: diméthylol-dihydroxyéthylène-urée); méthacrylate de glycidyle; methylène-4,4' dianiline; trichloro-1,1,2 éthane.
Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), 11-13 chemin des Anémones, 1219 Châtelaine, Genève, Suisse, nov. 2002. viii, 264p. Réf.bibl. (1re partie); viii, 302p. Réf.bibl. (2e partie).

2000

CIS 01-1361
Programme international sur la sécurité des substances chimiques (PISSC)
Données de base pour l'évaluation des risques des produits chimiques fabriqués en grande quantité (SIDS) - Tome 6, 1re partie
Screening information data set SIDS for high production volume chemicals - Volume 6, Part 1 [en anglais]
Données toxicologiques (toxicité aiguë, toxicité chronique, effets sur la reproduction, effets génétiques) et écotoxicologiques pour l'évaluation du risque de l'acétone, de l'azobis-2,2' (méthyl-2 propionitrile) ou azobisisobutyronitrile, de l'hexaméthylèneglycol (hexanediol-1,6), de l'acide hydroxy-4 benzoïque (acide p-hydroxybenzoique) et de l'acide isocyanurique.
Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), Case postale 356, 1219 Châtelaine, Genève, Suisse, juin 2000. viii, 319p. Réf.bibl.
http://www.chem.unep.ch/irptc/sids/volume6/part1/COVOL61.PDF [en anglais]

CIS 00-1260 Dobson S.
Programme international sur la sécurité des substances chimiques (PISSC)
Ethylènegylcol: aspects environnementaux
Ethylene glycol: Environmental aspects [en anglais]
Les deux tiers de la production mondiale d'éthylèneglycol sont utilisés comme produit intermédiaire dans la fabrication d'autres composés et un quart comme antigel dans les moteurs. L'éthylèneglycol est également utilisé dans les aéroports pour dégivrer les pistes; dans ce cas, la décharge dans l'environnement est importante. Les tests révèlent une bonne biodégradabilité. L'éthylèneglycol pur est généralement peu toxique pour les organismes aquatiques; les dégivrants à base d'éthylèneglycol sont en revanche plus toxiques. Des études effectuées à proximité d'un aéroport ont révélé que les organismes aquatiques présentaient des signes d'intoxication, la présence de poissons morts et une réduction de la biodiversité, mais il n'est pas absolument certain que ces effets soient dus à l'éthylèneglycol. Les organismes terrestres sont moins exposés et moins sensibles. La Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques (ICSC) correspondante est donnée. Résumés en français et en espagnol.
Organisation mondiale de la santé, Service de distribution et de vente, 1211 Genève 27, Suisse, 2000. iii, 24p. Illus. 88 réf. Prix: CHF 13,00 (CHF 9,10 pays en développement).
http://www.who.int/ipcs/publications/cicad/en/cicad22.pdf [en anglais]

1999

CIS 00-454 Pendergrass S.M.
Détermination des glycols dans l'air: élaboration d'une méthode d'échantillonnage et d'analyse et son application à des fumées de théâtre
Determination of glycols in air: Development of sampling and analytical methodology and application to theatrical smokes [en anglais]
Thèmes traités: aérosols; éthylèneglycol; diéthylèneglycol; triéthylèneglycol; propylèneglycol; chromatographie en phase gazeuse; description de procédé; diols aliphatiques; dosage dans l'air; fumées; prélèvement et analyse.
American Industrial Hygiene Association Journal, juil.-août 1999, vol.60, n°4, p.452-457. Illus. 23 réf.

1998

CIS 99-951
Gesellschaft Deutscher Chemiker (GDCh) - Advisory Committee on Existing Chemicals of Environmental Relevance (BUA)
Acide p-hydroxybenzoïque. Hexabromocyclododécane. Propylènegylcol
p-Hydroxybenzoic acid. Hexabromocyclododecane. Propylene glycol [en anglais]
Thèmes traités: Allemagne; allergies cutanées; acide p-hydroxybenzoïque; hexabromocyclododécane; propylèneglycol; documentation de base; écotoxicologie; effets toxiques; étude bibliographique; législation; recherches sur l'animal; toxicologie; traduction.
S. Hirzel Verlag, P.O.Box 10 10 61, 70009 Stuttgart, Allemagne, 1998. 250p. Réf.bibl. Prix: DEM 112,00.

1997

CIS 01-687 Ethylène-glycol
Fiche toxicologique. Mise à jour de la fiche signalée dans CIS 87-411. Toxicité aiguë: dépression du système nerveux central intervenant après quelques heures de latence; œdème pulmonaire; hyperglycémie. Toxicité chronique: irritation des muqueuses oculaires et des voies respiratoires; signes de dépression du système nerveux central. Limites d'exposition: VLE = France: 125mg/m3 (50ppm); USA: 100mg/m3 (ACGIH 1996). Numéro CEE et codes d'étiquetage obligatoires: n°603-027-00-1; Xn, R22, 203-473-3. Le recueil complet de fiches toxicologiques sur CD-ROM est analysé sous CIS 01-201.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, CD-ROM CD 613, mai 2000. éd.rév. 4p. Illus. 18 réf.

CIS 99-1620
Agency for Toxic Substances and Diseases Registry (ATSDR)
Profil toxicologique de l'éthylèneglycol et du propylèneglycol
Toxicological profile for ethylene glycol and propylene glycol [en anglais]
Thèmes traités: absorption cutanée; éthylèneglycol; propylèneglycol; documentation de base; effets néphrotoxiques; effets neurologiques; effets toxiques; étude bibliographique; évaluation de l'exposition; évaluation de la toxicité; glossaire; irritation; limitation de l'exposition; risques d'atteinte à la santé; toxicologie; troubles fonctionnels cardiaques; troubles fonctionnels respiratoires; USA.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Agency for Toxic Substances and Disease Registry, Division of Toxicology, Toxicology Information Branch, 1600 Clifton Road NE, E-29, Atlanta, GA 30333, USA, sept. 1997. xvii, 249p. Illus. env. 500 réf.

1996

CIS 97-388 Ethylèneglycol
Ethylene glycol [en anglais]
Fiche toxicologique. Peut pénétrer l'organisme par voie inhalatoire et cutanée. Il s'agit d'une substance tératogène devant être manipulée avec extrême prudence. Irrite les yeux et le tractus respiratoire. Peut causer des effets neurotoxiques ainsi qu'un atteinte rénale et cérébrale.
New Jersey Department of Health, Right to Know Program, CN 368, Trenton, NJ 08625-68, USA, 1996. 6p.

1995

CIS 95-2184
Gesellschaft Deutscher Chemiker (GDCh) - Advisory Committee on Existing Chemicals of Environmental Relevance (BUA)
Mélamine. Diisopropanolamine. Hexanediol-1,6. Phosphate de tri/dibutyle
Melamine. Diisopropanolamine. 1,6-Hexanediol. Tri/Dibutyl phosphate [en anglais]
Conclusions de ces documents de base, traduction de rapports achevés en juin-déc. 1992: on ne dispose d'aucune donnée sur les effets aigus ou chroniques de la mélamine chez l'humain; les tests d'irritation ou de sensibilisation se sont révélés négatifs. Les expériences sur les animaux indiquent que la diisopropanolamine (iminodi-1,1' propanol-2) présente une toxicité aiguë faible; d'après les tests effectués chez l'humain, cette substance ne provoque pas de réactions allergiques ou photoallergiques. Aucune étude n'est disponible en ce qui concerne les effets de l'hexanediol-1,6 chez l'homme; les expériences sur l'animal montrent une légère toxicité aiguë. Le phosphate de tributyle est une substance très irritante pour la peau et les muqueuses chez l'homme; l'exposition par inhalation provoque des nausées et des migraines. On suppose que l'action toxicologique du phosphate de dibutyle est la même que celle du phosphate de tributyle.
S. Hirzel Verlag, P.O. Box 10 10 61, 70009 Stuttgart, Allemagne, 1995. xxvii, 197p. Réf.bibl. Prix: DEM 96,00.

1994

CIS 97-939 Lundberg P.
Criteria Group for Occupational Standards
Base scientifique pour les normes professionnelles suédoises XV
Scientific basis for Swedish occupational standards XV [en anglais]
Vetenskapligt underlag för hygieniska gränsvärden. 15 - Criteria Group for Occupational Standards XV [en suédois]
Evaluation critique des données scientifiques destinées à servir de base de discussion aux fins de l'établissement de limites d'exposition professionnelle en Suède. Ce volume est constitué des rapports de consensus émanant du Groupe chargé de la documentation de base à l'Institut national suédois de santé au travail entre juillet 1993 et juin 1994. Ces rapports portent sur les substances suivantes: éther monopropylique de l'éthylèneglycol (propoxyéthanol) et son acétate (acétate de propoxy-2 éthanol), hexachloréthane, certains stéarates métalliques, certains stéarates, hexylèneglycol, baryum et ses composés, strontium et certains de ses composés, dicyclopentadiène, N,N-diméthylacétamide, indium et ses composés inorganiques, o-chlorobenzylidène malonitrile et acide thioglycolique (mercaptoacétique).
Arbetsmiljöinstitutet, Förlagstjänst, 171 84 Solna, Suède, 1994. 72p. (ang.); 79p. (sué.). 298 réf.

CIS 95-1012 Skogstad M., Levy F.
Dermites de contact par irritation et infections mycosiques d'origine professionnelle chez les travailleurs du BTP
Occupational irritant contact dermatitis and fungal infection in construction workers [en anglais]
Etude de six travailleurs du bâtiment sur les mains desquels des maladies chroniques de la peau sont apparues au cours d'une période de 15 années. Quatre d'entre eux souffraient d'une infection par Trichophyton rubrum et les deux autres de dermite de contact par irritation. Tous effectuaient des travaux qui provoquaient des lésions cutanées dues à la présence d'éthylèneglycol et d'huiles minérales pendant l'utilisation de marteaux pneumatiques en hiver. Les travailleurs du bâtiment courent le risque de contracter une maladie de la peau à infection mycosique liée au travail.
Contact Dermatitis, juil. 1994, vol.31, n°1, p.28-30. 6 réf.

CIS 95-857 Propylèneglycol
Fiche toxicologique. Toxicité aiguë: irritation cutanée modérée. Toxicité chronique: altération du métabolisme; insuffisance rénale; effets neurotoxiques; irritation de la peau (dermites).
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, 1994. 4p. 20 réf.

CIS 95-1033
Gesellschaft Deutscher Chemiker (GDCh) Advisory Committee on Existing Chemicals of Environmental Relevance (BUA)
Ethylèneglycol
Ethylene glycol [en anglais]
De nombreux cas d'intoxication à l'éthylèneglycol chez l'humain ont été rapportés dans lesquels les reins constituaient l'organe cible; des effets neurotoxiques et cardiopulmonaires ont également été observés à la suite d'une intoxication. La substance a de fortes propriétés irritantes. Les recherches sur l'animal indiquent que la toxicité aiguë de l'éthylèneglycol est faible; en général, les symptômes sont une dépression du système nerveux central et des lésions rénales; aucun effet mutagène ou cancérogène n'a été observé; des effets embryotoxiques et tératogènes ont été constatés à des doses très élevées.
S. Hirzel Verlag, P.O. Box 10 10 61, 70009 Stuttgart, Allemagne, 1994. xvii, 139p. Réf.bibl. Prix: DEM 88,00.

1993

CIS 95-1233 Hexylèneglycol
Hexylene glycol [en anglais]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: irritation des yeux et de la peau. Effets d'une exposition de longue durée: dermites; peut affecter les reins. Limites d'exposition: valeur-seuil (TLV): 25ppm, 121mg/m3 (plafond) (ACGIH 1990-1991).
Office des publications officielles des Communautés européennes, 2985 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg; Programme international sur la sécurité des substances chimiques (IPCS), Organisation mondiale de la Santé, 1211 Genève 27, Suisse, 1993. 2p.

CIS 94-466 Hexanediol-1,6
1,6-Hexanediol [en anglais]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: irritation des yeux et des voies respiratoires.
Office des publications officielles des Communautés européennes, 2985 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg; Programme international sur la sécurité des substances chimiques (IPCS), Organisation mondiale de la Santé, 1211 Genève 27, Suisse, 1993. 2p.

CIS 94-295 Lin C.K., Chen R.Y.
Enquête sur l'emploi des éthers-alcools à Taïwan, 1991
Survey of glycol ether use in Taiwan, 1991 [en anglais]
On a constaté récemment que les éthers-alcools de la série E exerçaient une action toxique sur la reproduction et avaient des propriétés tératogènes. Dans une grande partie du monde, ils sont actuellement remplacés par les éthers-alcools de la série P. Les auteurs, quant à eux, font le point sur l'utilisation des éthers-alcools à Taïwan. Leur enquête a révélé que Taïwan importait et utilisait de grandes quantités d'éthers-alcools de la série E. Les meilleures estimations font état pour 1991 de 2.500 tonnes de 2-ME, de 1.200 tonnes de 2-EE, de 5.000 à 8.000 tonnes de 2-EEA et de 8.000 tonnes de 2-BE. S'agissant des éthers-alcools de la série P, la quantité utilisée n'est que de 2.500 tonnes. L'ignorance des effets toxiques potentiels des éthers-alcools de la série E est très courante chez les utilisateurs, les organismes investis du pouvoir de réglementation, les établissements universitaires et le public en général. Les auteurs expriment l'espoir que les résultats de leur enquête combinés avec les efforts éducatifs, la réglementation et l'assistance technique évitera à Taïwan de devenir le dépotoir de ces produits chimiques toxiques.
American Journal of Industrial Medicine, juil. 1993, vol.24, n°1, p.101-108. 9 réf.

CIS 93-1783 Butanediol-1,2
1,2-Butanediol [en anglais]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: irritation des yeux. Effets d'une exposition de longue durée: peut affecter les reins.
Office des publications officielles des Communautés européennes, 2985 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg; Programme international sur la sécurité des substances chimiques (IPCS), Organisation mondiale de la Santé, 1211 Genève 27, Suisse, 1993. 2p.

CIS 93-1463 Propylène glycol
Propylene glycol [en anglais]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: irritation des yeux.
Office des publications officielles des Communautés européennes, 2985 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg; Programme international sur la sécurité des substances chimiques (IPCS), Organisation mondiale de la Santé, 1211 Genève 27, Suisse, 1993. 2p.

1992

CIS 93-229 Cicolella A.
Les éthers de glycol - Etat actuel des connaissances - Perspective de recherche
Analyse de la littérature publiée sur les éthers de glycol, qui forment une famille dont l'usage, en tant que solvants, s'est développé de façon très importante ces dernières années. On estime que deux millions de personnes sont potentiellement exposées sur le plan professionnel et beaucoup plus, sur le plan domestique. Les données expérimentales existent mais de façon très inégale. Convergentes pour ce qui est des effets testiculaires et sur le développement par exemple, elles sont plus rares pour les effets hématologiques du type pancytopénie et inexistantes pour les effets cancérogènes. Aucune étude en intoxication chronique n'a été publiée. Les données chez l'homme restent fragmentaires: quelques cas de malformations et d'effets hématologiques ainsi que quelques enquêtes épidémiologiques sur la morbidité, mais pour lesquelles l'exposition a été mal cernée; aucune enquête sur la mortalité et aucune enquête cas-témoins. C'est la raison pour laquelle l'INRS a lancé un programme de recherche en sept axes, comprenant des études de toxicologie, d'épidémiologie et d'estimation des expositions.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 3e trimestre 1992, n°148, note n°1890-148-92, p.359-378. Illus. 132 réf.

1991

CIS 98-1127 Ethane-1,2 diol
Etano-1,2-diol [en espagnol]
Version espagnole de IPCS ICSC 0270 (CIS 92-1792). Fiche chimique internationale de sécurité. Thèmes traités: absorption cutanée; effets neurotoxiques; élimination de débords; élimination des déchets; Espagne; éthylèneglycol; étiquetage; irritation; lésions du tissu cérébral; lésions rénales; lutte contre le feu; notice d'information; perte de connaissance; PISSC; premiers soins; risques chimiques; risques d'atteinte à la santé; risques d'incendie; stockage; système nerveux central; traduction; valeurs-seuils.
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 1991. 2p.

CIS 96-2029 Hexanediol-1,6
Hexano-1,6-diol [en espagnol]
Version espagnole de IPCS ICSC 7-0491. Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: irritation des yeux et du tractus respiratoire; perte de connaissance. Les données disponibles sur les risques pathologiques de cette substance sont insuffisantes.
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 1991. 2p.

CIS 95-1229 Propylène glycol
Propano-1,2-diol [en espagnol]
Version espagnole de IPCS ICSC 6-0321. Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: irritation des yeux.
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 1991. 2p.

CIS 94-1148 Butanediol-1,2
Butano-1,2-diol [en espagnol]
Version espagnole de IPCS ICSC 6-0395. Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: irritation des yeux. Effets d'une exposition de longue durée: peut affecter les reins.
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 1991. 2p.

CIS 93-382 Ethylèneglycol
Ethylene glycol [en anglais]
Fiche technique de sécurité incendie préparée par la Loss Prevention Association of India, Warden House, Sir P.M. Road, Bombay 400 001, Inde. Risques pour la santé: lésions du foie, des reins et du cerveau; irritation légère de la peau et des yeux.
Loss Prevention News, oct.-déc. 1991, vol.13, n°4, p.21-22.

CIS 93-47 Néopentylglycol
Neopentyl glycol [en anglais]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: absorption percutanée; irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires.
Office des publications officielles des Communautés européennes, 2985 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg; Programme international sur la sécurité des substances chimiques (IPCS), Organisation mondiale de la Santé, 1211 Genève 27, Suisse, 1991. 2p.

CIS 92-1802 Hexane-2,5 diol
2,5-Hexanediol [en anglais]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: absorption percutanée; irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires. Effets d'une exposition de longue durée: dermatoses; peut affecter le système nerveux et engendrer une polyneuropathie ainsi que des altérations de l'électromyogramme.
Office des publications officielles des Communautés européennes, 2985 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg; Programme international sur la sécurité des substances chimiques (IPCS), Organisation mondiale de la Santé, 1211 Genève 27, Suisse, 1991. 2p.

CIS 92-1792 Ethylèneglycol
Ethylene glycol [en anglais]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Effets d'une exposition de courte durée: irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires; peut affecter les reins et le système nerveux central avec un risque de lésions du cerveau. Effets d'une exposition de longue durée: risque de dermatoses.
Office des publications officielles des Communautés européennes, 2985 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg; Programme international sur la sécurité des substances chimiques (IPCS), Organisation mondiale de la Santé, 1211 Genève 27, Suisse, 1991. 2p.

1990

CIS 90-1807 Ethylène glycol
Ethylene glycol [en anglais]
Fiche toxicologique. Toxicité: absorption percutanée; en cas d'exposition à des concentrations élevées, les vapeurs irritent les yeux et les voies respiratoires; la dose létale par voie orale est de 1,6g/kg; l'exposition prolongée par contact direct peut provoquer un ramollissement de la peau.
Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, 250 rue Main est, Hamilton, Ontario L8N 1H6, Canada, 1990. 1p. Illus.

CIS 90-1463 Ethylène glycol
Ethylene glycol [en anglais]
Fiche toxicologique. Toxicité: irritation des voies respiratoires et des yeux (brouillard et vapeurs); absorption percutanée; très toxique (la dose létale pour l'homme est de 1,6g/kg); substance tératogène.
Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, 250 rue Main est, Hamilton, Ontario L8N 1H6, Canada, 1990. 1p. Illus.

1988

CIS 02-45 2-Méthyl-2,4-pentanediol
Fiche toxicologique. Mise à jour de la fiche référencée sous CIS 87-842. Synonymes: hexylèneglycol; 2,4-dihydroxy-2-méthylpentane. Toxicité: irritation des yeux, du nez, du pharynx et du larynx et gêne respiratoire. Limites d'exposition (France): VME = 125mg/m3 ou 25ppm. Numéro CEE et codes d'étiquetage obligatoires: n°603-053-00-3; Xi, R36/38. Le recueil complet de fiches toxicologiques sur CD-ROM est analysé sous CIS 01-201.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, éd.rév., CD-ROM CD 613, 2000. 4p. Illus. 12 réf.

CIS 88-1454 Ethylèneglycol
Etileno-glicol [en portugais]
Fiche toxicologique. Adaptation de la fiche toxicologique n°25-1987 publiée par l'Institut national de recherches en sécurité (voir CIS 87-411).
Prevenção no trabalho, avr. 1988, n°116, p.16.

1987

CIS 87-842 2-Méthyl-2,4-pentanediol
Fiche toxicologique. Synonyme: hexylène-glycol. Liquide modérément inflammable. Est absorbé par voie percutanée. Irrite les yeux et les muqueuses lorsque la concentration dans l'air dépasse 1.000ppm. Limite d'exposition ACGIH (USA, 1986) Valeur plafond = 125mg/m3.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, 1987. 4p. 12 réf.

CIS 87-411 Ethylène-glycol
Fiche toxicologique. Les vapeurs peuvent former des mélanges explosifs avec l'air. Risques pour la santé: atteinte du système nerveux central, irritation des muqueuses oculaires et des voies aériennes supérieures. Limite d'exposition: valeur limite plafond = 125mg/m3 (ACGIH, USA, 1986).
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, 1987. 4p. 19 réf.

1986

CIS 89-76 Ethylèneglycol
Ethylene glycol [en anglais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition: ACGIH TLV (valeur plafond, vapeur) = 125mg/m3. Toxicité: ¿dème pulmonaire; dépression du système nerveux central; lésions rénales.
Indian Chemical Manufacturers Association, India Exchange, India Exchange Place, Calcutta 700 001, Inde, 1986. 1p.

1985

CIS 87-430 Propylèneglycol
Propylene glycol [en anglais]
Cette fiche toxicologique (Workplace Environmental Exposure Level Guide (WEEL)) résume les données toxicologiques disponibles et recommande des limites d'exposition pour des produits chimiques n'ayant fait l'objet d'aucune norme ou réglementation. Synonyme: 1,2-propanediol. La toxicité de ce produit est faible quel que soit le mode d'absorption. Une irritation ou une sensibilisation de la peau peuvent survenir dans le cas d'exposition prolongée ou répétée. Limites d'exposition recommandées: VME (8h)=125mg/m3 pour le mélange vapeur/aérosol; VME (8h)=10mg/m3 pour l'aérosol seul.
American Industrial Hygiene Association, 475 Wolf Ledges Parkway, Akron, OH 44311, USA, 1985, 5p. 34 réf.

CIS 86-1912 Ethylèneglycol
Ethylene glycol [en anglais]
Au sommaire de cette notice d'information: valeurs limites d'exposition sur les lieux de travail (moyenne pondérée sur 8h au Royaume-Uni pour les vapeurs: 100ppm; pour une exposition de courte durée, moyenne pondérée sur 10min: 125ppm; il n'existe pas de limite pour les particules en suspension dans l'air); utilisations industrielles, risques d'incendie et agents d'extinction préconisés, réactions dangereuses, toxicité et risques biologiques faibles en cas d'absorption orale ou de contact avec les yeux, mais peut être absorbé en quantité toxique par voie cutanée), cancérogénicité (aucune), manutention et stockage, précautions, premiers soins.
Safety Practitioner, nov. 1985, vol.3, n°11, p.32-33. 9 réf.

CIS 86-1646 Koga M., Hori H., Tanaka I., Akiyama T., Inoue N.
Dosage de l'éthylèneglycol urinaire chez le rat
L'éthylèneglycol a été isolé de l'urine par distillation azéotropique et estérifié avec de l'acide n-butyl boranique. L'éthylèneglycol dérivé a été isolé par chromatographie en phase gazeuse à 70° sur une colonne de verre de 2m par 3mm d'OV-225 à 2% (support Uniport HPS maille 60-80). Un détecteur par ionisation de flamme a été utilisé. Des quantités connues de z-méthylcyclohexanone ont été introduites dans les échantillons afin de servir de référence interne pour la quantification. Une courbe d'étalonnage linéaire a été obtenue jusqu'à 500µg/ml d'éthylèneglycol. Le seuil de détection était de 104g/ml et l'écart type relatif était de 3,5% pour 100µg/ml d'éthylèneglycol. Cette méthode a été utilisée pour déterminer l'excrétion urinaire de l'éthylèneglycol chez des rats soumis à diverses concentrations d'oxyde d'éthylène (50-500ppm). Les quantités d'éthylèneglycol excrétées étaient en relation sigmoïde avec la concentration d'oxyde d'éthylène auquel avaient été soumis les rats.
Journal of UOEH, mars 1985, vol.7, n°1, p.45-49. Illus. 7 réf.

1983

CIS 84-1298 Swensson Å.
Propylèneglycol
Propylenglykol [en suédois]
Etude bibliographique servant de base pour la détermination des limites d'exposition: métabolisme, toxicité, effets sur les organes, autres effets. Le propylèneglycol a une toxicité faible; des doses élevées ont été administrées à des animaux lors d'expériences à long terme sans effet négatif. Aucune étude pouvant servir à déterminer une norme hygiénique n'est disponible. Il semble que l'inhalation d'air saturé au propylèneglycol ne produit aucun effet nocif.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1983. 38p. 113 réf. Bibl.

1982

CIS 84-395 Filatova V.S., Smirnova E.S., Gronsberg E.Š., Russkih A.A., Klimova Ė.I., Kaštanova I.M., Gorjačeva L.A., Ždanova I.V.
Données pour l'établissement d'une norme de concentration de l'éthylèneglycol dans l'atmosphère des lieux de travail
Materialy k gigieničeskomu normirovaniju ėtilenglikolja v vozduhe rabočej zony [en russe]
Des rats et des souris exposés à 198mg/m3 d'éthylèneglycol présentaient des altérations morphologiques et fonctionnelles des reins et du foie et des altérations morphologiques du c¿ur, de la thyroïde, des surrénales et du sang. Des concentrations de 19mg/m3 ne produisaient aucun effet. Les examens cliniques pratiqués sur des travailleurs employés à la production d'éthylèneglycol et d'antigel n'ayant révélé aucune réaction défavorable à une exposition prolongée à 0,1-5,0mg/m3, il apparaît raisonnable de fixer la valeur-seuil à 5mg/m3.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, juin 1982, n°6, p.28-30. 7 réf.

CIS 82-1977 Guillon F., Raphael J.C., Girard-Wallon C., Goulon M.
Toxicité de l'éthylène glycol. A propos d'un cas d'ingestion mortelle
Etude clinique et anatomo-pathologique d'un cas d'intoxication mortelle par l'éthylène glycol. Rappel des données toxicologiques, des éléments cliniques et biologiques de l'intoxication, des difficultés et de l'importance du diagnostic précoce. Description des troubles observés aux différentes étapes du métabolisme de l'éthylène glycol.
Archives des maladies professionnelles, 1982, vol.43, n°3, p.163-168. Illus. 39 réf.

CIS 82-1321 Morel C., Gendre M., Cavigneaux A., Protois J.C.
Institut national de recherche et de sécurité
Hexylène-glycol
Synonymes, utilisations, propriétés physiques et chimiques, méthodes de détection et de détermination dans l'air, risques d'incendie (point d'éclair: 93°C en coupelle fermée), pathologie et toxicologie (irritant cutané et oculaire, action narcotique des vapeurs à forte concentration, valeur plafond américaine ACGIH: 25ppm, soit 125mg/m3. Mention de la réglementation française en matière de SHT, et de la réglementation française et internationale en matière de transport. Recommandations techniques et médicales.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 2e trimestre 1982, n°107, p.313-316. 11 réf.

1980

CIS 81-425
Association américaine d'hygiène industrielle (American Industrial Hygiene Association)
Guide des niveaux d'exposition au poste de travail - Polypropylèneglycols
Workplace environmental exposure level guide - Polypropylene glycols. [en anglais]
Données fournies: propriétés physico-chimiques; toxicologie et applications; limites d'exposition recommandées au poste de travail. Les polypropylèneglycols ne présentent pas de risque significatif au poste de travail et une limite d'exposition de 10mg/m3 est recommandée.
American Industrial Hygiene Association Journal, oct. 1980, vol.41, n°10, p.A-53 à A-55. 8 réf.

CIS 81-420 Groupe d'experts des pays nordiques pour la documentation sur les valeurs-seuils - 14. Ethylèneglycol
Nordiska expertgruppen för gränsvärdesdokumentation - 14. Etylenglykol [en suédois]
Etude bibliographique sur la toxicité de cet antigel et solvant: modèle métabolique (inhalation, ingestion, absorption cutanée; répartition, métabolisme et élimination; période biologique; facteurs influant sur le métabolisme; mécanismes toxicologiques; effets sur la peau et les muqueuses, sur le foie, les reins, l'estomac, le c¿ur, le système nerveux central et les yeux; effets génétiques et cancérogènes; indices d'exposition, relation entre exposition, effet et réponse; évaluation des données. En annexe, valeurs-seuils adoptées dans 11 pays; méthodes de prélèvement et d'analyse.
Arbetarskyddsverket, 171 84 Solna, Suède, 1980. 36p. 116 réf.

CIS 81-120 Brenner Ė.S.
Dosage séparé de l'éthylèneglycol et de l'acide méthacrylique dans l'air par la chromatographie en couche mince
Razdel'noe opredelenie ėtilenglikolja i metakrilovoj kisloty v vozduhe metodom tonkoslojnoj hromatografii [en russe]
Des essais conduits avec différents systèmes de solvants ont abouti à l'utilisation, pour le partage des 2 substances prélevées simultanément, d'un système CHCl3-éthanol (4:1), qui s'est révélé optimal pour la phase mobile et est réutilisable. Quant aux plaques chromatographiques pour le dosage séparé, il est recommandé de les activer au préalable à 105-110°C pendant 1h et de les conserver à l'abri de l'humidité. La sensibilité du dosage est de 1µg pour chaque substance.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, fév. 1980, n°2, p.54-55. 5 réf.

CIS 81-112
Association américaine d'hygiène industrielle (American Industrial Hygiene Association)
Guide sur les niveaux d'exposition aux polyéthylènes-glycols dans l'air des lieux de travail
Workplace environmental exposure level guide - Polyethylene glycols. [en anglais]
Les niveaux d'exposition dans l'air des lieux de travail (WEEL) sont des valeurs-limites prévues pour les produits chimiques, contraintes ou agents pour lesquels il n'existe aucune limite fixée de manière impérative. Au sommaire de cette notice d'information: propriétés chimiques et physiques des polyéthylènes-glycols; données toxicologiques et applications; limites d'exposition recommandées dans l'air des lieux de travail. Les polyéthylènes-glycols ne présentent pas de risque significatif pour la santé et une limite de 10mg/m3 est recommandée.
American Industrial Hygiene Association Journal, sept. 1980, vol.41, n°9, p.A-55 à A-57. 8 réf.

1978

CIS 78-1373 Koleva M.
Variation de l'excrétion urinaire des γ-glutamyltranspeptidases, des leucine-aminopeptidases et des phosphatases alcalines lors de l'exposition combinée à l'éthylèneglycol et à une température élevée
Promeni v ekskrecijata na gama-glutamiltranspeptidazata, levcinaminopeptidazata i alkalnata fosfataza v urinata pri kombinirano dejstvie na etilenglikol i visoka temperatura [en bulgare]
Résultats d'expériences effectuées sur le rat en vue de déceler de telles modifications 2, 8, 15, 30 et 90 jours après exposition, séparée ou combinée, à l'éthylèneglycol (1/8 de la DL50) et à une température ambiante de 35°C. L'effet de la seule chaleur détermine une augmentation de l'excrétion d'enzymes au début de l'exposition, cependant que l'exposition au seul éthylèneglycol provoque une baisse de l'excrétion des γ-glutamyltranspeptidases (GTR) et des leucine-aminopeptidases, ainsi qu'une augmentation de celle des phosphatases alcalines. L'effet toxique de l'éthylèneglycol sur ces enzymes est atténué par la chaleur vers la fin de la période d'observation. Les modifications de l'excrétion des GTR sont l'indice le plus précoce et le plus sensible de lésions tubulaires.
Problemi na higienata, 1977, vol.3, p.35-46. 26 réf.

1976

CIS 77-1227 Ethylène-glycol
Ethylene glycol. [en anglais]
Cette notice d'information fournit des détails sur les applications de l'éthylène-glycol, les risques, l'extinction des incendies, la source d'informations complémentaires, les propriétés physiques et chimiques.
H 47, Information sheets on hazardous materials, Fire Protection Association, Aldermary House, Queen Street, London EC4N 1TJ, Royaume-Uni, juin 1976. 2p.

1974

CIS 75-1368 Wills J.H., Coulston F., Harris E.S., McChesney E.W., Russell J.C., Serrone D.M.
Inhalation d'aérosols d'éthylèneglycol par l'homme
Inhalation of aerosolized ethylene glycol by man. [en anglais]
Après un bref rappel des travaux publiés et une description des signes et symptômes consécutifs à l'ingestion expérimentale d'éthylèneglycol, les auteurs présentent leurs propres expériences sur des sujets humains, au cours desquelles 19 volontaires mâles ont été exposés à des aérosols d'éthylèneglycol en concentration quotidienne moyenne de 3-67mg/m3 presque continuellement pendant 4 semaines. Les analyses de sang et d'urine n'ont pas fait apparaître de signes d'absorption de quantité importante d'éthylèneglycol. Aucun signe grave d'intoxication n'a été observé, mais quelques symptômes subjectifs d'irritation des voies aériennes supérieures se sont manifestés. L'irritation devient commune lorsque la concentration d'éthylèneglycol atteint 140mg/m3 et, au-delà de 200mg/m3, elle est intolérable. Les auteurs concluent qu'un individu dont l'appareil sensoriel est normal ne saurait absorber une quantité dangereuse d'éthylèneglycol par la voie respiratoire. Les résultats détaillés des examens de laboratoire et des épreuves psychométriques sont récapitulés dans des tableaux.
Clinical Toxicology, oct. 1974, vol.7, n°5, p.463-476. Illus. 27 réf.

1, 2 | suivant >