ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Ethers - 423 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Ethers

1988

CIS 90-420 Ether méthylique de chlorométhyle
Chloromethyl methyl ether, potential human carcinogen [en anglais]
Fiche toxicologique tirée de la nouvelle édition de la publication du NIOSH "Occupational Safety and Health Guidelines for Chemical Hazards". Toxicité: irritation et brûlures (peau, yeux et muqueuses); pneumonies; ¿dèmes pulmonaires; cancer du poumon (ACGIH: cancérogène A2).
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Centers for Disease Control, National Institute for Occupational Safety and Health, Division of Standards Development and Technology Transfer, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati OH 45226, USA, 1988. 6p. Bibl.

CIS 90-54 Ether phénylglycidylique
Phenyl glycidyl ether [en anglais]
Fiche toxicologique tirée de la nouvelle édition de la publication du NIOSH "Occupational Safety and Health Guidelines for Chemical Hazards". Limites d'exposition: OSHA PEL (VME 8H) = 60mg/m3; NIOSH REL (valeur plafond 15min) = 5mg/m3; ACGIH TLV (VME 8h) = 6mg/m3. Toxicité: irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires; dermatoses; sensibilisation de la peau.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Centers for Disease Control, National Institute for Occupational Safety and Health, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati OH 45226-1988, USA, 1988. 5p. Bibl.

CIS 90-43 Ether isopropylglycidylique
Isopropyl glycidyl ether [en anglais]
Fiche toxicologique tirée de la nouvelle édition de la publication du NIOSH "Occupational Safety and Health Guidelines for Chemical Hazards". Limites d'exposition: OSHA PEL (VME 8h) = 240mg/m3; NIOSH REL (Valeur plafond 15min) = 240mg/m3; ACGIH TLV (VME 8h) = 240mg/m3. Toxicité: effets neurotoxiques réversibles; irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires; dermatoses; sensibilisation de la peau.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Centers for Disease Control, National Institute for Occupational Safety and Health, Division of Standards Development and Technology Transfer, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226-1988, USA, 1988. 5p. Bibl.

CIS 90-225 Dannaker C.J.
Sensibilisation allergique à un composé époxyde de la classe des cycloaliphatiques non dérivé du bisphénol A
Allergic sensitization to a non-bisphenol A epoxy of the cycloaliphatic class [en anglais]
Premier rapport sur un cas de sensibilisation à un composé époxyde cycloaliphatique, en l'occurence le diépoxyde de vinylcyclohexane, enregistré chez une opératrice de microscope électronique sous la forme d'une dermite allergique de contact. Les composés époxyde cycloaliphatiques ne dérivant pas de l'éther diglycidylique de bisphénol A, l'époxyde actuellement le plus courant dans le commerce. Les époxydes non dérivés de l'éther diglycidylique trouvent de nouvelles applications dans l'industrie des semiconducteurs et dans l'industrie aérospatiale et verront probablement leur importance grandir comme cause de dermite allergique professionnelle. Le port de gants en latex ou en polychlorure de vinyle n'a pas suffi à protéger le malade en cause contre l'absorption percutanée du diépoxyde de vinylcyclohexane et n'a pas pu prévenir l'apparition d'une dermite allergique.
Journal of Occupational Medicine, août 1988, vol.30, n°8, p.641-643. Illus. 16 réf.

CIS 90-190 Javorskij A.P., Manza I.A., Petrov N.A., Timofeeva T.N.
Etude générale de la composition des produits volatils des résines époxydes par l'emploi de la méthode de la résonance magnétique protonique et de la chromatographie gaz-liquide
Kompleksnoe izučenie sostava letučih produktov ėpoksidnyh smol s primeneniem metoda protonno-magnitnogo rezonansa i gazožidkostnoj hromatografii [en russe]
Etude visant à déterminer la composition des produits volatils des résines époxydes cycloaliphatiques UP-640 et UP-650 T, des époxydes de polyoxypropylène DE-1000, DE-2000, TE-750 et TE-1500 et de l'époxydiane ED-6. Les résines époxydes cycloaliphatiques et les époxydes de polyoxypropylène (POPE) différent des résines époxydes antérieures à la fois par la composition et l'identité de leurs composants. Contrairement aux résines époxydes, l'UP-640 et l'UP-650 T peuvent libérer des composants hautement toxiques tels que le chlorure d'allyle et le styrène en même temps que l'épichlorhydrine et le toluène. Parmi les produits volatils des POPE figurent l'acétone, le chlorure d'allyle, l'éthanol et le dioxane ainsi que les composants habituels des résines dianes. L'épichlorhydrine ne saurait être le seul composant pour lequel il y aurait lieu d'envisager une normalisation. S'agissant en particulier des POPE, le composant volatil à prendre en considération pour l'établissement d'une norme est l'acétone en raison de sa teneur, son point d'ébullition et de sa volatilité par rapport à d'autres produits volatils.
Gigiena i sanitarija, mai 1988, n°5, p.86-88. 5 réf.

CIS 89-1957 Imbriani M., Ghittori S., Pezzagno G., Capodaglio E.
Evaluation de l'exposition à l'isoflurane (forane): mesures environnementales et biologiques sur le personnel de salles d'opération
Evaluation of exposure to isoflurane (forane): environmental and biological measurements in operating room personnel [en anglais]
Les concentrations d'isoflurane (Forane) dans l'atmosphère de 11 salles d'opération de 5 hôpitaux italiens dépassaient la limite moyenne d'exposition recommandée (valeur médiane: 113µmol/m3). De l'isoflurane a été décelé dans les urines de 45 sujets exposés (anesthésistes, chirurgiens, infirmier(e)s). Une corrélation significative a été observée entre la concentration d'isoflurane dans les urines éliminées durant la journée de travail et la concentration de cette même substance dans la zone de respiration. Ces résultats montrent que la concentration d'isoflurane urinaire peut constituer un indice biologique approprié d'exposition. Un indice biologique d'exposition de 18nmol/L (3,4µg/L) est suggéré. C'est la valeur obtenue après 4h d'une exposition environnementale moyenne à 81µmol/m3 (2ppm).
Journal of Toxicology and Environmental Health, 1988, vol.25, n°4, p.393-402. Illus. Bibl.

CIS 89-1781 Ether diglycidylique, cancérogène humain possible
Diglycidyl ether, potential human carcinogen [en anglais]
Fiche toxicologique tirée de la nouvelle édition de la publication du NIOSH "Occupational Safety and Health Guidelines for Chemical Hazards". Limites d'exposition: OSHA PEL (VME 8h) = 2,8mg/m3; NIOSH REL (valeur plafond 15min) = 1mg/m3; ACGIH TLV (VME 8h) = 0,5mg/m3. Seuil olfactif = 5ppm. Toxicité: cancérogène humain possible; brûlures chimiques; irritation grave de la peau, des yeux et des voies respiratoires; sensibilisation; dermatoses.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Centers for Disease Control, National Institute for Occupational Safety and Health, Division of Standards Development and Technology Transfer, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati OH 45226, USA, 1988. 5p. Bibl.

CIS 89-1635
Health and Safety Commission
Prévention de l'exposition aux substances nocives lors d'opérations de fumigation - Règlement de 1988 sur la prévention de l'exposition aux substances nocives [Royaume-Uni] - Recueil homologué de directives pratiques
Control of substances hazardous to health in fumigation operations; Control of Substances Hazardous to Health Regulation 1988 [United Kingdom] - Approved Code of Practice [en anglais]
Cette brochure contient le texte du Recueil de directives pratiques (entrée en vigueur: 1 oct. 1989) et les 19 articles du règlement (qui s'appliquent à tous les gaz fumigants, certaines obligations particulières étant imposées aux utilisateurs des fumigants les plus courants - bromure de méthyle, acide cyanhydrique, oxyde d'éthylène et phosphine). Le recueil de directives pratiques a été homologué en vertu de l'article 16 de la Loi de 1974 sur l'hygiène et la sécurité au travail à titre de guide pratique pour l'application des dispositions du règlement de 1988 sur la prévention de l'exposition aux substances nocives. Il s'applique à toutes les sortes d'opérations de fumigation qu'elles soient réalisées en plein air, dans une enceinte temporaire ou dans des chambres de fumigation ou de stérilisation conçues à cet effet. Il ne s'applique pas à l'utilisation de vapeurs, de brouillards ou de fumées pour la destruction des parasites, une telle utilisation relevant des dispositions du recueil homologué de directives pratiques "Prévention de l'exposition aux substances nocives: prévention de l'exposition professionnelle aux pesticides" (en préparation).
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1988. 42p. Prix: GBP 3,00.

CIS 89-1468 Oxyde d'éthylène
Tlenek etylenu [en polonais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition permise (Pologne) = 1mg/m3.
Centralny Instytut Ochrony Pracy, 1 Ul. Tamka, 00-349 Warszawa 30, Pologne, 1988. 2p.

CIS 89-1458 Ether n-butylglycidylique
n-Butyl glycidyl ether [en anglais]
Fiche toxicologique tirée de la nouvelle édition révisée de la publication du NIOSH "Occupational Safety and Health Guidelines for Chemical Hazards". Limites d'exposition: OSHA PEL (VME 8h) = 270mg/m3; NIOSH REL (valeur plafond 15min) = 30mg/m3; ACGIH TLV (VME 8h) = 135mg/m3. Toxicité: irritation légère des yeux, de la peau et des voies respiratoires; inflammation et sensibilisation de la peau en cas d'exposition de longue durée.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Center for Disease Control, National Institute for Occupational Safety and Health, Division of Standards Development and Technology Transfer, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226, USA, 1988. 6p. Bibl.

CIS 89-1449 Ether allylglycidique
Allyl glycidyl ether [en anglais]
Fiche toxicologique tirée de la nouvelle édition révisée de la publication du NIOSH "Occupational Safety and Health Guidelines for Chemical Hazards". Limites d'exposition: OSHA PEL (valeur plafond) = 45mg/m3; NIOSH REL (valeur plafond, 15min) = 45mg/m3; ACGIH TLV (VME, peau) = 22mg/m3. Toxicité: irritation grave des yeux et des voies respiratoires; dermatoses; sensibilisation de la peau; irritation légère de la peau; absorption percutanée.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Center for Disease Control, NIOSH, Division of Standards Development and Technology Transfer, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati OH 45226, USA, 1988. 6p. Bibl.

CIS 89-553 Austin S.G., Sielken R.L.
Problèmes posés par l'évaluation des risques cancérogènes de l'oxyde d'éthylène
Issues in assessing the carcinogenic hazards of ethylene oxide [en anglais]
La caractérisation des risques pathologiques associés à l'exposition professionnelle ou ambiante à l'oxyde d'éthylène est rendue difficile par le nombre limité d'informations fournies sur la relation dose-réponse par les rares études épidémiologiques publiées, ainsi que par l'absence de données toxicologiques concernant l'exposition chronique dans des espèces autres que le rat. Pour l'établissement de normes révisées d'exposition professionnelle à l'oxyde d'éthylène, les organismes fédéraux investis d'un pouvoir de réglementation ont fait largement appel à des techniques traditionnelles d'évaluation des risques. Cet article révèle la variabilité des résultats d'évaluations des risques obtenus avec le modèle à réponse graduée et avec des expériences isolées sur l'animal, en fonction de la méthode utilisée pour la détermination du risque, de l'effet pathologique retenu, de l'utilisation d'intervalles de confiance et de la méthode employée pour comparer les niveaux d'exposition chez l'homme et chez l'animal. Le choix des options les plus pessimistes disponibles dans chacun de ces 4 domaines conduit à fixer à 0,005ppb la limite d'exposition potentiellement non dangereuse, alors que d'autres hypothèses raisonnables l'évaluent à 1,3ppm.
Journal of Occupational Medicine, mars 1988, vol.30, n°3, p.236-245. Illus. 22 réf.

CIS 89-415 Dioxane
Dioxano [en espagnol]
Fiche toxicologique publiée par le "Consejo Interamericano de Seguridad", 33 Park Place, Englewood, NJ 07631, USA. Limite d'exposition (OSHA): VME (8h) = 360mg/m3. Toxicité: absorption percutanée; lésions hépatiques et rénales; irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires; dermatoses; cancérogène chez les animaux de laboratoire.
Noticias de seguridad, 1988, vol.50, n°12, 4p. encart.

CIS 89-604 Deschamp D.
Utilisation de l'oxyde d'éthylène en stérilisation microchirurgicale. Evaluation du risque professionnel d'opacification du cristallin
Grâce à une étude épidémiologique transversale menée chez 75 personnes (45 exposées à l'oxyde d'éthylène lors d'opérations de stérilisation dans 5 hôpitaux parisiens et 20 témoins), cette thèse de médecine se propose de rechercher si cette exposition entraîne un risque accru de cataractes ou d'opacités cristalliennes. Aspects traités: caractéristiques de l'oxyde d'éthylène, utilisation de l'oxyde d'éthylène en stérilisation, méthodologie et résultats de l'enquête épidémiologique. Des mesures métrologiques continues faites selon la norme AFNOR ont permis de quantifier l'exposition (de 0,06 à 39ppm pendant des durées variant de 0,5 à 190min). Les résultats de cette étude n'indiquent pas de risque professionnel de cataracte par l'oxyde d'éthylène lors de faibles expositions. Mais la survenue de cette pathologie, en cas de surexposition massive, n'est pas exclue et doit être considérée comme conséquence d'un accident du travail.
Université de Paris, Faculté de médecine Broussais-Hôtel-Dieu, Paris, France, 1988. 222p. Illus. 108 réf.

CIS 88-2000 Elliott L.J., Ringenburg V.L., Morelli-Schroth P., Halperin W.E., Herrick R.F.
Exposition à l'oxyde d'éthylène dans les hôpitaux
Ethylene oxide exposures in hospitals [en anglais]
Les résultats d'enquêtes effectuées dans 12 hôpitaux américains ont indiqué que les concentrations moyennes d'exposition pondérées sur 8h pouvaient atteindre jusqu'à 6,7ppm alors que les moyennes d'exposition pondérées sur 15min atteignaient jusqu'à 103ppm. Une corrélation a été établie entre les niveaux d'exposition les plus faibles et la présence d'équipements de prévention technique appropriés et de méthodes de travail adéquates.
Applied Industrial Hygiene, mai 1988, vol.3, n°5, p.141-145. Illus. 15 réf.

CIS 88-1999 Necker G.
La stérilisation à basse température par l'oxyde d'éthylène
Kaltgassterilisation mit Ethylenoxid [en allemand]
Les concentrations dans l'air d'oxyde d'éthylène dégagé au cours des 7min consécutives à l'ouverture du stérilisateur ont été mesurées dans différents hôpitaux. Les valeurs initiales se situaient entre 25 et 100ppm et tombaient après 15min à 3ppm et à 1ppm après 30min. Les mesures effectuées sur 14 stérilisateurs ont donné des valeurs comprises entre 2,5ppm dans des conditions extrêmement favorables et 245ppm dans le cas d'un stérilisateur défectueux.
Krankenhaustechnik, mai 1988, vol.14, n°5, p.64-67. Illus.

1987

CIS 89-1115 Bis(chlorométhyl) éther
Diklordimetyleter; bis(klormetyl)eter [en suédois]
Fiche toxicologique tirée du Kemiska Ämnen Register (voir CIS 89-214). Toxicité: très toxique par inhalation, ingestion ou absorption percutanée; cancérogène; irrite les yeux.
Arbetarskyddsnämnden, Box 3208, 103 64 Stockholm, Suède, 1987. 2p.

CIS 89-762 Oxyde de propylène
1,2-Propylenoxid; 1,2-Epoxipropan; Metyloxiran [en suédois]
Fiche toxicologique tirée du Kemiska Ämnen Register (voir CIS 89-214). Limite d'exposition: VME = 12mg/m3. Toxicité: irrite les yeux, la peau et les voies respiratoires.
Arbetarskyddsnämnden, Box 3208, 103 64 Stockholm, Suède, 1987. 3p.

CIS 89-751 Oxyde d'éthylène
Etylenoxid; Etenoxid [en suédois]
Fiche toxicologique tirée du Kemiska Ämnen Register (voir CIS 89-214). Toxicité: cancérogène; irrite la peau, les yeux et les muqueuses; affecte le système nerveux central.
Arbetarskyddsnämnden, Box 3208, 10364 Stockholm, Suède, 1987. 3p.

CIS 89-709 Règlement relatif à l'oxyde d'éthylène - portant application de la loi sur la santé et la sécurité au travail [Canada - Ontario]
Regulation respecting ethylene oxide - made under the Occupational Health and Safety Act [Canada - Ontario] [en anglais]
Le règlement classe l'oxyde d'éthylène comme substance soumise à contrôle, et définit les responsabilités des employeurs et des travailleurs en matière de prévention de l'exposition. La valeur-seuil d'exposition à court terme (15min) est de 18mg/m3, et la valeur-seuil moyenne est de 1,8mg/m3. La publication inclut également des directives sur: les équipements de protection respiratoire; le dosage de l'oxyde d'éthylène dans l'air.
Ontario Ministry of Labour, Occupational Health and Safety Division, 400 University Ave., Toronto, Ontario M7A 1T7, Canada, 1987. 50p. Illus. Index. (Règlement publié d'abord dans l'Ontario Gazette, 11 avr. 1987, n°15, p.1686-1690).

CIS 89-870 Javorovskij A.P.
Etude comparative sur les propriétés toxiques des époxydes polyoxypropylènes et données pour l'établissement d'une valeur MAC collective pour leurs composants volatils dans l'air des lieux de travail
Sravnitel'naja toksikologo-gigieničeskaja harakteristika polioksipropilenėpoksidov i obosnovanie gruppovoj PDK ih letučih komponentov v vozduhe rabočej zony [en russe]
Compte rendu d'expérimentations animales sur les époxydes polyoxypropylènes (PE), groupe de composés nouveaux présentant des caractéristiques toxicologiques similaires. Les PE ne sont pas absorbables par voie cutanée, mais possèdent un pouvoir légèrement irritant pour la peau et la conjonctive. L'acétone, le toluène et l'épichlorhydrine, dégagés par les PE entre 20 et 100°C, produisent des effets hépatotoxiques et néphrotoxiques. Etant donné les caractéristiques toxicologiques similaires des PE, il est recommandé de fixer à 100mg d'acétone/m3 la concentration maximale admissible collective de leurs composants volatils dans l'air des lieux de travail. Ces expériences ont démontré la possibilité d'établissement de normes collectives pour les époxydes nouvellement synthétisées qui constituent des séries homologues.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, août 1987, n°8, p.28-31. 6 réf.

CIS 89-537 Vermej M.I.
Effets allergisants combinés de complexes volatils de préparations de composés d'époxy et de phénol-formaldéhyde
Kombinirovannoe allergennoe dejstvie letučih kompleksov ėpoksidnyh i fenolformal'degidnyh kompozicij [en russe]
Compte rendu d'expériences sur l'animal qui avaient pour objet de déterminer les effets allergisants individuels et combinés de complexes volatils de produits chimiques présents dans des préparations de composés d'époxy et de phénol-formaldéhyde. L'action combinée du formaldéhyde et de l'épichlorhydrine présents dans les matières volatiles dégagées par la laque EIF renforce l'activité allergisante du formaldéhyde et supprime celle de l'épichlorhydrine. Ce phénomène devrait être pris en considération pour l'établissement de normes d'exposition aux complexes volatils des composés d'époxy et de phénol-formaldéhyde. Les complexes volatils de la laque à base de composés époxy-phénol-formaldéhyde EIF ont une activité allergisante plus grande que celles des complexes volatils de la solution ED-16 et de la laque IF. La concentration de 0,5mg/m3 du complexe volatil IF (mesurée en tant que formaldéhyde) constitue le seuil de l'action allergique.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, fév. 1987, n°2, p.37-40. Illus. 5 réf.

CIS 89-532 D'jačkova E.F., Lovčinovskaja T.A., Čikin G.A.
Analyse chromatographique de mélanges d'acrylonitrile, d'éthanol, de toluène, d'alcool butylique et d'épichlorhydrine
Gazohromatografičeskoe opredelenie akrilonitrila, ėtanola, toluola, butanola i epihlorgidrina v vozduhe pri sovmestnom prisutstvii [en russe]
Pour le dosage des composés précités, les conditions optimales suivantes ont été définies: colonne de 3m sur 3mm remplie d'adipate de polyéthylèneglycol (10%) sur 0,25-0,5mm de Spherochrome; température de la colonne: 90°C; température de la chambre d'injection: 125°C; débit du gaz vecteur (hélium): 40mL/min; détecteur à ionisation de flamme. L'analyse prend 10min. La méthode, récemment mise au point, permet le dosage des concentrations minimales suivantes: acrylonitrile - 0,25mg/m3 (MAC 0,5mg/m3), éthanol - 1mg/m3 (MAC 1000mg/m3), toluène - 1mg/m3 (MAC 50mg/m3), alcool butylique - 1mg/m3 (MAC 10mg/m3), épichlorhydrine - 0,5mg/m3 (MAC 1mg/m3).
Gigiena i sanitarija, avr. 1987, n°4, p.55-56. Illus. 3 réf.

CIS 89-205 Stérilisation à froid à l'oxyde d'éthylène - Mesures effectuées par le Service d'inspection technique
Kaltgassterilisation mit Ethylenoxid - Der Technische Aufsichtsdienst führte Übersichtsmessungen durch [en allemand]
Présentation des résultats de mesures de l'oxyde d'éthylène pratiquées dans plusieurs hôpitaux. Pour ces mesures, il a été fait appel à un détecteur à ionisation de flamme dont la plage de détection était de 1 à 10.000ppm et le temps de réponse de 1,5 seconde. A l'ouverture du stérilisateur, durant les quelques minutes nécessaires au retrait des objets stérilisés, des concentrations d'oxyde d'éthylène comprises entre 20 et 100ppm ont été enregistrées. Les stérilisateurs doivent être munis de systèmes de verrouillage pour empêcher l'ouverture jusqu'à ce que tout l'oxide d'éthylène soit évalué.
Die Fachkraft für Arbeitssicherheit, 1987, n°2, p.11-13. Illus.

CIS 88-1795 Oxyde de diéthyle
Fiche toxicologique. Limites d'exposition (France, 1984): VME = 1200mg/m3; VLE = 1500mg/m3. Toxicité: irritation des muqueuses, de la peau et des yeux; anesthésique puissant; troubles respiratoires.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, 1987. 4p. 16 réf.

CIS 88-1599 Mathias C.G.T.
Dermite allergique de contact due à de l'époxy non-bisphénol A dans un laminé d'époxy renforcé aux fibres de graphite
Allergic contact dermatitis from a nonbisphenol A epoxy in a graphite fiber reinforced epoxy laminate [en anglais]
Un travailleur d'une société de fabrication de moteurs d'avions a été victime d'une dermite après avoir manipulé des laminés d'époxy renforcés à la fibre de graphite (epoxy prepreg). Des tests épicutanés ont fait apparaître que cette dermite était due au liant de l'époxy, un non-bisphénol A, la 4-glycidyloxy-N, N-diglycidylaniline. Un test épicutané effectué avec de l'époxy au bisphénol A a donné des résultats négatifs. Des entretiens menés avec d'autres travailleurs ont fait apparaître qu'un manque de prise de conscience des risques cutanés liés aux laminés renforcés aux fibres de graphite, par rapport aux résines époxy liquides, peut constituer un facteur de risque pour la sensibilisation allergique à ces matériaux composés.
Journal of Occupational Medicine, sept. 1987, vol.29, n°9, p.754-755. 4 réf.

CIS 88-1076 Règlement portant application de la loi sur la santé et la sécurité au travail; Substance soumise à contrôle - oxyde d'éthylène [Canada - Ontario]
Regulation made under the Occupational Health and Safety Act; Designated Substance - Ethylene Oxide [Canada - Ontario] [en anglais]
Ce règlement définit les obligations de l'employeur en ce qui concerne la limitation de l'exposition, l'établissement d'un programme de prévention, la conduite d'examens médicaux et la tenue de dossiers individuels d'exposition. Il définit également les droits et obligations des travailleurs et fixe la limite d'exposition, pendant 15min, à 10ppm ou 18mg/m3, et présente une méthode de calcul de l'exposition.
Ontario Gazette - Gazette de l'Ontario, 11 avr. 1987, n°15, p.1686-1690.

CIS 88-1223 Sarto F., Clonfero E., Bartolucci G.B., Franceschi C., Chiricolo M., Levis A.G.
Echanges de chromatides s¿urs et capacité de réparation de l'ADN parmi le personnel d'un hôpital exposé à l'oxyde d'éthylène: évaluation de la relation dose-effet
Sister chromatid exchanges and DNA repair capability in sanitary workers exposed to ethylene oxide: Evaluation of the dose-effect relationship [en anglais]
Rapport sur l'induction d'échanges de chromatides s¿urs (ECS) et la réparation de l'ADN dans les lymphocytes périphériques de 10 travailleurs exposés à l'oxyde d'éthylène (OEt) et de 10 témoins appariés par le sexe, l'âge et les habitudes tabagiques. Les 10 travailleurs examinés étaient exposés à des concentrations d'OEt (1,84ppm en moyenne pondérée dans le temps) intermédiaires entre les concentrations élevées (10,7ppm) et faibles (0,35ppm) auxquelles avaient été exposés antérieurement 2 groupes de 19 et 22 travailleurs. Une augmentation statistiquement significative des ECS a été observée entre le groupe témoin et le groupe exposé couvert par la présente enquête. Le pouvoir de réparation des dommages causés à l'ADN des lymphocytes par les rayons gamma était plus faible chez les travailleurs exposés que chez les témoins, mais dans une mesure non significative. Une relation significative entre la fréquence des ECS et le niveau d'exposition à l'OEt a été mise en évidence par 2 méthodes statistiques chez les 3 groupes exposés. La limite actuelle d'exposition à l'OEt (3ppm) en vigueur en Italie pourrait bien ne pas assurer une protection suffisante contre les effets génotoxiques éventuels de cette substance. Il se pourrait même qu'une exposition chronique à 1ppm ne fût pas exempte de risque génotoxique.
American Journal of Industrial Medicine, 1987, vol.12, n°5, p.625-637. Illus. 30 réf.

CIS 88-912 Cumins K.J., Schultz G.R., Lee J.S., Nelson J.H., Reading J.C.
Mise au point et évaluation d'un tube pour prélèvement contenant un médium de captage enduit d'acide hydrobromique et qui permet de mesurer l'exposition professionnelle à l'oxyde d'éthylène
Development and evaluation of a hydrobromic acid-coated sampling tube for measuring occupational exposures to ethylene oxide [en anglais]
Le charbon activé est enduit d'acide hydrobromique qui réagit au contact de l'oxyde d'éthylène pour former du bromethanol-2. Le produit obtenu par la réaction est désorbé avec du diméthylformamide et dérivé avec du heptafluorobutyrylimidazole. Le dosage est effectué à l'aide d'un chromatographe à gaz doté d'un détecteur à capture d'électrons. La sensibilité de la méthode est de 0,1ppm.
American Industrial Hygiene Association Journal, juin 1987, vol.48, n°6, p.563-573. Illus. 34 réf.

CIS 88-798 Epichlorohydrine - Guide de santé et de sécurité
Epichlorohydrin health and safety guide [en anglais]
Fiche toxicologique basée sur la publication de l'OMS Critères d'hygiène et de l'environnement 33: Epichlorohydrine (CIS 86-120). Toxicité: agent irritant; brûlures chimiques; cancérogène chez le rat; neurotoxique.
Organisation mondiale de la santé, Service de Distribution et de Vente, 1211 Genève 27, Suisse, 1987. 44p. Illus. Prix: CHF 5,00.

CIS 88-395 Epichlorhydrine (ECH) et résines époxides (EP)
Fiche toxicologique. Traite de l'épichlorhydrine et des résines époxy (poids moléculaires faibles et élevés). Les risques liés aux EP sont principalement les fumées toxiques dégagées par la combustion des résines, les dermatites et la sensibilisation après un contact répété avec les résines liquides. L'ECH est inflammable et les vapeurs peuvent former des mélanges explosifs avec l'air. Toxicité de l'ECH: irrite fortement la peau, les yeux et les voies respiratoires; déprime le système nerveux central; allergies et sensibilisation; l'inhalation des vapeurs peut provoquer un ¿dème pulmonaire; lésions rénales; cancérogène possible. Limite d'exposition: (ACGIH, 1986-87) TLV-TWA = 10mg/m3 (les TLV de l'ACGIH font fonction de limites officielles en Belgique).
Association nationale pour la prévention des accidents du travail, Rue Gachard 88, Bte 4, 1050 Bruxelles, Belgique, mars-avr. 1987. 76 réf.

CIS 88-241 Jolanski R., Estlander T., Kanerva L.
Allergie de contact à un diluant réactif des résines époxydes, l'éther diglycidylique de butanediol-1,4
Contact allergy to an epoxy reactive diluent: 1,4-butanediol diglycidyl ether [en anglais]
Trois femmes employées dans une fabrique de brosses ont contracté une allergie de contact à une colle renfermant 37% en poids de résines époxydes et des diluants réactifs de ces résines dans les proportions suivantes: éther diglycidylique de butanediol-1,4 (EDB) - 3%, éthers glycidyliques d'alcools aliphatiques (Epoxide 8) - 0,05%, éther glycidylique de phényle (EGP) - 0,01% et remplissages inertes. Les 3 malades ont réagi positivement aux résines et à l'EDB, qui s'est révélé le principal allergène. Deux des malades ont réagi à l'EGP et aucun à l'Epoxide 8. Deux malades n'ont pas réagi aux résines époxydes, ce qui montre que l'EDB a peut-être, chez l'homme, un pouvoir sensibilisant supérieur à celui des résines époxydes, et qu'il ne produit pas de réaction croisée avec ces résines. Des expériences de perméabilité ont révélé que l'EDB traversait des gants jetables de PVC et de caoutchouc en moins de 30min, d'où la nécessité de remplacer immédiatement les gants contaminés. En cas de suspicion d'allergie de contact aux composés époxy, il convient d'inclure les diluants réactifs dans la batterie de tests épicutanés.
Contact Dermatitis, fév. 1987, vol.16, n°2, p.87-92. 19 réf.

CIS 88-240 Fischer T., Fregert S., Thulin I., Trulsson L.
Résines époxydes non durcies entrant dans la composition des manches d'outils
Unhardened epoxy resin in tool handles [en anglais]
Un électricien a contracté un eczéma des mains à la suite de l'utilisation de certains tournevis, puis a réagi positivement à des tests épicutanés faisant intervenir des résines époxydes. Le manche des tournevis était en principe constitué d'acétate de cellulose. En fait, d'après les indications même du fabricant, il renfermait de petites quantités d'huile de soja époxydée, et des résines époxydes de type bisphénol A de faible poids moléculaire étaient incorporées comme stabilisant thermique dans le matériau constitutif du manche. Une enquête sur les manches d'outils en matière plastique a montré qu'un nombre limité d'entre eux seulement contenait des composés époxydes.
Contact Dermatitis, janv. 1987, vol.16, n°1, p.45. 2 réf.

CIS 87-1428 De Ceaurriz J., Moulin J.J.
Affections professionnelles provoquées par le bis-chloro-méthyl-éther
Sources de pollution par le BCME: par des dispositifs de laboratoire, ou bien lorsqu'il est utilisé comme agent alkylant en synthèse organique ou encore lorsque le formaldéhyde est utilisé en même temps que les ions chlorures (principaux secteurs d'activité concernés). Niveau de pollution par le BCME dans différentes industries et relation entre la concentration atmosphérique en BCME et le niveau de pollution par le formol et les ions chlorures. Méthodes analytiques proposées. Effets cancérogène et mutagène chez l'animal et les systèmes cellulaires. Tableau recensant les résultats d'études épidémiologiques qui montrent la cancérogénicité du BCME pour l'homme, notamment celle de l'appareil broncho-pulmonaire.
Documents pour le médecin du travail, 2ème trimestre 1987, n°30, p.81-84. 2 réf.

CIS 87-814
Institution of Occupational Safety and Health
Dioxane
Dioxane [en anglais]
Fiche toxicologique. Très inflammable; le risque d'explosion est accru par la formation de peroxydes au contact de l'air durant le stockage. La toxicité du dioxane est très élevée; ce produit est classé comme cancérogène par le CIRC; les vapeurs irritent les yeux et les muqueuses et le liquide déssèche l'épiderme. Limites d'exposition (Royaume-Uni): VME (8h) = 90mg/m3; VLE (10min) = 360mg/m3.
Safety Practitioner, mars 1987, vol.4, n°3, p.44-45. 13 réf.

1986

CIS 91-364
Environmental Protection Agency (EPA)
Règlement définitif de l'EPA - Informations préliminaires sur l'évaluation et la déclaration des données relatives à la santé et à la sécurité: Elargissement de la liste des substances chimiques [USA]
EPA Final Rule - Preliminary assessment information and health and safety data reporting; Addition of chemicals [USA] [en anglais]
Quatre substances sont ajoutées à la liste des substances soumises aux 2 règles types de collecte de l'information contenues dans la Loi concernant le contrôle des substances toxiques (voir CIS 89-23): le Règlement sur les informations concernant l'évaluation préliminaire du risque (Preliminary Assessment Information Rule, PAIR) et le Règlement sur la déclaration des données relatives à l'hygiène et la sécurité. Les fabricants, conditionneurs et importateurs de ces substances devront fournir à l'EPA des informations sur le volume de production, sur les utilisations éventuelles et sur l'exposition ainsi que des données non publiées sur la santé et la sécurité. Substances concernées: butanone-2 oxime; propanol-2; méthyl t-butyl éther; bleu dispersé 79. Une 5e substance (le tributylphosphate) a été ajoutée à la liste des substances soumises au Règlement PAIR pour laquelle une réponse est exigée avant 12 mois. Précisions sur les 2 règlements; analyse financière de leur coût.
Federal Register, 14 nov. 1986, vol.51, n°220, p.41328-41331.

CIS 89-1324
Sovet Ėkonomičeskoj Vzaimopomo¿či
Sécurité et santé au travail - Méthodes de dosage des substances chimiques dans l'air des lieux de travail
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija - Metody opredelenija himičeskih veščestv v vozduhe rabočej zony [en russe]
Méthodes de dosage des substances dangereuses suivantes: sulfate de diméthyle, norbornène, biphényles polychlorés, benzidine, p-chlorophénol, monoxyde de carbone, chloracétophénone, composés hydrosolubles du chrome, plomb tétraéthyle, brouillards d'huile, épichlorhydrine, hydrocarbures volatils libérés par des fluides de coupe, solvant naphta. La chromatographie en phase gazeuse et la photométrie ont été adoptées comme méthodes officielles du Conseil d'assistance économique mutuelle.
Izdatel'skij otdel, Upravlenija delami Sekretariata SĖV, prospekt Kalinina 56, 121205 Moskva, URSS, 1986. 49p.

CIS 89-546 Pokrovskaja E.A., Antonjuženko V.A., Volkova I.O., Aširova S.A., Zoloto L.V., Alieva T.I.
Effets sur des travailleurs d'un complexe de produits chimiques dégagés lors de la préparation de mousse isolante de polyuréthane pour la fabrication de réfrigérateurs
Vlijanie na organizm rabotajuščih kompleksa himičeskih veščestv, vydeljajuščihsja pri polučenii penopoliuretanovoj izoljacii v proizvodstve holodil'nikov [en russe]
Des enquêtes d'hygiène du travail conduites dans des ateliers de production de mousse isolante de polyuréthane ont révélé l'existence d'une pollution par un mélange de produits chimiques se rattachant aux classes II-IV de risque (diméthyléthanolamine, oxyde de propylène, chlorure de méthylène, diisocyanate de diphényl-4,4 méthane). Les examens médicaux auxquels ont été soumis les travailleurs exposés ont mis en évidence un risque potentiel de pathologie professionnelle. Les symptômes initiaux de cette pathologie se situaient principalement au niveau des voies respiratoires supérieures et étaient suivis de troubles du système nerveux. Ces manifestations se développaient sur fond de troubles immunologiques.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, déc. 1986, n°12, p.20-23. 6 réf.

CIS 89-416 Oxyde d'éthylène
Ethylene oxide [en anglais]
Fiche toxicologique. Liquide très volatile et inflammable; continue de brûler en l'absence d'oxygène. Limite d'exposition: ACGIH TLV = 20mg/m3. Toxicité: engelures au contact du liquide; irritation des yeux; les symptômes d'intoxication après inhalation sont différés.
Indian Chemical Manufacturers Association, India Exchange, India Exchange Place, Calcutta 700 001, Inde, 1986. 1p.

CIS 88-1797 Ether de diphényle
Diphenyl ether [en anglais]
Fiche toxicologique. Toxicité: irrite les yeux; risque de dermatose.
Indian Chemical Manufacturers Association, India Exchange, India Exchange Place, Calcutta 700 001, India, 1986. 1p.

CIS 88-1794 Ether de diéthyle
Diethyl ether [en anglais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition: ACGIH TLV = 1200mg/m3. Toxicité: irrite la peau et les yeux; brûlures chimiques; anesthétique puissant.
Indian Chemical Manufacturers Association, India Exchange, India Exchange Place, Calcutta 700 001, India, 1986. 1p.

CIS 88-1261 Jolanki R., Estlander T., Kanerva L.
Maladies professionnelles de la peau provoquées par les produits époxy
Epoksi-ihottumat ammatti-ihotauteina [en finnois]
Sur une période de 10 ans (1974-1983), 1.082 cas de dermatoses professionnelles ont été diagnostiquées. Parmi celles-ci, 542 cas de dermatoses d'allergies de contact, 510 cas de dermatoses irritantes de contact et 30 cas d'autres types de dermatoses. Les produits en époxy ont provoqué 71 cas (13,1%) des dermatoses d'allergies de contact, 3 cas (0,6%) de dermatoses irritantes de contact et 1 cas d'urticaire de contact. Des 71 patients atteints de dermatoses d'allergies de contact, tous à l'exception de 3 souffraient d'allergie de contact aux résines époxy au bisphénol-A. Le cas d'urticaire avait été provoqué par un durcisseur à l'anhydride de méthyl hexahydrophtalique. La résine époxy oligomère de type bisphénol-A, dont la masse moléculaire est de 340, est un allergène puissant. Bien que les résines époxy solides, dont la masse moléculaire moyenne est supérieure à 700, soient considérées comme ne provoquant pas d'allergie, 6 cas de dermatoses allergiques de contact et 3 cas de dermatoses irritantes de contact ont été provoquées par ce type de résine. Les 3 cas de dermatoses irritantes de contact ont été provoquées par des résines époxy solides de type bisphénol-A.
Työterveyslaitoksen tutkimuksia, 1986, vol.4, n°1, p.47-54. Illus. 22 réf.

CIS 88-1260 Henriks-Eckerman M.L., Laijoki T.
Les éthers glycidiques dans les produits en résine époxy
Epoksituotteiden sisältämät glysidyylieetterit [en finnois]
Le sensibilisant le plus important est l'éther diglycidique de bisphénol-A (masse moléculaire 340). La plupart des éthers glycidiques utilisés comme diluants réactifs sont également des sensibilisants. 31 produits en résine époxy liquide et solide ont également été étudiés: résines, peintures et adhésifs. Les éthers glycidiques ont été analysés par chromatographie gazeuse. Les résines liquides contenaient de 42 à 82% d'éther diglycidique de bisphénol-A; les résines solides de 1 à 16%. Les résines époxy destinées aux revêtements contenaient de 0,2 à 30% d'éther diglycidique de bisphénol-A. De son côté, cet éther constituait de 18 à 76% des produits adhésifs en résine d'époxy. Plus de la moitié des produits époxy examinés contenaient des quantités variables de diluants réactifs (de 0,1 à 20%). Plus de 10% de diluant réactif a été trouvé dans 2 résines époxy modifiées. Les produits en résine époxy sont susceptibles de contenir des éthers glycidiques sensibilisants, même lorsqu'ils ne sont pas mentionnés dans les informations concernant le produit.
Työterveyslaitoksen tutkimuksia, 1986, vol.4, n°1, p.41-46. Illus. 4 réf.

CIS 88-1259 Henriks-Eckerman M.L., Laijoki T.
Polyamines aliphatiques et oligomères d'époxy dans les produits époxy durcissant à froid
Alifaattisten polyamiinien ja epoksioligomeerien sitoutuminen kylmäkovettumisessa [en finnois]
L'objectif de la présente étude était d'étudier le système de durcissement à froid de la résine époxy. La quantité d'oligomères époxy, d'une masse moléculaire de 340, non touchée par la réaction et le durcisseur (polyamine aliphatique) a été analysée en fonction du temps de durcissement (5h à 2 mois). Six différents produits en résine époxy ont été étudiés. Les composés non encore atteints par la réaction ont été extraits dans de l'acétone et examinés par chromatographie liquide. La quantité d'oligomères non atteinte par la réaction et de polyamines a diminué rapidement pendant 2-3 jours. Après ce délai, la quantité de composés non atteints par la réaction n'a diminué que lentement en fonction du temps de traitement. Après une semaine de traitement, les produits contenaient de 0,02 à 12% d'oligomères non atteints par la réaction et de 0,01 à 1% de polyamines non encore atteints par la réaction. Les résultats prouvent qu'il convient de protéger la peau et les poumons de la poussière d'époxy récemment durci pour minimiser les risques de sensibilisation.
Työterveyslaitoksen tutkimuksia, 1986, vol.4, n°1, p.37-40. Illus. 5 réf.

CIS 87-1405 Surveillance médicale des travailleurs exposés à l'oxyde d'éthylène
Medical monitoring of workers exposed to ethylene oxide [en anglais]
Note d'orientation pour la prévention des effets pathologiques de l'oxyde d'éthylène. Au sommaire: données de base sur l'oxyde d'éthylène; absorption, métabolisme et excrétion; effets sur la santé (exposition aiguë et chronique); effets cancérogènes, tératogènes et mutagènes; surveillance médicale.
Alberta Community and Occupational Health, Medical Services Branch, 10709 Jasper Ave., Edmonton, Alberta T5J 3N3, Canada, oct. 1986. 6p. 12 réf.

CIS 87-612 Prens E.P., De Jong G., Van Joost T.
Sensibilisation à l'épichlorhydrine et aux composants de systèmes époxydes
Sensitization to epichlorohydrin and epoxy system components [en anglais]
Dans une fabrique de résines époxydes employant 228 travailleurs, on a observé 26 cas (11,4%) d'éruptions cutanées d'origine professionnelle. Sur ces 26 malades, 19 ont été soumis à une série de tests épicutanés comprenant des tests avec les produits chimiques utilisés dans le processus de production, une batterie de tests standard et des tests avec certains autres agents sensibilisants. La prévalence des cas de sensibilisation à l'épichlorhydrine et/ou aux résines époxydes dans l'ensemble du groupe était de 6,1%. La proportion de cas de sensibilisation à l'épichlorhydrine était relativement élevée (3,5%). En ce qui concerne la sensibilisation aux résines époxydes liquides (poids moléculaire: environ 385),10 cas ont été observés, dont 7 combinés à une allergie aux résines époxydes solides (poids moléculaire: 980). Aucun exemple de sensibilisation au Bisphénol A n'a été constaté.
Contact Dermatitis, août 1986, vol.15, n°2, p.85-90. 15 réf.

CIS 87-574 Pośniak M.
Dosage de l'éther éthylique et de l'éther diisopropylique dans l'air par chromatographie en phase gazeuse
Oznaczanie eteru dietylowego i diizopropylowego w powietrzu metodą chromatografii gazowej [en polonais]
Dans la méthode décrite, des échantillons d'air contenant des vapeurs d'éther sont prélevées sur du charbon actif. Les vapeurs d'éther sont ensuite désorbées à l'acétate d'éthyle et la solution obtenue est analysée par chromatographie sur une colonne remplie de polyéthylèneglycol 400 sur Chromosorb 10-Aw-DHCS. Cette méthode permet le dosage de l'éther éthylique diisopropylique en concentrations comprises respectivement entre 150 et 2400mg/m3 et entre 500 et 6.000mg/m3, soit 0,5-8,0 et 0,5-6,0 fois les valeurs seuils de concentration en vigueur en Pologne.
Prace Centralnego instytutu ochrony pracy, 1986, vol.36, n°128, p.25-38. 17 réf.

CIS 87-86 Oxyde d'éthylène
Ethylene oxide [en anglais]
Identité chimique; risques d'exposition; limites d'exposition; propriétés; effets sur la santé; méthodes de travail et prévention technique; équipements de protection individuelle; risques d'incendie; risques d'explosion; réactivité; entreposage, déversements, élimination, transport.
Industrial Accident Prevention Association, 2 Bloor St. West, Toronto, Ontario M4W 3N8, Canada, août 1986. 2p.

CIS 86-1066 Hogstedt C., Aringer L., Gustavsson A.
Données épidémiologiques confirmant l'action cancérogène de l'oxyde d'éthylène
Epidemiologic support for ethylene oxide as a cancer-causing agent [en anglais]
Les taux de mortalité et de morbidité par cancer ont été évalués chez 3 groupes de travailleurs suédois (733 personnes au total) professionnellement exposés à l'oxyde d'éthylène, et comparés avec les moyennes nationales enregistrées en Suède. Les cas de leucémie (8 observés; 0,83 prévus) et de cancer de l'estomac (6 observés; 0,65 prévus) étaient plus courants que prévu chez les travailleurs exposés. Ces résultats témoignent d'une aggravation du risque de tumeurs malignes chez les travailleurs exposés de manière prolongée ou intermittente à de faibles concentrations d'oxyde d'éthylène.
Journal of the American Medical Association, 28 mars 1986, vol.255, n°12, p.1575-1578. 21 réf.

1985

CIS 89-82 Ether phénylglycidylique
Fenyyliglysidyylieetteri [en finnois]
Fiche toxicologique. Valeur moyenne d'exposition (15min): 60mg/m3. Toxicité: est absorbé par voie percutanée; irrite la peau et les yeux; anesthésique; paralyse le système nerveux central; agent sensibilisateur; agent mutagène. Codes d'étiquetage obligatoire en Europe: XN, R20, R21, R101, S24, S25, S101.
Register of Safety Information of Chemical Products, National Board of Labour Protection, Box 536, 33101 Tampere, Finlande, mars 1985. 2p. Original sur microfiche.

CIS 88-1098 Ether butylglycidylique
Butyyliglysidyylieetteri [en finnois]
Fiche toxicologique. Liquide inflammable. Limite d'exposition (15min) = 135mg/m3. Irrite la peau et les yeux. Risque de narcose et de paralysie du système nerveux central. Toxicité chronique: effets mutagènes et sensibilisation de la peau. Codes d'étiquetage obligatoire en Europe: F, XN, R10, R20, R101, S24, S25, S101.
Register of Safety Information of Chemical Products, National Board of Labour Protection, Box 536, 33101 Tampere, Finlande, mars 1985. 2p. Original sur microfiche.

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 | suivant >