ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Aldéhydes - 487 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Aldéhydes

1984

CIS 84-1908 Hakes D.C., Johnson G.D., Marhevka J.S.
Technique d'élimination de l'interférence due au phénol lors du dosage du formaldehyde par la méthode à l'acide chromotropique
Procedure for elimination of phenol interference in the chromotropic acid method for formaldehyde [en anglais]
Cette interférence peut être considérablement réduite ou éliminée dans les échantillons de formaldéhyde prélevés avec des impingers contenant une solution de 1% de bisulfite de sodium, en passant l'échantillon sur une colonne de sorbant polymérique XAD-7 avant l'analyse colorimétrique. Le rendement d'élimination du phénol est de 95 à 99,5% pour des concentrations allant jusqu'à 100µg/cm3. Cette technique n'affecte pas la concentration de formaldéhyde dans l'échantillon.
American Industrial Hygiene Association Journal, avr. 1984, vol.45, n°4, p.274-277. 12 réf.

CIS 84-1903 Williams T.M., Levine R.J., Blunden P.B.
Exposition des embaumeurs au formaldehyde et à d'autres substances
Exposure of embalmers to formaldehyde and other chemicals [en anglais]
Résultats d'enquêtes conduites dans 7 établissements de pompes funèbres aux USA. Des prélèvements à poste fixe et sur l'individu ont révélé des concentrations moyennes allant de 0,3ppm lors de l'embaumement de corps intacts à 0,9ppm dans le cas de corps autopsiés. Les concentrations d'autres substances (isopropanol, isopentane, trichloro-1,1,1 éthane, trichloréthylène, benzène) et de poussières étaient négligeables.
American Industrial Hygiene Association Journal, mars 1984, vol.45, n°3, p.171-176. Illus. 12 réf.

CIS 84-2022 Cassebras M., Rolin A.
Fils à souder à flux incorporé - Nuisances chimiques lors de la mise en ¿uvre
Lors des opérations industrielles de soudure à l'étain, les salariés sont exposés aux émanations de pyrolyse de la colophane et de ses additifs. Les produits formés présentent des propriétés irritantes pour les muqueuses oculaires et respiratoires, propriétés attribuées essentiellement aux aldéhydes. L'INRS a procédé à la recherche et à la quantification des aldéhydes dans les fumées dégagées lors de la pyrolyse des flux de soudage en laboratoire à 250°C et 400°C et en milieu industriel. Le formaldéhyde, principal polluant incriminé dans le mécanisme d'action toxicologique de ces fumées, ne constitue en fait qu'un traceur intéressant vu les possibilités analytiques disponibles. Les données toxicologiques sont insuffisantes pour mettre en cause d'autres agents étiologiques plus vraisemblables.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 3e trimestre 1984, n°116, note n°1492-116-84, p.347-352. 22 réf.

CIS 84-1656 Coldiron V.R., Janssen H.E.
Utilisation du formaldéhyde pour la décontamination des salles d'autopsie et de leurs systèmes de ventilation dans les hôpitaux
Safe decontamination of hospital autopsy rooms and ventilation system by formaldehyde generation [en anglais]
Description d'une méthode de décontamination conçue pour éviter tout danger d'exposition. Le gaz formaldéhyde a été utilisé pour stériliser le service d'autopsie d'un hôpital, y compris tout son système de ventilation et 3 incinérateurs d'air annexes.
American Industrial Hygiene Association Journal, fév. 1984, vol.45, n°2, p.136-137. 9 réf.

CIS 84-1749 Smith K.A., Williams P.L., Middendorf P.J., Zakraysek N.
La dyalyse rénale: niveaux ambiants de formaldéhyde
Kidney dialysis: ambient formaldehyde levels [en anglais]
Rapport d'enquête concernant 5 cliniques de dialyse. Des prélèvements d'air ont été faits à tous les postes importants lors de la stérilisation des équipements de dialyse avec du formaldéhyde. Les niveaux d'exposition mesurés étaient tous en-dessous de la VLE de 1ppm, la moyenne globale étant de 0,5ppm. Proposition de techniques susceptibles de réduire l'exposition du personnel.
American Industrial Hygiene Association Journal, janv. 1984, vol.45, n°1, p.48-50. 9 réf.

CIS 84-1684 Gottschling L.M., Beaulieu H.J., Melvin W.W.
Dosage de l'acide formique urinaire chez les humains exposés à de faibles concentrations de formaldéhyde
Monitoring of formic acid in urine of humans exposed to low levels of formaldehyde [en anglais]
L'acide formique dans les échantillons d'urines d'étudiants en médecine vétérinaire a été dosé après établissement de la valeur de base normale pour chaque étudiant. Les données recueillies avant et après exposition ont montré que les variations n'avaient aucune signification statistique. La détermination de variations de concentrations d'acide formique dans l'urine n'est pas une technique viable pour mesurer les expositions au formaldéhyde en-dessous de 0,5ppm.
American Industrial Hygiene Association Journal, janv. 1984, vol.45, n°1, p.19-23. 7 réf.

CIS 84-1682 Benson W.G.
Etude de cas - Exposition à l'aldéhyde glutarique
Case report - Exposure to glutaraldehyde [en anglais]
Rapport sur un cas de sensibilisation qui s'est manifestée sous forme d'une irritation persistante des yeux et d'une altération de la fonction respiratoire (baisse du débit expiratoire de pointe de 400l/min pendant les week-ends à 300l/min au cours de la semaine de travail) chez une infirmière employée dans un hôpital où elle était exposée en permanence à un désinfectant d'usage courant, l'aldéhyde glutarique. Après cessation de l'exposition, la fonction respiratoire est redevenue normale.
Journal of the Society of Occupational Medicine, mai 1984, vol.34, n°2, p.63-64. Illus.

CIS 84-1380 Hamilton M.
Formaldéhyde et risque de cancer
Formaldehyde and the cancer risk [en anglais]
Tour d'horizon des risques documentés de l'exposition au formaldéhyde (irritation des yeux et des voies respiratoires, réactions allergiques, asthme, dermatite) et évocation de ses effets cancérogènes possibles. Les recherches sur l'animal ont révélé un puissant effet cancérogène (cancer des fosses nasales) lors de l'exposition à une concentration de 15ppm (7,5 fois la VLE britannique); toutefois, cet effet est absent pour l'animal aux niveaux d'exposition inférieurs et pour l'homme aux postes de travail considérés lors d'enquêtes épidémiologiques. Il n'y a pas non plus d'effets tératogènes. L'auteur ne voit pas de raison d'abaisser la VLE britannique (2ppm) à la valeur-seuil ACGIH de 1ppm adoptée aux Etats-Unis.
Safety Practitioner, mars 1984, vol.2, n°3, p.4-6. Illus.

CIS 84-1022 Acheson E.D., Barnes H.R., Gardner M.J., Osmond C., Pannett B., Taylor C.P.
Le formaldéhyde dans l'industrie chimique britannique - Une étude épidémiologique
Formaldehyde in the British chemical industry - An occupational cohort study [en anglais]
Cette étude épidémiologique examine les données de mortalité de 7680 travailleurs ayant subi une exposition à long terme au formaldéhyde dans des usines au Royaume-Uni. Les taux de décès par cancer chez ces travailleurs ont été comparés aux taux normalisés prévus pour l'Angleterre et le Pays-de-Galles, ajustés par région d'après l'Atlas de mortalité par cancer pour l'Angleterre et le Pays-de-Galles. Une attention particulière a été accordée aux cancers des fosses nasales et du poumon. Aucun accroissement significatif des taux de mortalité par cancer n'a été observé, et aucune des données étudiées n'étaye l'hypothèse qui veut que le formaldéhyde soit un cancérogène humain. Une lettre publiée dans le Lancet (18.8.84, p.403) indique qu'aucun cas de cancer nasal n'a été décelé chez les travailleurs encore vivants.
Lancet, 17 mars 1984, vol.1, n°8377, p.611-616. 29 réf.

1983

CIS 89-598 Priha E., Ahonen I., Aijala M.J.
Méthodes de dosage du formaldéhyde
Formaldehydin mittausmenetelmät [en finnois]
Résultats de tests de laboratoire auxquels ont été soumises plusieurs méthodes de dosage du formaldéhyde. L'emploi de certains tubes indicateurs est apparu comme devant être réservé à des dosages préliminaires semi-quantitatifs. Certaines des méthodes quantitatives de mesure testées ont révélé une sensibilité et une spécificité plus grandes que la méthode finlandaise actuellement utilisée. Certains tubes à sorbant solide pour prélèvements individuels pourraient être utilisés pour des mesures de routine.
National Board of Labour Protection, Box 536, 33101 Tampere, Finlande, 1983. 54p. 62 réf. Bibl. Illus.

CIS 85-501 Précautions à prendre lors de la "cuisson" des bulbes de narcisses à la formaline
Opgepast bij het "koken" van narcissenbollen met formaline [en néerlandais]
De la formaline (solution aqueuse de formaldéhyde) est ajoutée aux bains d'eau dans lesquels sont traités les bulbes pendant 2h à 40-43,5°C. Des concentrations nocives de formaldéhyde ont été mesurées lors du remplissage des bacs de traitement et lors de l'enlèvement et du séchage des sacs de bulbes. Mesures préconisées en vue de prévenir toute exposition excessive: éviter de faire ce traitement à l'intérieur, à moins qu'il y ait une aspiration puissante; port d'appareils respiratoires appropriés (même lors du traitement à l'extérieur).
De veiligheid, oct. 1983, vol.59, n°10, p.503.

CIS 85-419 Safronkina Ė.I., Kiseleva A.V., Gafurova E.V.
Données servant à l'établissement de la valeur-seuil de concentration de l'isovaléraldéhyde
K obosnovaniju PDK izovalerianovogo al'degida [en russe]
L'isovaléraldéhyde (méthyl-2 butanal-4) est un produit intermédiaire de la production des résines alkydes utilisées pour la fabrication des peintures et revêtements. Des expériences sur le rat, la souris et le cobaye ont montré qu'administré per os, par voie épicutanée ou par inhalation, ce composé entraîne des lésions de certains organes et systèmes. Malgré les manifestations de dermite et de nécrose constatées à la suite de son administration, on a pu établir qu'il n'était pas absorbé par la peau. Il ne semble pas non plus produire d'effets cumulatifs. La similitude des résultats enregistrés et de ceux obtenus avec d'autres aldéhydes milite en faveur de l'application à l'isovaléraldéhyde de la valeur limite admise pour ces aldéhydes (10mg/m3).
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, mai 1983, n°5, p.60-61. 4 réf.

CIS 85-105 Clary J.J., Gibson J.E., Waritz R.S.
Formaldéhyde: toxicologie, épidémiologie, mécanisme d'action
Formaldehyde: toxicology, epidemiology, mechanisms [en anglais]
Texte des 11 communications présentées à une conférence patronnée par l'Institut du formaldéhyde (3 nov. 1982, USA). Au sommaire: exposition professionnelle au formaldéhyde; évaluation mathématique du risque de cancer; enquête cas-témoin sur les décès dus au cancer chez les travailleurs de la société Du Pont potentiellement exposés au formaldéhyde; mortalité chez les entrepreneurs des pompes funèbres; étude sur l'initiation-promotion du cancer cutané chez la souris; effets mutagènes au niveau des cellules bactériennes et humaines; effet du formaldéhyde sur l'appareil mucociliaire du nez; prolifération cellulaire engendrée par l'exposition au formaldéhyde; mécanisme toxicologique et évaluation du risque.
Marcel Dekker, Inc., 270 Madison Avenue, New York, NY 10016, USA, 1983. 280p. Illus. 144 réf. Index.

CIS 84-1994 Main D.M., Hogan T.J.
Effets sur la santé d'une exposition à de faibles concentrations de formaldéhyde
Health effects of low-level exposure to formaldehyde [en anglais]
Résultats d'une enquête par questionnaire et examens spirométriques auxquels ont été soumis 21 sujets exposés à 0,12-1,6ppm de formaldéhyde dans des caravanes servant d'abris provisoires pour les bureaux d'un commissariat de police. Les symptômes d'irritation des yeux, du nez et de la gorge, les maux de tête, la fatigue et la gêne respiratoires étaient nettement plus courants chez les travailleurs exposés que chez les témoins. En revanche, aucune altération de la fonction respiratoire n'a été détectée chez les travailleurs exposés. Les effets indésirables sur la santé d'une exposition à de faibles concentrations de formaldéhyde risquent de remettre en question la limite admissible d'exposition en vigueur aux Etats-Unis.
Journal of Occupational Medicine, déc. 1983, vol.25, n°12, p.896-900. 14 réf.

CIS 84-2020 Lindahl R., Nilsson C.A., Norström Å., Hagberg M., Kolmodin-Hedman B.
Prélèvement et analyse des gaz d'échappement de tronçonneuses à chaîne. I. Emissions mesurées en conditions expérimentales contrôlées. II. Niveaux d'exposition au cours de travaux forestiers. III. Fonction pulmonaire, carboxyhémoglobine et troubles chez les opérateurs
Provtagning och analys av motorsågsavgaser. I. Avgasemissioner under kontrollerade betingelser i laboratoriemiljö. II. Exponeringsstudier under skogsarbete. III. Lungfunktion, koloxidhemoglobin och upplevda besvär hos skogsarbetare efter exponering för motorsågsavgaser [en suédois]
I. Aucune différence n'a été observée en ce qui concerne la composition et les niveaux des émissions des différentes marques de tronçonneuses ni entre les tronçonneuses neuves et usagées. Les concentrations d'aldéhydes et d'oxydes d'azote dégagées par les mélanges pauvres en carburant étaient proportionnellement plus élevées que les concentrations d'oxyde de carbone et d'hydrocarbures dégagées par les mélanges riches. Les mélanges contenant du méthanol ont dégagé 2 fois plus de formaldéhyde que l'essence normale, le méthanol constituant le principal élément des gaz d'échappement. II. Les bûcherons se sont plaints de toux et d'irritation des yeux, du nez et de la gorge. La neige profonde, les grands tas de grumes et le temps calme aggravaient les plaintes et les niveaux d'exposition. Les expositions étaient plus élevées lors de l'abattage que lors de la coupe ou de l'ébranchage. Description de méthodes de travail susceptibles de réduire l'exposition. III. Les études cliniques et sur le terrain ont confirmé les observations de la partie II. Les expositions moyennes étaient inférieures aux valeurs-seuils suédoises. La corrélation entre les concentrations de carboxyhémoglobine et l'exposition au CO était trop faible pour pouvoir servir d'indicateur de l'exposition.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1983. 104p. Illus. Bibl.

CIS 84-1601
(Health and Safety Executive)
Formaldéhyde dans l'air - Méthode colorimétrique applicable sur le terrain à l'aide de l'acide dihydroxy-4,5 naphtalène-2,7 disulphonique (acide chromotropique)
Formaldehyde in air - Colorimetric field method using 4,5-dihydroxy-2,7-naphthalenedisulphonic acid (chromotropic acid) [en anglais]
Au sommaire de cette note d'orientation: propriétés, utilisation, toxicité, mesures de premiers soins en cas d'exposition massive au formaldéhyde. Méthode de dosage: prélèvement moyennant un midget impinger en verre contenant de l'acétate d'ammonium qui dissout le formaldéhyde; réaction d'une partie aliquote de la soluion absorbante avec de l'acide chromotropique pour obtenir une coloration pourpre qui peut être mesurée par spectrophotométrie à une longueur d'onde de 570nm. La méthode se prête au prélèvement sur l'individu ou à poste fixe pendant des périodes allant de 10min à 8h. Plage analytique: 0,25-100mg/m3 avec des échantillons de 10l; ces limites peuvent être repoussées en augmentant le volume de l'échantillon. L'erreur est inférieure à 10%. La seule interférence sérieuse est produite par le phénol lorsqu'il est présent en concentrations supérieures à celle du formaldéhyde. La présence de certains composés organiques donne lieu à une coloration jaune.
Health and Safety Executive Sales Point, St Hugh's House, Stanley Precinct, Bootle, Merseyside L20 3QY, Royaume-Uni, mars 1983. 5p. Illus. 14 réf. Prix: £1,00.

CIS 84-1314 Skisak C.M.
Exposition aux vapeurs de formaldehyde dans les laboratoires d'anatomie
Formaldehyde vapor exposures in anatomy laboratories [en anglais]
Des prélèvements sur l'individu et à poste fixe ont été faits dans 8 laboratoires d'école de médecine, sur une période de 12 semaines, à l'aide de la méthode au midget impinger NIOSH P & CAM 125. 44% des résultats de prélèvement sur l'individu dépassaient la valeur plafond de 1ppm recommandée par ACGIH. Seulement 11% des prélèvements à poste fixe dépassaient 1ppm. Globalement, les concentrations mesurées variaient de 0,3 à 2,6ppm.
American Industrial Hygiene Association Journal, déc. 1983, vol.44, n°12, p.948-950. Illus. 7 réf.

CIS 84-1449 Coldiron V.R., Ward J.B., Trieff N.M., Janssen H.E., Smith J.H.
Exposition professionnelle au formaldéhyde dans le service d'autopsie d'un centre médical
Occupational exposure to formaldehyde in a medical center autopsy service [en anglais]
Les valeurs moyennes d'exposition (VME) pour les pathologistes, les internes et les techniciens variaient de 0,61 à 1,32ppm; la variation était faible entre les différentes tâches. Les techniciens étaient exposés à un niveau de fond de formaldéhyde pour une période de temps plus longue, alors que les médecins étaient exposés à des périodes plus courtes avec des pics pendant les tâches spécifiques. Bien que la plupart des expositions moyennes aient été en-dessous des limites OSHA, plusieurs d'entre elles dépassaient la norme de 3ppm. Presque tout le personnel du service d'autopsie s'est plaint d'irritations à ce niveau d'exposition. La ventilation et les techniques de travail sont discutées brièvement.
Journal of Occupational Medicine, juil. 1983, vol.25, n°7, p.544-548. 21 réf.

CIS 84-122 Konopinski V.J.
Le formaldéhyde dans les bureaux et les bâtiments commerciaux
Formaldehyde in office and commercial environments [en anglais]
Enquête sur les causes possibles de malaises et autres symptômes respiratoires chez des personnes travaillant dans des bureaux ou des bâtiments commerciaux. Le formaldéhyde a été détecté dans 4 de ces locaux dotés d'un mauvais système de ventilation. Les concentrations dans l'air allaient de 0,01 à 1,01ppm. Les sources identifiées étaient la mousse urée-formaldéhyde, les panneaux de bois reconstitué, le contreplaqué dans les planchers et le mobilier. L'enrobage hermétique de ces sources et une meilleure ventilation ont permis de diminuer de façon significative les malaises et les problèmes respiratoires chez les travailleurs.
American Industrial Hygiene Association Journal, mars 1983, vol.44, n°3, p.205-208. 9 réf.

CIS 84-111 Smith D.L., Bolyard M., Kennedy E.R.
Instabilité des échantillons de formaldéhyde captés sur un sorbant solide
Instability of formaldehyde air samples collected on a solid sorbent [en anglais]
Une réévaluation expérimentale de la méthode NIOSH P&CAM 318 pour le dosage du formaldéhyde (voir CIS 80-1609) a permis d'établir que les échantillons captés sur charbon actif (SKC lot no.124) deviennent instables après une semaine d'entreposage à température ambiante. NIOSH a décidé d'abandonner cette méthode et recommande la méthode P&CAM 354 pour le dosage du formaldéhyde dans l'air.
American Industrial Hygiene Association Journal, fév. 1983, vol.44, n°2, p.97-99. 5 réf.

CIS 84-109 Meadows G.W., Rusch G.M.
Le dosage du formaldéhyde dans les atmosphères-étalons utilisés pour les études d'inhalation
The measuring and monitoring of formaldehyde in inhalation test atmospheres [en anglais]
Evaluation de 2 techniques utilisant l'acide chromotropique pour le dosage du formaldéhyde, dans les chambres d'inhalation pour études sur les animaux. Dans la 1re, le chromogène est mélangé à l'acide sulfurique avant d'être employé, et dans la 2e, les réactifs sont ajoutés l'un après l'autre. Cette 2e technique donne des résultats plus fiables. L'utilisation d'une solution aqueuse de 1% de disulfite de sodium comme solution de captage à l'impinger donne une stabilité de l'échantillon beaucoup plus grande que le captage dans de l'eau pure. Il est important, lors du transport des échantillons, d'éviter leur contamination par des matériaux utilisés communément dans les bouchons des conteneurs, matériaux qui peuvent créer des interférences lors du dosage.
American Industrial Hygiene Association Journal, fév. 1983, vol.44, n°2, p.71-77. Illus. 12 réf.

CIS 83-2008 Araszkiewirz G.
La stérilisation à basse température par les gaz à l'hôpital. Risques professionnels et prévention
Cette thèse de médecine fait le bilan de l'état actuel des connaissances concernant la stérilisation à basse température qui utilise l'action germicide de l'oxyde d'éthylène ou du formaldéhyde. Les risques sanitaires présentés par chacune des deux techniques sont évalués, et l'accent est mis sur les observations récentes qui tendent à montrer les effets mutagènes et cancérogènes de ces deux gaz chez l'homme. Des éléments de comparaison sont apportés sur le plan de l'hygiène professionnelle afin de permettre aux gestionnaires chargés d'opter pour l'un ou l'autre des deux procédés. Les différents moyens de prévention qui s'imposent sont passés en revue et la nécessité d'une surveillance médicale accrue des salariés affirmée. Les textes réglementaires et législatifs terminent cet exposé.
Université Pierre et Marie Curie, Faculté de médecine Saint-Antoine, Paris, France, 1983. 70p. 84 réf.

CIS 83-1945 Gibson J.E.
Toxicité du formaldéhyde
Formaldehyde toxicity [en anglais]
Cet ouvrage porte sur les études de toxicité et les données les plus récentes sur le formaldéhyde. Exposé général sur les propriétés toxicologiques, les sources, le métabolisme, l'irritation des nerfs sensoriels, l'inhalation, la répartition dans l'organisme après inhalation, l'exposition localisée, l'action tératogène. Un chapitre est consacré à la toxicité du produit: génotoxicité et transformation des cellules, effet de l'inhalation chez les animaux, mécanismes de la toxicité, modifications morphologiques et vitesse de renouvellement des cellules. Les études consacrées aux répercussions de l'exposition chez l'homme porte sur les effets cutanés et respiratoires; sont également abordés les problèmes liés aux matériaux d'isolation des bâtiments d'habitation, l'exposition en milieu domestique des enfants et des femmes enceintes, et quelques rapports de cas. Un dernier chapitre traite de l'évaluation du risque.
Hemisphere Publishing Corporation, 19 West 44th Street, New York, N.Y. 10036, USA, 1983. 312p. Illus. Bibl. Prix: $US.49,95.

CIS 83-1990 Bender J.R., Mullin L.S., Graepel G.J., Wilson W.E.
Irritation oculaire chez des personnes exposées au formaldéhyde
Eye irritation response of humans to formaldehyde [en anglais]
Un groupe d'évaluation formé de personnes sensibles à l'irritation des yeux par le formaldéhyde a été exposé à de faibles concentrations de cette substance (0,35 à 1ppm) pendant 6min. Le degré d'irritation des yeux a été mesuré par le temps nécessaire à la détection du premier signe d'irritation et un classement subjectif de l'intensité de cette irritation. Les temps de réponse et l'intensité semblent varier en fonction de la concentration du formaldéhyde. L'intensité de la réaction a dépassé le niveau "léger" seulement à la concentration de 1,0ppm.
American Industrial Hygiene Association Journal, juin 1983, vol.44, n°6, p.463-465. 14 réf.

1982

CIS 89-1122
Commission de l'URSS pour le PNUE
Formaldéhyde
Formaldehyde [en anglais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition (URSS): MAC = 0,5mg/m3. Toxicité: irrite fortement la peau, les yeux et les muqueuses; agent sensibilisant; mutagène.
Centre des projets internationaux, GKNT, Moskva, URSS, 1982. 20p. 65 réf.

CIS 88-86 trans-Crotonaldéhyde
Krotonaldehydi [en finnois]
Fiche toxicologique. Liquide très inflammable. Toxicité: DL50 = 300mg/kg; VME = 6mg/m3; est absorbé par voie percutanée; narcotique; irrite les muqueuses, les yeux et les voies respiratoires; lacrimation; forte irritation de la peau au contact du liquide; brûlures chimiques de la cornée; risque de conjonctivite en cas d'exposition de longue durée. Codes d'étiquetage obligatoire en Europe: F, T, R11, R23, R36, R37, R38, S29, S33, S44.
Register of Safety Information of Chemical Products, National Board of Labour Protection, Box 536, 33101 Tampere, Finlande, mai 1982. 2p. Original sur microfiche.

CIS 87-1214 Aldéhyde butyrique
Butyyrialdehydi [en finnois]
Fiche toxicologique. Liquide très inflammable, toxique et corrosif (DL50 = 2490mg/kg). Les vapeurs irritent les yeux et les muqueuses; risques d'emphysème à des concentrations élevées. Toxicité chronique: eczéma. Codes d'étiquetage obligatoire en Europe: F, R11, S9, S29, S33.
Register of Safety Information of Chemical Products, National Board of Labour Protection, Box 536, 33101 Tampere, Finlande, mai 1982. 2p. Original sur microfiche.

CIS 87-1198 Benzaldéhyde
Bentsaldehydi [en finnois]
Fiche toxicologique. Liquide toxique (DL50 = 1300mg/kg). Le liquide irrite la peau. Les vapeurs irritent les yeux et les muqueuses et peuvent provoquer des vertiges, des nausées et des céphalées. Narcotique à concentrations élevées. Toxicité chronique: eczéma. Codes d'étiquetage obligatoire en Europe: F, XN, R22, R24.
Register of Safety Information of Chemical Products, National Board of Labour Protection, Box 536, 33101 Tampere, Finlande, mai 1982. 2p. Original sur microfiche.

CIS 87-820 Formaldéhyde
Formaldehydi [en finnois]
Fiche toxicologique. Le liquide est toxique et corrosif (DL50 = 800mg/kg; TLV = 3,0mg/m3). Toxicité: irritation de la peau, des yeux et des muqueuses; eczéma; allergies; effets de narcose. Agent réducteur puissant. Codes d'étiquetage obligatoire en Europe: F, T, R23, R24, R25, R38, R101, S2, S28, S23, S38, S46, S101.
Register of Safety Information of Chemical Products, National Board of Labour Protection, Box 536, 33101 Tampere, Finlande, mai 1982. 2p. Original sur microfiche.

CIS 84-696 Informations émanant du Centre soviétique de toxicologie
Informacija sovetskogo toksikologičeskogo centra [en russe]
Notice d'information concernant 11 produits chimiques: trinaphtalénofuranetrisulfonate de trisodium, styrène, acétophénone, fréon 114 B2, décane, crotonaldéhyde, fréon 13 B1, triéthanolamine, éthanol, diméthylphénylcarbinol, monoéthanol éthylènediamine. Aspects couverts: acronymes et synonymes, utilisations, propriétés physiques et chimiques, effets biologiques, toxicité pour l'animal par diverses voies d'administration, méthodes de dosage.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, août 1982, n°8, p.53-56.

CIS 84-142
Conseil canadien de la sécurité
Formaldéhyde - HCHO
Formaldehyde - HCHO [en anglais]
Au sommaire de cette notice d'information: identification et propriétés physiques; utilisations industrielles; risques (voies d'absorption, effets toxiques, incendie); mesures d'urgence (incendies, débords, premiers soins); limites d'exposition (VME de l'ACGIH: 2ppm); prévention (contrôle de procédé, équipement de protection individuelle, élimination des déchets, dosage dans l'air, surveillance médicale); transport; entreposage et manutention; formation et encadrement; glossaire; résumé de 2 pages destiné à l'affichage.
1765 Blvd. St. Laurent, Ottawa, Ontario, K1G 3V4, Canada, 1982. 13p. 10 réf.

CIS 84-116 Damgård Nielsen G., Kragh Hansen M., Mølhave L.
Evaluation toxicologique de plusieurs substances susceptibles de polluer l'air des locaux
Toksikologisk vurdering af en række forureningsstoffer i indeluften [en danois]
Au sommaire de ce rapport qui est fondé sur des études bibliographiques: relations entre dose et effet (effets synergiques, odeurs, substances cancérogènes, modèles d'extrapolation); alcanes; benzène et autres hydrocarbures aromatiques; alcènes phényliques (styrène, etc.); terpènes; cyclohexanes; alcènes; alcools; cétones; aldéhydes; esters; hydrocarbures halogénés. Au total, 80 composés organiques sont abordés des points de vue de leurs effets biologiques, de leur toxicité (aiguë et subaiguë), de leurs effets génétiques et cancérogènes. Chaque chapitre est suivi d'un tableau qui résume les données toxicologiques.
Arbejdstilsynet, Arbejdsmiljøinstituttet, Rosenvængets Allé 16-18, 2100 København Ø, Danemark, août 1982. 102p. Illus. 268 réf. Prix: Cr-dan.25,00.

CIS 84-163 Alexandersson R., Hedenstierna G., Kolmodin-Dehman B.
Exposition au formaldéhyde: effets sur la fonction pulmonaire
Exposure to formaldehyde: effects on pulmonary function [en anglais]
Etude des symptômes et de la fonction pulmonaire chez 47 sujets masculins exposés à une concentration de 0,45mg/m3 de formaldéhyde, et chez 20 sujets non exposés, tous étant employés dans un atelier de menuiserie. Les symptômes qui touchaient les yeux, la gorge et comprenaient également une oppression thoracique étaient significativement plus fréquents chez les sujets exposés que chez les témoins. Les examens spirométriques et la mesure de la concentration d'azote expiré après inhalation unique étaient normaux avant exposition. Des diminutions du volume expiratoire maximal et du débit expiratoire forcé moyen, ainsi qu'une augmentation d'un volume de fermeture en pourcentage de la capacité vitale, ont été observées après 1 jour d'exposition au travail, ce qui laisse supposer qu'il y a bronchoconstriction. Les altérations mises en évidence par les épreuves spirométriques et la mesure de la concentration d'azote expiré étaient similaires chez les fumeurs et les non fumeurs.
Archives of Environmental Health, sept.-oct. 1982, vol.37, n°5, p.279-283. 14 réf.

CIS 83-1342 Kring E.V., Thornley G.D., Dessenberger C., Lautenberger W.J., Ansul G.R.
Un nouveau système passif de surveillance du formaldéhyde dans l'air constitué par un badge à réaction colorimétrique
A new passive colorimetric air monitoring badge for sampling formaldehyde in air [en anglais]
Le badge PRO-TEK Series II C-60, conçu pour le formaldéhyde, est destiné à être utilisé comme un dosimètre individuel à porter à proximité de la zone respiratoire ou comme un dispositif de surveillance de l'air ambiant. Il est constitué d'un élément diffuseur à nombreuses cavités et d'une solution absorbante de bisulfite de sodium. Les essais en laboratoire et in situ ont indiqué que le badge pouvait être utilisé pour l'échantillonnage du formaldéhyde dans le cas d'expositions moyennes pondérées dans le temps de l'ordre de 2-55ppm-h ou de 0,25-6,8ppm pour 8h et qu'il donnait des résultats dont la précision était supérieure à celle qui est exigée par le NIOSH et l'OSHA pour les méthodes de prélèvement et d'analyse.
American Industrial Hygiene Association Journal, oct. 1982, vol.43, n°10, p.786-795. Illus. 31 réf.

CIS 83-1332 Dosage du formaldéhyde dans l'air
Bestämning av formaldehyd i luft [en suédois]
Description de méthodes normalisées pour le prélèvement et l'analyse du formaldéhyde: limites d'application; principe (réaction avec la dinitro-2,4 phénylhydrazine, désorption avec de l'éther diéthylique, chromatographie); prélèvement (réactifs, préparation du tube de prélèvement); analyse (chromatographie en phase gazeuse avec colonne garnie - ou colonne capillaire - et détecteur capteur d'électrons, chromatographie haute performance en phase liquide); évaluation mathématique des résultats; protocole de dosage.
Arbetarskyddsstyrelsen, Forskningsavdelningen , 171 84 Solna, Suède, déc. 1982. 11p. 9 réf.

CIS 83-1323 Toxicologie du formaldéhyde: mise à jour des rapports techniques ECETOC 1 et 2
Formaldehyde toxicology: An up-dating of the ECETOC technical reports 1 and 2 [en anglais]
Ce rapport fait état de données récentes qui confirment que les cancers des fosses nasales observés chez des animaux de laboratoire ne se développent qu'à des concentrations susceptibles de produire une irritation tissulaire chronique. Si l'exposition est trop faible pour que l'irritation donne naissance à une métaplasie, la formation de tumeurs est improbable. Des données épidémiologiques nouvelles confirment l'absence de relation entre l'exposition au formaldéhyde et le cancer humain.
European Chemical Industry, Ecology and Toxicology Centre, Avenue Louise 250, 1050 Bruxelles, Belgique, sept. 1982. 9p. 12 réf.

CIS 83-1316 Septon J.C., Ku J.C.
Prélèvement et dosage polarographique du formaldéhyde dans l'air du poste de travail
Workplace air sampling and polarographic determination of formaldehyde [en anglais]
Des échantillons d'air sont prélevés dans des barboteurs en verre fritté renfermant une solution aqueuse de 10% de méthanol, et le formaldéhyde présent dans la solution adsorbante est converti en un dérivé de l'hydrazone. La solution résultante est analysée par polarographie différentielle par impulsions sur une électrode à gouttes de mercure. Description du générateur de l'échantillon, de l'analyse polarographique et de la précision atteinte. La méthode a été validée dans la plage de 5,8 à 17,7mg/m3, ce qui correspond à 0,5-2 fois la limite admissible d'exposition de OSHA pour un échantillon de 30l et un débit de 1l/min. Le taux moyen de récupération était de 103% et le coefficient combiné de variation de l'écart-type relatif de 0,08.
American Industrial Hygiene Association Journal, nov. 1982, vol.43, n°11, p.845-852. Illus. 28 réf.

CIS 83-1083 Harding D.H.
Effets du formaldéhyde sur la santé
Health effects of formaldehyde [en anglais]
La thèse proposée est que le pouvoir cancérogène du formaldéhyde n'est pas inhérent à sa composition chimique, mais qu'il est un cancérogène épigénétique dont l'origine réside dans l'irritation et les fortes réactions de sensibilisation qu'il provoque; irritation qui induit la chaîne de mécanismes qui aboutit à la malignité. Le risque de cancer induit par le formaldéhyde serait grandement réduit si l'on utilisait, pour prévenir l'exposition, la valeur limite relative aux effets irritants qui est de 0,1ppm.
Occupational Health in Ontario, avr. 1982, vol.3, n°2, p.64-80. 23 réf.

CIS 83-460 Andersson K., Hallgren C., Levin J.O., Nilsson C.A.
Prélèvement et analyse de substances organiques figurant sur la liste des valeurs-seuils - X. Chimisorption du crotonaldéhyde, du benzaldéhyde et du p-méthylbenzaldéhyde
Provtagning och analys av organiska ämnen på gränsvärdeslistan - X. Kemosorption av krotonaldehyd, bensaldehyd och p-metylbensaldehyd [en suédois]
Evaluation des méthodes de prélèvement et d'analyse de ces 3 aldéhydes, suivie d'une description des substances, procédés et instruments requis pour leur détermination quantitative dans l'air (solvants, purification de la dinitro-2,4 phénylhydrazine, substances et solutions étalons, Amberlite XAD-2, préparation du tube adsorbant, chromatographie en phase liquide haute performance). Les techniques de chimisorption et de désorption sont exposées en détail, et les tracés chromatographiques sont reproduits. Brève description des techniques de prélèvement et d'analyse à appliquer pour le dosage du crotonaldéhyde, du benzaldéhyde et du p-méthylbenzaldéhyde.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1982. 14p. Illus. 15 réf.

CIS 83-456 Miksch R.R., Anthon D.W.
Recommandation tendant à combiner les techniques d'analyse classiques utilisées pour le dosage du formaldéhyde et des aldéhydes totaux dans l'air
A recommendation for combining the standard analytical methods for the determinations of formaldehyde and total aldehydes in air [en anglais]
Description d'une méthode d'analyse combinant le dosage du formaldéhyde par la méthode à l'acide chromotropique et le dosage des aldéhydes aliphatiques totaux par la technique au méthyl-3-benzothiazolone-2 hydrazone. Cette méthode combinée améliore l'efficacité et réduit le coût des mesures sur le terrain, car il suffit d'une seule série de prélèvements pour obtenir la concentration de formaldéhyde et d'aldéhydes totaux dans l'atmosphère contrôlée. Les analyses de laboratoire sont simplifiées et rationalisées par une imbrication maximale des techniques et par l'incorporation de techniques améliorées.
American Industrial Hygiene Association Journal, mai 1982, vol.43, n°5, p.362-365. 5 réf.

CIS 83-502 Marsh G.
Schémas de mortalité proportionnelle chez les travailleurs de l'industrie chimique exposés au formadelhyde
Proportional mortality patterns among chemical plant workers exposed to formaldehyde [en anglais]
Analyse des rapports proportionnels de mortalité entre 1950 et 1976 chez 136 hommes affectés un mois ou plus à un des 5 départements d'une fabrique de produits chimiques utilisant le formaldéhyde. L'étude avait pour but d'examiner l'impact de l'exposition au formaldéhyde sur la santé. Les taux proportionnels de mortalité parmi les travailleurs exposés au formaldéhyde n'étaient ni supérieurs ni inférieurs à ceux de la population générale, ni à ceux d'un groupe de 456 hommes décédés ayant été exposés au formaldéhyde pendant moins d'un mois. Bien que les limites de cette étude empêchent de tirer des conclusions définitives, les résultats ne font ressortir aucune tendance ni aucun schéma qui permette d'établir un rapport entre mortalité proportionnelle et exposition au formaldéhyde.
British Journal of Industrial Medicine, nov. 1982, vol.39, n°4, p.313-322. Illus. 15 réf.

CIS 83-492 Hendrick D.J., Rando R.J., Lane D.J., Morris M.J.
L'asthme dû au formaldéhyde: les suites d'un test de provocation 5 ans plus tard
Formaldehyde asthma: challenge exposure levels and fate after five years [en anglais]
Observations faites chez 2 infirmières suivies pendant plusieurs années pour un asthme contracté à la suite d'une exposition prolongée au formaldéhyde dans un service d'hémodialyse rénale. Des tests de provocation par inhalation de formaldéhyde, effectués pour la première fois en 1973 puis en 1975, ont été répétés en 1981. L'une des infirmières, qui n'avait plus été en contact avec le formaldéhyde depuis 1976, n'a présenté aucun symptôme asthmatique durant le test de provocation. Par contre, l'autre infirmière, qui n'avait jamais cessé, bien que dans des conditions nettement améliorées, d'être en contact avec le formaldéhyde, a réagi de la même manière qu'en 1975. Chez les sujets sensibilisés, même de brèves expositions à 3ppm environ, suffisent à déclencher, après des années encore, une crise d'asthme.
Journal of Occupational Medicine, nov. 1982, vol.24, n°11, p.893-897. Illus. 27 réf.

CIS 83-479 Fleig I., Petri N., Stocker W.G., Thiess A.M.
Analyse cytogénétique des lymphocytes sanguins de travailleurs exposés au formaldéhyde lors de la production et de la transformation de ce composé
Cytogenetic analysis of blood lymphocytes of workers exposed to formaldehyde in formaldehyde manufacturing and processing [en anglais]
Résultats d'un examen cytogénétique auquel ont été soumis 15 travailleurs exposés au formaldéhyde pendant une période de 23 à 35 années (moyenne 28 ans) passées à la production ou à la transformation de ce produit chimique. La concentration moyenne de formaldéhyde aux postes de travail ne dépassait par 5ppm avant 1971 et 1ppm après cette date. L'analyse des données relatives aux aberrations chromosomiques, notamment aux lacunes chromatidiques et isochromatidiques, n'a pas révélé de différences significatives de fréquence entre les travailleurs exposés et les témoins. Il n'existe donc actuellement aucune preuve d'une action mutagène du formaldéhyde chez les mammifères et l'homme.
Journal of Occupational Medicine, déc. 1982, vol.24, n°12, p.1009-1012. 18 réf.

CIS 83-410 Kolmodin-Hedman B., Nordman H.
Groupe d'experts des pays nordiques pour la documentation sur les valeurs-seuils - 37. Formaldéhyde
Nordiska expertgruppen för gränsvärdesdokumentation - 37. Formaldehyd [en suédois]
Cette étude bibliographique sur les risques d'atteinte à la santé associés au formaldéhyde est destinée à servir de base à l'établissement d'une valeur-seuil appropriée dans les pays nordiques. Au sommaire: propriétés physiques et chimiques, modèle métabolique, mécanismes toxicologiques, effets organiques, allergie, effets génotoxiques, effets cancérogènes, indices d'exposition. L'effet irritant est considéré comme de première importance pour l'établissement d'une valeur-seuil. Le formaldéhyde a été déclaré cancérogène pour l'animal. En annexe: liste des valeurs-seuils du formaldéhyde dans 21 pays.
Arbetarskyddsstyrelsen, 171 84 Solna, Suède, 1982. 46p. 99 réf.

CIS 83-181 Lindskov R.
Urticaire de contact dû au formaldéhyde
Contact urticaria to formaldehyde [en anglais]
Description d'un cas d'urticaire de contact chez un laboratin après exposition à des vapeurs de formaldéhyde. Le formaldéhyde provoque une libération d'histamine par la peau chez les sujets prédisposés. Les tests de transfert passif ont donné des résultats négatifs, le mécanisme était donc différent de celui de l'hypersensibilité immédiate.
Contact Dermatitis, sept. 1982, vol.8, n°5, p.333-334. 5 réf.

CIS 83-179 Nethercott J.R., Albers J., Guirguis S., Ching G., Hofstader S., From L.
Erythème exsudatif multiforme associé à la fabrication de circuits imprimés
Erythema multiforme exudativum linked to the manufacture of printed circuit boards [en anglais]
Description de 4 cas d'érythème polymorphe (syndrome de Stevens-Johnson) chez des travailleurs d'une usine de fabrication de cartes de circuits imprimés, ayant été exposés à du chlorure de palladium, du sulfate de cuivre, du formaldéhyde, des époxydes renforcés aux fibres de verre, du plomb, du trichloréthylène et du persulfate d'ammonium. Les symptômes sont apparus après 6-12 semaines d'exposition. Des troubles hépatiques ont été observés dans 3 cas. Les procédés de fabrication, les examens cliniques et les méthodes de recherches sont exposés. Les test épicutanés ont donné des résultats positifs chez 2 des 4 sujets, ce qui laisse à penser que le formaldéhyde est probablement à l'origine de ces réactions.
Contact Dermatitis, sept. 1982, vol.8, n°5, p.314-322. Illus. 28 réf.

CIS 82-1606 Morel C., Reynier M., Cavigneaux A., Protois J.C.
Institut national de recherche et de sécurité
Glutaraldéhyde
Synonymes, utilisation, propriétés physiques et chimiques, méthodes de détection et de détermination dans l'air, risques d'incendie (non combustible en solution aqueuse); pathologie et toxicologie (la toxicité aiguë étudiée chez l'animal a mis en évidence une atteinte hépatique; valeur-seuil américaine ACGIH: 0,2ppm, soit 0,8mg/m3). Mention de la réglementation française en matière d'hygiène et de sécurité du travail, et de la réglementation française et internationale en matière de transport. Recommandations techniques et médicales.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 3e trimestre 1982, n°108, p.449-451. 13 réf.

CIS 82-1406
Commission consultative spéciale pour le formaldéhyde (Bijzondere Adviescommissie Formaldehyde)
Formaldéhyde et cancer chez l'homme
Formaldehyde en kanker bij de mens [en néerlandais]
Ce rapport du Ministère néerlandais de la santé s'appuie largement sur la littérature. Au sommaire: métabolisme du formaldéhyde; toxicité et effets génétiques (mutagénicité, interaction avec d'autres agents mutagènes, mécanismes des effets génétiques induits); recherches sur l'animal (toxicité semi-chronique par inhalation, toxicité chronique par inhalation/cancérogénicité, informations complémentaires sur la cancérogénicité du formaldéhyde dans la littérature, cytotoxicité); épidémiologie (conséquences de l'exposition au formaldéhyde chez l'homme, antécédents relatifs à l'exposition et anamnèse chez les travailleurs atteints de cancer des fosses nasales, séquelles de l'exposition, épidémiologie du cancer des fosses nasales); évolution du processus cancérogène et effets cancérogènes (le formaldéhyde est un cancérogène modéré mais un promoteur puissant; évaluation du risque). Principales conclusions: le formaldéhyde possède des propriétés génotoxiques et cancérogènes; bien que les résultats épidémiologiques soient négatifs, le pouvoir cancérogène du formaldéhyde ne peut être exclu.
Ministerie van Volksgezondheid en Milieuhygiëne, Dokter Reijersstraat 12, Leidschendam, Pays-Bas, 1982. 50p. 61 réf.

CIS 82-1319 Grillot P.
Formaldéhyde: confirmation d'un pouvoir carcinogène
Cette thèse de médecine comprend 2 parties: I. Généralités: historique, données physico-chimiques, production, utilisations, sources d'intoxication, métabolisme et effets toxiques du formaldéhyde. II. Etude du pouvoir cancérogène: réactions chimiques et biochimiques du produits, tests de mutagénèse, expérimentation animale, enquêtes épidémiologiques et rôle éventuel des colles à base de formaldéhyde dans les cancers de l'ethmoïde des travailleurs du bois. Si la preuve formelle de la cancérogénicité du formaldéhyde n'a pas encore été apportée par les études épidémiologiques, le NIOSH et le CIRC le reconnaissent comme cancérogène; il apparaît donc essentiel que des mesures de prévention visant la réduction de l'exposition soient prises dès à présent.
Université de Paris V, Faculté de médecine Necker-Enfants-Malades, Paris, France, 1982. 66p. 47 réf.

1981

CIS 87-775 Acroléine
Akroleiini [en finnois]
Fiche toxicologique. Liquide toxique et inflammable (DL50 = 46mg/kg; TLV = 0,25mg/m3). Effets toxiques des vapeurs: forte irritation des yeux, des voies aériennes et des poumons; asthme; lacrymation. Le liquide peut provoquer des brûlures par contact. Est absorbé par voie percutanée. Codes d'étiquetage obligatoire en Europe: F, T, R11, R23, R36, R37, R38, S29, S33, S44, S23, S38, S46.
Register of Safety Information of Chemical Products, National Board of Labour Protection, Box 536, 33101 Tampere, Finlande, sept. 1981. 2p. Original sur microfiche.

CIS 86-1056 Règles de sécurité de base applicables à la manutention de l'acroléine
Reglas básicas de seguridad para el manejo de acroleína [en espagnol]
Ce guide illustré identifie les risques et décrit les précautions à prendre lors de la manutention de l'acroléine utilisée dans la production de l'acrylonitrile. Un résumé en forme de bande dessinée est inclus en annexe.
Petróleos Mexicanos, Av. Marina Nacional No.329, Edif. A. Colonia Huasteca, México, D.F., C.P.11311, Mexique, 1981. 29p. Illus. supp.

< précédent | 1... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 | suivant >