ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Aldéhydes - 487 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Aldéhydes

1988

CIS 90-1127 Formaldéhyde
Formaldehyd [en polonais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition (Pologne) = 2mg/m3.
Centralny Instytut Ochrony Pracy, 1 Ul. Tamka, 00-349 Warszawa 30, Pologne, 1988. 2p.

CIS 90-831 Grattan C.E.H., English J.S.C., Foulds I.S., Rycroft R.J.G.
Dermite des fluides de coupe
Cutting fluid dermatitis [en anglais]
Sur 174 malades soupçonnés d'être atteints de dermite des fluides de coupe, qui ont été examinés entre 1986 et 1987 dans 2 cliniques de dermatologie du travail, 43% présentaient des réactions allergiques censées être liées à leur dermite. Une dermite de contact par irritation a été diagnostiquée dans 63% des cas avec cependant la possibilité d'un autre diagnostic dans 42% des cas. Les biocides, notamment les substances libératrices de formaldéhyde, se sont révélés être la cause la plus courante de réactions allergiques lors de tests épicutanés.
Contact Dermatitis, mai 1989, vol.20, n°5, p.372-376. Illus. 6 réf.

CIS 90-743 Furfural
Furfurol [en polonais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition permise (Pologne) = 10mg/m3.
Centralny Instytut Ochrony Pracy, 1 Ul. Tamka, 00-349 Warszawa 30, Pologne, 1988. 2p.

CIS 90-837 Stayner L.T., Elliott L., Blade L., Keenlyside R., Halperin W.
Enquête rétrospective de mortalité sur une cohorte de travailleurs exposés au formaldéhyde dans l'industrie de l'habillement
A retrospective cohort mortality study of workers exposed to formaldehyde in the garment industry [en anglais]
Pour évaluer le pouvoir cancérogène possible du formaldéhyde chez l'homme, une enquête rétrospective de mortalité a été conduite sur une cohorte de 11.030 travailleurs comptant 3 mois au moins d'exposition à cette substance dans 3 manufacteurs de vêtements. La concentration moyenne de formaldéhyde dans les 3 usines (moyenne pondérée dans le temps) en 1981 et 1984, d'après des relevés effectués par le NIOSH, était de 0,15ppm. Un excédent statistiquement significatif de mortalité par cancer de la cavité buccale et du tissu conjonctif a été observé. Les excédents de mortalité entregistrés pour les cancers de la trachéee, des bronches, des poumons, du pharynx et de la vessie, ainsi qu'à la suite de leucémies, étaient statistiquement non significatifs. La mortalité par cancer de la trachée, des bronches et des poumons était inversement proportionnelle à la durée de l'exposition et à la latence. Par contre, la mortalité par cancer de la cavité buccale, par leucémie ou par un autre néoplasme lymphopoïétique augmentait avec la durée de l'exposition au formaldéhyde et/ou avec la latence. Ces constatations reposent sur des échantillons relativement réduits et d'autres facteurs de confusion peuvent encore exister, mais ils témoignent de l'existence d'une relation possible entre l'exposition au formaldéhyde et le développement de certains cancers ci-dessus mentionnés.
American Journal of Industrial Medicine, 1988, vol.13, n°6, p.667-681. 33 réf.

CIS 90-479 Hogan D.J., Hill M., Lane P.R.
Résultats de tests épicutanés de routine pratiqués sur 542 malades à Saskatoon, Canada
Results of routine patch testing of 542 patients in Saskatoon, Canada [en anglais]
Cinq cent quarante deux malades (330 femmes, 212 hommes) soupçonnés d'être atteints d'une dermite allergique de contact ont été soumis, entre janvier 1983 et juin 1987, à des tests épicutanés faisant intervenir une batterie standard d'allergènes. Les réactions positives les plus fréquentes ont été observées avec le nickel (17,4%), l'éthylènediamine (8,7%), le formaldéhyde (7,4%), la colophane (7,0%), le dichromate de potassium (6,1%) et la néomycine (5,7%). Les malades souffrant de dermite des jambes étaient ceux chez qui le risque de réaction allergique à l'éthylènediamine et à la benzocaïne était significativement le plus élevé (p=0,01 et 0,04 respectivement). L'allergie à la néomycine n'était pas associée à une dermite des jambes. La proportion de cas d'allergie à la néomycine était significativement plus grande chez les malades allergiques à l'éthylènediamine que chez ceux qui ne l'étaient pas (p=0,002).
Contact Dermatitis, août 1988, vol.19, n°2, p.120-124. 17 réf.

CIS 90-477 Nethercott J.R., Holness D.L.
Dermite de contact chez des employés des pompes funèbres
Contact dermatitis in funeral service workers [en anglais]
Quatre-vingt quatre employés des pompes funèbres et 38 témoins ont été soumis à une anamnèse, à des examens cliniques et à des tests épicutanés avec du formaldéhyde et du glutaraldéhyde aux fins de dépistage d'une affection dermatologique éventuelle. Aucune relation n'a été observée entre les paramètres cliniques d'une maladie de peau ou le résultat de tests épicutanés et les antécédents individuels ou familiaux de manifestations cutanées ou respiratoires d'atopie. Des cas d'affections cutanées ont été signalés chez des apprentis, des embaumeurs en activité et des embaumeurs n'exerçant pas, par ordre de fréquence décroissant. Des réactions positives aux tests épicutanés au formaldéhyde et au glutaraldéhyde ont été enregistrées chez 4 et 7% respectivement des travailleurs exposés, mais pas chez les témoins. En dépit de la fréquence plus faible de l'exposition au glutaraldéhyde, la prévalence des réactions positives aux tests épicutanés était la même. On pourrait donc penser que, dans cette profession, le risque concret de sensibilisation cutanée est plus grand avec le glutaraldéhyde qu'avec le formaldéhyde.
Contact Dermatitis, mai 1988, vol.18, n°5, p.263-267. 27 réf.

CIS 90-546 Bruze M., Almgren G.
Dermatoses professionnelles chez des travailleurs exposés aux résines à base de phénol et de formaldéhyde
Occupational dermatoses in workers exposed to resins based on phenol and formaldehyde [en anglais]
En décembre 1985 et en février 1986, une enquête a été menée sur les cas d'affection cutanée enregistrés chez des travailleurs d'une fabrique de panneaux décoratifs sur support de papier imprégné de résol à base de phénol et de formaldéhyde (P-F-R). Un questionnaire, adressé à l'ensemble de 238 salariés, a été complété par 218 d'entre eux (91.6%). Parmi ces derniers, 98 ont déclaré connaître ou avoir connu des problèmes cutanés ont été soumis à des examens médicaux et à des tests épicutanés. Les tests, effectués avec une batterie standard et des produits en provenance de l'environnement de travail, ont révélé l'existence d'une allergie de contact au P-F-R chez 9 sujets et au formaldéhyde chez 1 personne. En dehors de ces 10 personnes atteintes d'une dermite allergique professionnelle de contact, une dermatose professionnelle a été diagnostiquée chez 20 autres travailleurs, une dermite de contact par irritation chez 19 personnes et des brûlures chimiques chez 1 travailleur. Au total, 30 cas (12.6%) de dermatoses professionnelles (12.6%) ont été enregistrés.
Contact Dermatitis, oct. 1988, vol.19, n°4, p.272-277. 21 réf.

CIS 90-25 Acétaldéhyde
Aldehyd octowy [en polonais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition permise (Pologne) = 0,1mg/m3.
Centralny Instytut Ochrony Pracy, 1 Ul. Tamka, 00-349 Warszawa 30, Pologne, 1988. 2p.

CIS 90-188 Kitaeva L.V., Švarcman P.Ja.
Evaluation toxicologique de l'exposition au formaldéhyde par inhalation
Toksiko-gigieničeskaja ocenka formal'degida pri ingaljacionnom vozdejstvii [en russe]
Etude de l'activité cytogénétique du formaldéhyde (FD) dans les cellules de la moelle osseuse chez des rats exposés à l'inhalation de FD pendant 4 mois. La concentration de FD dans les chambres d'inhalation était de 0,5mg/m3 (valeur-seuil soviétique). Le FD provoque une augmentation de l'incidence des altérations chromosomiques. Les résultats de l'étude permettent de conclure que la concentration du FD de 0,5mg/m3 ne peut être reconnue comme limite sûre sur le plan génétique et demande à être révisée.
Gigiena i sanitarija, mai 1988, n°5, p.75-76. 8 réf.

CIS 90-187 Drujan E.A., Sidjakina N.A.
Modification de la méthode de dosage du méthanol dans l'air
Modifikacija metoda opredelenija metanola v vozduhe [en russe]
Présentation d'une méthode photométrique de dosage du méthanol. L'absorbant utilisé est une solution d'acide sulfurique (0,01 N) qui assure la stabilité de concentration de la substance analysée en cas de stockage prolongé (contrairement à l'eau distillée utilisée antérieurement dans ce but). Cette méthode modifiée permet d'effectuer le prélèvement et l'évaluation simultanés du formaldéhyde et de l'ammoniac et de réduire la durée des contrôles d'ambiance en présence de méthanol, de formaldéhyde et d'ammoniac (dans les établissements produisant des résines d'urée et des panneaux de copeaux de bois à base de résines d'urée).
Gigiena i sanitarija, mai 1988, n°5, p.53-54. 4 réf.

CIS 90-269 Brandt-Rauf P.W., Fallon L.F., Tarantini T., Idema C., Andrews L.
Risques courus par les pompiers: évaluation de l'exposition
Health hazards of fire fighters: Exposure assessment [en anglais]
Pour évaluer les types et les niveaux d'exposition rencontrés par les pompiers lors d'opérations de lutte contre le feu, des membres de 2 brigades de pompiers de Buffalo (Etats-Unis) ont été suivis à l'aide de dispositifs de prélèvement individuels, portatifs et d'ambiance. Il s'est avéré que les pompiers étaient fréquemment exposés à des concentrations significatives de substances dangereuses, telles que CO, benzène, dioxyde de soufre, acide cyanhydrique, aldéhydes, chlorure d'hydrogène, dichlorofluorométhane, ainsi que de particules. Dans nombre de cas d'expositions particulièrement graves, les pompiers n'utilisaient pas d'appareil de protection respiratoire, en raison d'une sous-estimation des risques liés à la faible intensité des fumées. Un grand nombre des substances énumérées ont été impliquées dans le développement de maladies cardiovasculaires, respiratoires et cancéreuses, ce qui peut expliquer l'excédent de risque de maladie de ce type auquel seraient exposés les pompiers.
British Journal of Industrial Medicine, sept. 1988, vol.45, n°9, p.606-612. Illus. 30 réf.

CIS 89-1949 Edling C., Hellquist H., Ödkvist L.
Exposition professionnelle au formaldéhyde et altérations histopathologiques de la muqueuse nasale
Occupational exposure to formaldehyde and histopathological changes in the nasal mucosa [en anglais]
Pour déterminer les effets cytotoxiques du formaldéhyde sur la muqueuse nasale, on a soumis à des examens médicaux 75 sujets de sexe masculin professionnellement exposés à cette substance ou à un mélange de cette substance et de poussières de bois et l'on a pratiqué sur eux des prélèvements d'échantillons de muqueuse nasale qui ont été classés de 0 à 8 en fonction des altérations morphologiques subies. L'exposition au formaldéhyde se traduisait par une fréquence élevée de manifestations au niveau du nez. Sur les 75 sujets, 3 seulement avaient une muqueuse normale; le restant présentait une chute des cils vibratiles et une hyperplasie des cellules caliciformes (11%), ainsi qu'une métaplasie spinocellulaire (78%); dans 6 cas (8%), une dysplasie bénigne a été observée. Comparés aux 25 témoins non exposés, les sujets exposés occupaient une place significativement plus élevée dans le classement histologique (2,9 contre 1,8). Aucune relation dose-réponse et aucun cas de tumeur maligne n'ont été enregistrés. Le classement histologique des travailleurs exposés au seul formaldéhyde et de ceux exposés à la fois au formaldéhyde et aux poussières de bois était identique.
British Journal of Industrial Medicine, nov. 1988, vol.45, n°11, p.761-765. Illus. 31 réf.

CIS 89-1926 Mariotti F., Mastri E., Gori R., De Capua B., Franzinelli A.
Conditions d'exposition au formaldéhyde et au phénol dans une fabrique de contre-plaqué
Condizioni di rischio da formaldeide e fenoli in una fabbrica di compensati [en italien]
L'exposition ambiante au formaldéhyde et aux phénols a été mesurée dans une fabrique de contre-plaqué utilisant des colles à bases d'urée-formaldéhyde et d'urée-formaldéhyde-mélamine-phénol. Deux groupes de travailleurs ont été identifiés selon le degré de risque: groupe A composé de personnes exposées à de faibles concentrations de polluants lors de l'écorçage et du débitage en feuilles des grumes, ainsi que du triage et du séchage des feuilles de bois; groupe B composé de personnes exposées à de fortes concentrations de polluants lors des opérations de collage, de pressage, d'équarissage, de stockage et de transport. Les travailleurs du groupe A étaient exposés à une concentration moyenne de formaldéhyde de 0,027mg/m3 et à une concentration moyenne de phénol de 0,042mg/m3; ceux du groupe B à des concentrations moyennes de formaldéhyde de 0,189mg/m3 et à une concentration moyenne de phénol de 0,081mg/m3. Dans le groupe B, on observait une prévalence significativement plus élevée des cas d'irritation de la conjonctivite, de la gorge et de la peau. La prévalence plus élevée de manifestations objectives de conjonctivite chronique et d'altérations de la motilité des cordes vocales confirmait ce résultat. Une action synergique du formaldéhyde et du phénol dans la production de l'irritation ne peut être exclue.
Medicina del lavoro, nov.-déc. 1988, vol.79, n°6, p.468-473. 11 réf.

CIS 89-1787 Formaldéhyde, cancérogène humain possible
Formaldehyde, potential human carcinogen [en anglais]
Fiche toxicologique tirée de la nouvelle édition de la publication du NIOSH "Occupational Safety and Health Guidelines for Chemical Hazards". Limites d'exposition: OSHA PEL (VME 8h) = 1,5mg/m3; NIOSH REL (VME 8h) = 0,02mg/m3; ACGIH TLV (VME 8h, cancérogène A2) = 1,5mg/m3. Seuil olfactif = 0,8ppm. Toxicité: cancérogéne humain possible; irrite la peau, les yeux et les voies respiratoires; brûlures chimiques; pneumonies; bronchites; ¿dèmes pulmonaires; sensibilisation de la peau et des voies respiratoires.
U.S. Developmentepartment of Health and Human Services, Public Health Service, Centers for Disease Control, National Institute for Occupational Safety and Health, Division of Standards Development and Technology Transfer, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati OH 45226, USA, 1988. 6p. Bibl.

CIS 89-1965 Lindahl R., Levin J.O., Andersson K.
Arbetsmiljöinstitutet
Mesure de faibles concentrations de formaldéhyde au moyen de prélèvements par diffusion
Mätning av låga halter formaldehyd med diffusionsprovtagare [en suédois]
Evaluation d'un échantillonneur à diffusion pour la mesure statique de faibles concentrations de formaldéhyde. L'échantillonneur était constitué par un filtre en fibres de verre imprégné de dinitro-2,4 phénylhydrazine et d'acide phosphorique, logé dans un portefiltre en polystyrène. Il a été comparé à des échantillonneurs équipés d'une pompe en usage dans des usines, des bureaux et des maisons. Les concentrations de formaldéhyde étaient de 8-60µg/m3 et il existait une bonne corrélation entre les résultats des prélèvements avec pompe et des prélèvements par diffusion même à de faibles vitesses de l'air. La sensibilité de l'appareil à diffusion était de 2µg/m3 dans un échantillon de 24h, d'où son utilité pour la surveillance de la pollution de l'air des locaux par de faibles concentrations de formaldéhyde. L'échantillonneur a été utilisé pour une petite enquête sur les niveaux habituels de formaldéhyde dans des foyers du nord de la Suède. La plage de concentrations se situait entre 17 et 250µg/m3 avec une moyenne géométrique de 69µg/m3.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1988. 21p. Illus. 17 réf.

CIS 89-1588 Szeberényi S.
Données pour l'établissement de la valeur MAC du formaldéhyde
A formaldehid MAK-értékének megalapozása [en hongrois]
Etude bibliographique détaillée sur la toxicité du formaldéhyde. Au sommaire: synonymes; polymères à partir desquels le formaldéhyde peut être produit; polymères physico-chimiques; technique de production, production mondiale, utilisations; effets biologiques chez l'animal (toxicité aiguë, subchronique et chronique); sensibilisation; effets mutagènes, cancérogènes et tératogènes; effets chez l'homme (résumés de cas d'exposition accidentelle); liste de professions comportant un risque potentiel d'exposition au formaldéhyde; traitement de l'intoxication; cancérogénicité possible chez l'homme; limites d'exposition dans différents pays; limite d'exposition proposée pour la Hongrie (0,6mg/m3).
Munkavédelem, munka- és üzemegészségügy, 1988, vol.34, n°4-6, p.163-173. 132 réf.

CIS 89-1256 Fink R., Liberman D.F., Murphy K., Lupo D., Israeli E.
Décontamination ou stérilisation au paraformaldéhyde des enceintes de sûreté biologique
Biological safety cabinets, decontamination or sterilization with paraformaldehyde [en anglais]
Des spores de Bacillus subtilis var. Niger ont été utilisées pour déterminer le temps d'exposition nécessaire à la décontamination au formaldéhyde des enceintes de sûreté biologique. Un contact de moins de 3h avec le formaldéhyde s'est révélé insuffisant pour la stérilisation. Un contact de 4h ou plus a conduit à une inactivation reproductible des bandes de spores introduites dans les enceintes. Après un délai de 6h, la quantité de formaldéhyde qui s'était diffusée à travers le filtre à haut rendement pour aérosols particulaires était suffisante pour permettre de stériliser les bandes faiblement imprégnées de spores. Un minimum de 5 à 6 log d'inactivation a été observé après 4 à 6h de traitement.
American Industrial Hygiene Association Journal, juin 1988, vol.49, n°6, p.277-279. 16 réf.

CIS 89-1192 Nethercott J.R., Holness D.L., Page E.
Dermite de contact professionnelle due aux glutaraldéhyde chez les travailleurs des services de santé
Occupational contact dermatitis due to glutaraldehyde in health care workers [en anglais]
Une allergie au glutaraldéhyde a été diagnostiquée chez des travailleurs des services de santé présentant une dermite des mains. Une sensibilité concomitante à d'autres produits chimiques a été observée chez 10 de ces sujets. Chez 4 sujets, la réaction positive aux tests épicutanés n'a été manifeste qu'à la 2e observation. Chez 10 sujets, l'éruption a persisté pendant plus de 6 mois. Dans 5 cas, les travailleurs atteints d'une dermite ont dû quitter leur emploi.
Contact Dermatitis, avr. 1988, vol.18, n°4, p.193-196. 15 réf.

CIS 89-591 Alexandersson R., Hedenstierna G.
Risques respiratoires associés à l'exposition au formaldéhyde et aux solvants contenus dans les peintures à durcisseur acide
Respiratory hazards associated with exposure to formaldehyde and solvents in acid-curing paints [en anglais]
Enquête conduite auprès de 38 travailleurs exposés au formaldéhyde lors de l'utilisation de laques à durcisseur acide ainsi qu'auprès de 18 témoins non exposés. L'exposition moyenne au formaldéhyde durant une journée de travail de 8h était de 0,40mg/m3 et l'exposition moyenne aux valeurs de crête de 0,70mg/m3. L'exposition moyenne aux solvants représentait approximativement le dixième de la valeur-seuil de concentration correspondante. Les cas d'irritation des yeux, du nez et de la gorge étaient plus fréquents chez les personnes exposées que chez les témoins. Le lundi matin, après 2 jours sans exposition, la capacité vitale forcée (CVF) accusait une baisse de 0,24L et le VEMS une baisse de 0,21L par rapport aux valeurs normales. Il existait une faible corrélation entre la concentration individuelle de IgG et la baisse de la CVF et du VEMS. Il n'a pas été observé d'altération significative d'autres variables de la fonction respiratoire avant et pendant un poste de travail. Les écarts enregistrés dans les valeurs de la CVF et du VEMS n'étaient liés ni aux moyennes ou pics d'exposition, ni à l'ancienneté.
Archives of Environmental Health, mai-juin 1988, vol.43, n°3, p.222-227. Illus. 15 réf.

CIS 89-582 Haub H.G., Mühlhauser S., Müller F.J., Gardziella A.
Dégagements résultant du traitement thermique de pièces moulées en carapace - Interférence lors du dosage du formaldéhyde
Emissionen beim Aushärten von Maskenformstoffen - Querempfindlichkeiten bei der Bestimmung von Formaldehyd [en allemand]
Les concentrations de formaldéhyde libéré lors du traitement thermique de résines phénoliques contenant de l'hexaméthylènetétramine ont été mesurées par des méthodes colorimétriques: méthode à la sulfite-pararososaniline, méthode au MBHT (chlorhydrate de méthyl-3 benzothiazolone-2 hydrazone), méthode à l'AHMT (amino-4 hydrazino-3 mercapto-5 triazole-1,2,4) et méthode à l'acétylacétone. Le tube indicateur utilisé pour le dosage du formaldéhyde a été également testé. Des interférences avec l'hexaméthylènetétramine ont été enregistrées avec toutes les méthodes à l'exception de la méthode à l'AHMT.
Giesserei, mars 1988, vol.75, n°6, p.154-159. Illus. 15 réf.

CIS 89-183 Sidhu A., Moch P., Podewils G., Schliephake D.
Détermination et réduction de la pollution de l'air lors de travaux de brasage tendre pour la production de composants électroniques
Erfassung und Verminderung der Arbeitsplatzbelastung beim Weichlöten in der Elektroindustrie [en allemand]
Des analyses du flux de soudage, des émissions de gaz et de perticules et des échantillons d'air dans la zone de respiration, qui ont été pratiquées au niveau de 100 postes de brasage de l'industrie des composants electroniques (Allemagne fédérale) ont démontré la présence de substances nocives telles que l'aldéhyde, le plomb et l'étain. Un examen médical des voies respiratoires des 100 femmes exposées et de témoins appariés non exposés a permis de diagnostiquer dans le groupe exposé un nombre significativement plus élevé d'irritations réversibles des yeux et des muqueuses du tractus respiratoire ainsi que de problèmes respiratoires. Il est déconseillé d'utiliser des flux de brasage contenant de l'acide succinique, de l'anhydride maléique et de l'hydrazine.
Schweissen und Schneiden, 1988, vol.40, n°2, p.75-78. Illus. 6 réf.

CIS 88-2025 Armandet D., Loriot J.
Furfural et alcool furfurylique
Au sommaire de cette notice d'information: propriétés physico-chimiques, production et différentes utilisations industrielles; toxicologie biologique avec étude du métabolisme et de la toxicité expérimentale et clinique chez l'homme; toxicologie analytique consacrée aux dosages biologiques, aux dosages atmosphériques et aux concentrations maximales admissibles en milieu de travail; traitement des contaminations; réglementation en milieu de travail, protection du voisinage, prévention technique et médicale et réparation en France.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Intoxications, 1988, 6p. 47 réf.

CIS 88-1457 Aldéhyde formique et solutions agueuses
Fiche toxicologique. Cancérogène possible; mutagène expérimental. Limites d'exposition (France, 1982): VLE = 3mg/m3. Toxicité aiguë: irrite la peau, les yeux et les voies respiratoires; sensibilise la peau. Toxicité chronique: maladies respiratoires; irritation des muqueuses; lésions de l'épithélium nasal. Numéro d'identification et codes d'étiquetage de la CEE: No. 605-001-00-5 (conc.>25%); R23/24/25, R34, R40, R43, S26, S36/37, S44, S51.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France 1988. 4p. Bibl.

1987

CIS 90-1615 Dueva L.A., Alekseeva O.G., Grišina T.I.
Aspects immunologiques de la réaction de l'organisme des travailleurs aux allergènes industriels
Immunologičeskie aspekty reagirovanija organizma rabočih na promyšlennye allergeny [en russe]
Présentation des résultats d'une étude immunologique conduite sur 222 travailleurs exposés à des allergènes chimiques dans diverses conditions industrielles et sur 213 malades souffrant d'une allergie professionnelle respiratoire ou cutanée, ainsi que des résultats d'expériences menées sur 275 cobayes exposés à un large éventail de doses de chrome trivalent et hexavalent et de formaldéhyde. Le phénotype de la pathologie allergique diffère fondamentalement de toutes les formes de réponse d'un organisme sain aux allergènes industriels. Le dérèglement des mécanismes cellulaires de régulation, sous la forme notamment d'une inhibition de la réponse des lymphocytes aux stimuli mitogènes, identifié aux stades initiaux du processus allergique, peut être considéré comme l'un des critères de risque essentiels pour le développement d'une allergie professionnelle.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, mars 1987, n°3, p.40-43. 9 réf.

CIS 89-1527 Krüger W.
Prédominance des dermatoses parmi les maladies professionnelles identifiées dans les services médicaux et sociaux
Arbeitsdermatosen als vorherrschende Berufskrankheit im Gesundheits- und Sozialwesen [en allemand]
Les dermatoses représentent plus de la moitié des maladies professionnelles diagnostiquées dans les services médicaux et sociaux de la DDR, 74% d'entre elles étant causés par des désinfectants contenant du formaldéhyde. Une légère baisse a été enregistrée en 1985 et 1986 à la suite de l'adoption de mesures de prévention telles que le remplacement du formaldéhyde, l'utilisation de gants de protection, le développement de l'information et l'institution d'un système d'examens d'aptitude pour les candidats à un emploi dans les services de santé.
Zeitschrift für die gesamte Hygiene und ihre Grenzgebiete, 1987, vol.33, n°12, p.617-619. Illus.

CIS 89-1123 Formaldéhyde
Formaldehyde >30%; metanal [en suédois]
Fiche toxicologique tirée du Kemiska Ämnen Register (voir CIS 89-214). Limite d'exposition: VME = 0,6mg/m3; valeur plafond = 1,2mg/m3. Toxicité: cancérogène; irrite les yeux, la peau et les voies respiratoires; lésions pulmonaires; allergène.
Arbetarskyddsnämnden, Box 3208, 103 64 Stockholm, Suède, 1987. 2p.

CIS 89-1255 Douglas R.B., Coe J.E.
Sensibilité relative des yeux et des poumons aux gaz irritants chez l'homme
The relative sensitivity of the human eye and lung to irritant gases [en anglais]
Compte rendu d'expériences d'application de diverses concentrations de gaz irritants sur les yeux, à travers des lunettes étroitement ajustées, d'expériences distinctes d'inhalation de ces gaz par le moyen d'un embout buccal. La réponse oculaire a été évaluée par une méthode subjective, et la réponse pulmonaire mesurée objectivement au plethysmographe. Les concentrations sans effet ont été également déterminées. Pour un certain nombre de gaz testés (dioxyde de soufre, ammoniac, butanone-2, pentanone-2, pentanone-3, méthyl-3, méthyl-3 butanone-2, formaldéhyde et acroléine), les seuils de concentration pour les yeux étaient 1,5 fois plus élevés que pour les poumons. D'autres substances irritantes exercent une action spécifique sur certains organes.
Annals of Occupational Hygiene, 1987, vol.31, n°2, p.265-267. Illus. 3 réf.

CIS 89-736 Acroléine
Akrolein; 2-propenal [en suédois]
Fiche toxicologique tirée du Kemiska Ämnen Register (voir CIS 89-214). Limite d'exposition: VME = 0,2mg/m3. Toxicité: agent irritant très puissant.
Arbetarskyddsnämnden, Box 3208, 10364 Stockholm, Suède, 1987. 3p.

CIS 89-867 Drujan E.A., Sidjakina N.A.
Prélèvement et dosage du formaldéhyde dans l'air
Otbor prob pri opredelenii formal'degida v vozduhe [en russe]
Plusieurs solutions absorbantes ont été testées pour leur capacité de prélèvement d'échantillons d'air. Les meilleurs résultats ont été obtenus avec une solution 0,01N d'acide sulfurique. Cette solution permettant de capter à la fois du méthanol et de l'ammoniac, elle convient particulièrement pour la surveillance de la qualité de l'air dans les fabriques de résines urée-formol ou de panneaux de fibres où se produisent des dégagements simultanés de formaldéhyde, de méthanol et d'ammoniac.
Gigiena i sanitarija, juin 1987, n°6, p.65. Illus. 1 réf.

CIS 89-866 Kajsina O.V., Krylova N.A., Čumičeva O.A.
Dosage du formaldéhyde à l'aide du réactif acétylacétone
Opredelenie formal'degida s acetilacetonovym reaktivom [en russe]
Exposé d'une méthode fondée sur la réaction du formaldéhyde et de l'acétylacétone en présence d'acétate d'ammonium, avec formation d'un produit de couleur jaune. L'intensité de la couleur est déterminée par une technique d'analyse photométrique à 412nm. Cette méthode permet le dosage de concentrations minimales de formaldéhyde de 0,05µg/mL.
Gigiena i sanitarija, juin 1987, n°6, p.43-44. 3 réf.

CIS 89-932 Elias I.
Evaluation des méthodes de désinfection des salles d'opération selon la concentration de formaldéhyde dans l'air
Bewertung von Arbeitsverfahren zur Desinfektion von Operationsräumen von Krankenhäusern nach der Konzentration von Formaldehyd in der Atemluft [en allemand]
Des mesures de la concentration de formaldéhyde dans l'air des salles d'opération après utilisation de désinfectants contenant du formaldéhyde ont montré que cette concentration variait avec la méthode de désinfection utilisée. Des mesures spéciales peuvent être prises pour en réduire le niveau.
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz, Prophylaxe und Ergonomie, 1987, vol.37, n°12, p.389-397. Illus. 9 réf.

CIS 89-603 Lindahl R., Levin J.O., Andersson K.
Prélèvement passif de formaldéhyde dans l'air par chimiosorption au moyen de filtres en fibres de verre imprégnés de dinitro-2,4 phénylhydrazine
Diffusionsprovtagning av formaldehyd genom kemosorption på glasfiberfilter impregnerade med 2,4-dinitrofenylhydrazin [en suédois]
Compte rendu d'essais d'évaluation en laboratoire et sur le terrain d'un échantillonneur à diffusion destiné au prélèvement de formaldéhyde dans l'air. Le capteur utilisé était un filtre en fibres de verre imprégné de dinitro-2,4 phénylhydrazine et d'acide phosphorique. Les résultats ont été comparés avec ceux obtenus par prélèvement actif (par pompage) sur des filtres en fibres de verre de 13mm imprégnés de dinitro-2,4 phénylhydrazine, d'acide phosphorique et de glycérine. La vitesse de prélèvement était de 61mL/min indépendamment de la période de prélèvement, de la concentration de formaldéhyde et de l'humidité relative. La capacité était suffisante pour des prélèvements de 5mg/m3 pendant une durée de 8h et la sensibilité était de 0,2mg/m3 pour un prélèvement de 15min. La vitesse de prélèvement a été reconnue constante dans la plage de vitesses de l'air de 0,1-0,5m/s. Elle n'était pas affectée par un stockage préalable à l'exposition. Les évaluations pratiquées sur le terrain à différents postes de travail n'ont pas révélé de différences entre le prélèvement passif et le prélèvement actif.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1986. 31p. Illus. 26 réf.

CIS 89-540 Halepo A.I., Mel'nikova N.N., Veselovskaja K.A., Korneeva R.V., Popova S.M., Jaglov V.V.
Données expérimentales pour l'établissement d'un seuil indicatif d'exposition sans risque au p-chlorobenzaldéhyde dans l'air des lieux de travail
Ėksperimental'noe obosnovanie orientirovočnogo bezopasnogo urovnja vozdejstvija p-hlorbenzal'degida v vozduhe rabočej zony [en russe]
Compte rendu d'expériences sur l'animal visant à déterminer la toxicité du p-chlorobenzaldéhyde dans des conditions d'exposition aiguë et subaiguë. Une limite indicative de concentration de 5mg/m3 (vapeurs + aérosols) a été adoptée comme norme.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, fév. 1987, n°2, p.50-51. 2 réf.

CIS 89-537 Vermej M.I.
Effets allergisants combinés de complexes volatils de préparations de composés d'époxy et de phénol-formaldéhyde
Kombinirovannoe allergennoe dejstvie letučih kompleksov ėpoksidnyh i fenolformal'degidnyh kompozicij [en russe]
Compte rendu d'expériences sur l'animal qui avaient pour objet de déterminer les effets allergisants individuels et combinés de complexes volatils de produits chimiques présents dans des préparations de composés d'époxy et de phénol-formaldéhyde. L'action combinée du formaldéhyde et de l'épichlorhydrine présents dans les matières volatiles dégagées par la laque EIF renforce l'activité allergisante du formaldéhyde et supprime celle de l'épichlorhydrine. Ce phénomène devrait être pris en considération pour l'établissement de normes d'exposition aux complexes volatils des composés d'époxy et de phénol-formaldéhyde. Les complexes volatils de la laque à base de composés époxy-phénol-formaldéhyde EIF ont une activité allergisante plus grande que celles des complexes volatils de la solution ED-16 et de la laque IF. La concentration de 0,5mg/m3 du complexe volatil IF (mesurée en tant que formaldéhyde) constitue le seuil de l'action allergique.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, fév. 1987, n°2, p.37-40. Illus. 5 réf.

CIS 88-1959 Stewart P.A., Cubit D., Blair A.
Niveaux de concentration de formaldéhyde dans sept industries
Formaldehyde levels in seven industries [en anglais]
Une surveillance individuelle de la pollution de l'air a été pratiquée dans chacune des usines à l'aide de badges. Trois prélèvements ont été opérés en été et 3 autres en hiver sur toute la durée d'un poste de travail. Certains des niveaux de concentration signalés étaient anormalement élevés du fait peut-être de la libération de formaldéhyde présent dans les poussières, et ne reflétaient pas nécessairement la situation réelle des concentrations dans l'air ambiant. Une source significative d'exposition au formaldéhyde peut se rencontrer dans les poussières de résines et de matières à mouler.
Applied Industrial Hygiene, nov. 1987, vol.2, n°6, p.231-236. 18 réf.

CIS 88-1253 Berke J.H.
Examen cytologique de la muqueuse nasale chez les travailleurs exposés au formaldéhyde
Cytologic examination of the nasal mucosa in formaldehyde-exposed workers [en anglais]
Une enquête transversale a été conduite auprès de 80 travailleurs de 3 établissements distincts en vue d'évaluer les effets sur la santé d'une exposition de longue durée au formaldéhyde dans un procédé d'imprégnation au phénol-formaldéhyde, et d'élaborer un protocole utile pour la surveillance de la santé des travailleurs exposés. Des examens physiques ont révélé une prévalence statistiquement significative de l'irritation des muqueuses chez les travailleurs exposés au formaldéhyde, particulièrement chez ceux récemment exposés. L'examen cytologique de cellules nasales exfoliées a mis en évidence une métaplasie malpighienne atypique qui était fonction de l'âge. Aucune relation statistique n'a été observée avec l'exposition au formaldéhyde.
Journal of Occupational Medicine, août 1987, vol.29, n°8, p.681-684. 18 réf.

CIS 88-1288 Kilburn K.H., Warshaw R., Thornton J.C.
Exposition au formaldéhyde: troubles de la mémoire, de l'équilibre et de la dextérité chez des techniciens en histologie. Effets persistants plusieurs jours après l'exposition
Formaldehyde impairs memory, equilibrium, and dexterity in histology technicians: effects which persist for days after exposure [en anglais]
Les résultats des tests neurocomportementaux effectués auprès de 305 techniciens en histologie ont été étudiés par analyse de régression d'après les principales variables indépendantes suivantes: l'âge, le nombre d'années de tabagisme et le nombre d'heures d'exposition au formaldéhyde et aux solvants. La mémoire visuelle, les résultats des tests des cubes de couleurs et de test d'équilibre Romberg, la dextérité au panneau alvéolé, l'écriture, se détérioraient avec l'âge de même que le temps de réaction augmentait. L'augmentation des heures d'exposition quotidienne au formaldéhyde était liée à une diminution des capacités mentales ainsi qu'à une diminution de la mémoire visuelle, du champ des caractères, du panneau alvéolé, du test Romberg. L'exposition aux solvants n'a été associée qu'à un affaiblissement des capacités mentales.
Archives of Environmental Health, mars-avr. 1987, vol.42, n°2, p.117-119. 25 réf.

CIS 88-1291 Alexandersson R., Hedenstierna G., Rosén G., Randma E.
Effets pulmonaires de l'exposition aux produits utilisés pour les traitements de surface dans l'industrie du bois
Exponering och lungpåverkan hos ytbehandlare inom träindustrin [en suédois]
Trente-huit travailleurs exposés au formaldéhyde lors de l'application de peintures durcissant à l'acide et 18 témoins non exposés ont été soumis à divers examens médicaux (épreuves fonctionnelles respiratoires, dosage des immunoglobulines totales, recherche des symptômes liés au travail). L'exposition moyenne au formaldéhyde durant une journée de travail était de 0,40mg/m3 d'air et l'exposition moyenne aux valeurs de crête de 0,70mg/m3. L'exposition moyenne aux solvants était faible (environ 1/10 de la limite d'expositon). Les phénomènes d'irritation des yeux, du nez et de la gorge étaient plus fréquents chez les sujets exposés que chez les témoins. Après 2 jours sans exposition, la CVF a baissé de 0,24L et le VEMS de 0,20L par rapport aux valeurs normales. Une corrélation significative a été établie entre la concentration d'IgG et la baisse de la CVF. Aucun changement significatif des autres variables de la fonction pulmonaire n'a été noté avant la reprise du travail le lundi matin. Aucune modification de l'état fonctionnel pulmonaire n'a été constatée sur toute la durée d'une journée de travail. Les anomalies de la CVF et du VEMS étaient indépendantes de l'exposition maximale, de l'exposition moyenne ou de la durée de l'emploi.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1987. 23p. 15 réf.

CIS 88-865 Olumide Y.
Dermites de contact au Nigéria - I. Dermites des mains chez des femmes
Contact dermatitis in Nigeria (I). Hand dermatitis in women [en anglais]
Sur 545 malades présentant des manifestations cliniques de dermite de contact, 271 (49,7%) étaient des femmes, dont 29 (10,7%) souffraient uniquement de dermite des mains. 17 (58,6%) de ces cas de dermite des mains avaient un caractère allergique, les principaux agents sensibilisants incriminés étant le nickel et les huiles essentielles contenues dans les oranges. Les couturières étaient surtout sensibles au nickel, alors que les vendeuses et les écorceuses d'oranges réagissaient positivement aux écorces d'oranges, aux mélanges de parfums, au baume du Pérou et au formaldéhyde en combinaisons variées. 8 (27,6%) des cas de dermite des mains étaient dus à des agents irritants, à des travaux humides, voire à des allergènes non testés. 24 cas (83%) de dermite des mains étaient d'origine professionnelle. Une seule nigérienne était manifestement atteinte d'une dermite des mains caractéristique des travaux du ménage. En raison des éléments peu fiables de l'anamnèse, il n'a pas été possible de définir le rôle incombant au terrain atopique. Deux cas de pompholyx et une réaction négative à un test épicutané ont été enregistrés au cours du premier trimestre de la grossesse.
Contact Dermatitis, août 1987, vol.17, n°2, p.85-88. 17 réf.

CIS 88-578 Alexandersson R., Andersson I.M., Hedenstierna G., Rosén G., Randma E.
Manifestations pulmonaires chez des ouvriers colleurs dans l'industrie du bois - Cinq années de suivi de travailleurs exposés au formaldéhyde
Lungpåverkan hos limmare i träindustrin - En femårsuppföljning av formaldehydexponerade arbetare [en suédois]
En 1980, 47 ouvriers colleurs suédois exposés au formaldéhyde et un groupe témoin non exposé de 20 personnes ont été soumis à des examens spirométriques et à un rinçage à l'azote. Cinq années plus tard, ils ont été soumis à de nouveaux examens avant et après le travail, et après un congé de 4 semaines. En 1980, on avait observé des troubles aigus de la fonction pulmonaire en cours de travail. Cinq années plus tard, 13 personnes avaient été mutées. Lors d'expositions à des concentrations de formaldéhyde comprises en moyenne entre 0,4 et 0,6mg/m3 d'air, on avait constaté une altération à progression lente de la fonction pulmonaire. La fonction pulmonaire redevenait normale chez les non-fumeurs après 4 semaines de congé. Chez les fumeurs, au contraire, les troubles persistaient et une relation dose-effet significative existait entre l'exposition et les troubles. Le nombre de personnes présentant un taux élevé d'IgE était relativement plus important dans le groupe transféré. Les taux d'IgG étaient identiques dans les 3 groupes.
Arbetarskyddsstyrelsen, Publikationsservice, 171 84 Solna, Suède, 1987. 23p. 13 réf.

CIS 87-822 Glutaraldéhyde
Fiche toxicologique. Le contact avec des solutions concentrées peut provoquer des brûlures des yeux et de la peau. L'exposition de longue durée peut donner lieu à des eczémas allergiques et sensibiliser les travailleurs exposés. Limite d'exposition (France, 1982): VLE = 0,8mg/m3.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, 1987. 4p. 19 réf.

CIS 87-414 2-Furaldéhyde
Fiche toxicologique. Effets toxiques: irritation des muqueuses; dermatoses; asthmes allergiques; agent sensibilisateur. Limite d'exposition: France (1982), VLE = 8mg/m3.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, 1987. 4p. 28 réf.

1986

CIS 93-1206 Blair A., Stewart P., O'Berg M., Gaffey W., Walrath J., Ward J., Bales R., Kaplan S., Cubit D.
Mortalité chez les travailleurs exposés à l'aldéhyde formique
Mortality among industrial workers exposed to formaldehyde [en anglais]
Etude rétrospective par cohortes de la mortalité chez 26.561 travailleurs exposés à l'aldéhyde formique (AF). L'analyse a porté sur près de 600.000 années-personne de suivi au 1er janvier 1980 et sur les estimations de l'exposition des années antérieures à l'AF. La mortalité toutes causes confondues était telle que prévue. En ce qui concerne les maladies infectieuses et parasitaires, et les accidents, les chiffres étaient quelque peu inférieurs à la mortalité prévue. Le cancer en général n'était pas lié à l'exposition à l'AF. Les travailleurs exposés présentaient des taux de maladie de Hodgkin, de cancers du poumon, de la prostate, du rhino-pharynx et de l'oro-pharynx légèrement plus élevés, mais cette tendance n'était liée ni à la durée ni au degré d'exposition à l'AF. On n'a pas relevé de surmortalité par cancer du cerveau ou par leucémie chez les travailleurs exposés. Vu les concentrations d'AF auxquelles les travailleurs ont été exposés au cours de cette enquête, les données ne prouvent pas nécessairement que la mortalité par cancer est liée à une telle exposition. Des commentaires et une nouvelle analyse des données de cette étude sont disponibles sous les articles CIS 93-1207 et CIS 93-1208.
Journal of the National Cancer Institute, juin 1986, vol.76, n°6, p.1071-1084. 33 réf.

CIS 90-526 Cherrie J., Dodgson J.
Expositions passées aux fibres en suspension dans l'air et autres facteurs de risque potentiels dans l'industrie européenne productrice de fibres minérales artificielles
Past exposures to airborne fibers and other potential risk factors in the European man-made mineral fiber production industry [en anglais]
Une enquête historique d'hygiène du travail a été conduite dans des fabriques européennes de fibres minérales artificielles (FMA) aux fins d'évaluation des expositions passées aux FMA et d'autres facteurs ambiants (amiante, hydrocarbures aromatiques polycycliques, biphényles polychlorés, formaldéhyde et arsenic). Les dirigeants de chaque fabrique ont dû répondre à un questionnaire, qui a été suivi d'un entretien avec le personnel. Parmi les changements identifiés figuraient, l'adjonction d'huile aux FMA, les changements intervenus dans les dimensions nominales des fibres et l'élimination des techniques plus anciennes de production en discontinu. On a estimé que l'absence d'huile, la présence de fibres des faibles dimensions nominales et la production à haute composante de main d'¿uvre se traduisaient par des concentrations plus élevées de fibres en suspension dans l'air.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 1986, vol.12, suppl.1, p.26-33. Illus. 15 réf.

CIS 89-559 Dement'eva M.I., Kagramanjan N.P., Bogdacheva V.N.
Méthodes express de détermination de microconcentrations d'aldéhydes dans l'atmosphère des mines
Ėkspressnye metody dlja kontrolja rudničnogo vozduha na soderžanie mikrokoncentracij al'degidov [en russe]
Les méthodes express de dosage, à l'aide d'un tube détecteur, de l'acroléine et du formaldéhyde présents dans l'atmosphère de la mine reposent sur la réaction de ces composés avec l'acide sulfanilique diazoté, laquelle donne lieu à la formation d'un colorant de couleur jaune. Le support solide utilisé est constitué par du gel de silice imprégné d'acide sulfanilique et traité au monoxyde d'azote. La sensibilité de la poudre indicatrice est de 0,1mg/m3 (plage de mesure: 0,2-2mg/m3) dans le cas de l'acroléine et de 0,05mg/m3 (plage de mesure: 0,1-1,5mg/m3) en ce qui concerne le formaldéhyde. La durée des mesures ne dépasse pas 5min. Les résultats des dosages de l'acroléine ne sont pas faussés par la présence de monoxyde d'azote, d'oxyde de carbone, de formaldéhyde ou d'autres aldéhydes. Il n'en est pas de même avec l'ammoniac et l'acide chlorhydrique. La limite admissible de l'erreur relative ne dépasse pas 25%.
Gigiena i sanitarija, déc. 1986, n°12, p.47-49. Illus. 4 réf.

CIS 89-548 Gorizontova M.N., Ožiganova V.N.
Caractéristiques cytologiques des muqueuses bronchiques dans l'asthme bronchique d'origine professionnelle
Citologičeskaja kartina slizistoj oboločki bronhial'nogo dereva pri professional'noj bronhial'noj astme [en russe]
Résultats d'examens médicaux auxquels ont été soumis 29 travailleurs souffrant d'une pneumopathie professionnelle après 6 à 22 ans d'exposition à des substances toxiques diverses, 15 travailleurs souffrant d'asthme non professionnel et 6 témoins. Des modifications identiques des caractéristiques cytologiques de la muqueuse bronchique (quantité accrue d'épithélium bronchique dégénératif et éosinopholie modérée) ont été observées durant les rémissions à la fois chez les sujets souffrant d'un asthme professionnel et non professionnel, d'où l'impossibilité de différencier les 2 formes de la maladie. Les données cytologiques recueillies sur la muqueuse bronchique renseignent uniquement sur l'étendue des réactions allergiques au niveau de l'arbre bronchique.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, déc. 1986, n°12, p.53-55. 3 réf.

CIS 89-419 Formaldéhyde (solutions commerciales)
Formaldehyde (commercial solutions) [en anglais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition: ACGIH TLV (valeur plafond) = 3mg/m3. Toxicité: irrite la peau, les yeux et les muqueuses.
Indian Chemical Manufacturers Association, India Exchange, India Exchange Place, Calcutta 700 001, Inde, 1986. 1p.

CIS 88-1452 Crotonaldéhyde
Crotonaldehyde [en anglais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition: ACGIH TLV = 6mg/m3. Toxicité: agent irritant très puissant; brûlures chimiques.
Indian Chemical Manufacturers Association, India Exchange, India Exchange Place, Calcutta 700 001, Inde, 1986. 1p.

CIS 88-783 Benzaldéhyde
Benzaldehyde [en anglais]
Fiche toxicologique. Toxicité: irritation de la peau et des yeux; dermatoses; risque de narcose.
Indian Chemical Manufacturers Association, India Exchange, India Exchange Place, Calcutta 700 001, Inde, 1986. 1p.

CIS 88-722 Acétaldéhyde
Acetaldehyde [en anglais]
Fiche toxicologique. Limites d'exposition: ACGIH TLV = 180mg/m3. Extrêmement inflammable. Toxicité: brûlures oculaires; irritant puissant.
Indian Chemical Manufacturers Association, India Exchange, India Exchange Place, Calcutta 700 001, Inde, 1986. 1p.

CIS 88-561 Nemčinov N.N., Murav'eva C.V., Belikov A.B., Markova L.R.
Evaluation des conditions d'hygiène du travail dans la production de fils à isolation plastique
Gigieničeskaja ocenka uslovij truda v proizvodstve provodov s plastmassovoj izoljaciej [en russe]
Des enquêtes d'hygiène conduites dans des usines de production de fils revêtus d'une couche isolante de polyéthylène thermostable ou de chlorure de polyvinyle ont montré que l'application du polyéthylène entraînait la libération d'un mélange vapeur-gaz-aérosol constitué de 15 composants, notamment d'acétaldéhyde, d'acide acétique, d'acétone et de formaldéhyde. Des composés phosphorés provenant de stabilisants ont été également détectés. L'application du chlorure de polyvinyle quant à elle donne lieu au dégagement d'une autre série de composés dont les plus significatifs sont le chlorure de vinyle, le dichloro-1,1 éthane, le benzène, le chlorobenzène et le benzaldéhyde. Les concentrations de ces composés dans l'air des lieux de travail ne dépassent pas les valeurs-seuils correspondantes, sauf en ce qui concerne les composés phosphorés. Lors de la fabrication de fils à isolation de chlorure de polyvinyle, les principaux facteurs de risques sont le chlorure de vinyle et le benzaldéhyde.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, août 1986, n°8, p.33-36. Illus. 3 réf.

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 | suivant >