ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español

Base de données CISDOC

ID du document (ISN)67693
Numéro CIS 96-1734
ISBN(s) 3-609-64400-1
Année 1994
Numéro de convention ou de série
Auteur(s) Hofmann F.
Titre Expositions professionnelles des personnels soignants
Titre original Arbeitsbedingte Belastungen des Pflegepersonals [en allemand]
Informations bibliographiques Ecomed Verlagsgesellschaft AG & Co. KG, Rudolf-Diesel-Strasse 3, 86899 Landsberg, Allemagne. 1994. 120p. Illus. 299 réf. Prix: DEM 42,00.
Accès internet 96-1734.pdf [en allemand]
Résumé Résultats d'une étude menée sur les contraintes et astreintes auxquelles est soumis le personnel hospitalier et para-médical ainsi que sur les maladies et les effets psychologiques que leur travail peut entraîner. Le personnel chargé de s'occuper des personnes âgées, des enfants et des adultes invalides doit soulever des charges importantes, travailler dans des postures courbées difficiles et est susceptible d'être exposé à des désinfectants, des anesthésiques, des médicaments cytostatiques, des bactéries pathogènes, des virus, des moisissures et des protozoaires. Les taux de fréquence des accidents liés au travail, des affections lombaires et cutanées, des cancers, des maladies infectieuses telles que les hépatites, le SIDA et la tuberculose sont précisés.
Descripteurs (primaires) conditions de travail; personnel infirmier; hôpitaux; services médicaux et sanitaires
Descripteurs (secondaires) levage de charges; affections vertébrales; anesthésiques par inhalation; microorganismes; cytostatiques; champignons; maladies infectieuses; hépatite virale; syndrome d'immunodéficience; cancer; désinfectants; dorsalgie; enquête; aspects statistiques; taux de fréquence; Allemagne
Type de document E - Livres, rapports, comptes rendus
Pays / Etat ou ProvinceAllemagne
Sujet(s) Commerce, services, bureaux
Domaine(s) thématique(s) Industries et professions
Catégorie(s) de recherche Services de santé
Maladies bactériennes et parasitaires
Maladies virales (autres que le SIDA)