Le Directeur général de l’OIT discute de la coopération bilatérale avec la Commission européenne

Lors de sa première visite officielle à Bruxelles, le Directeur général de l'OIT a rencontré le Vice-président exécutif pour le Pacte vert pour l’Europe, le Vice-président pour la Promotion de notre mode de vie européen, et les Commissaires européens pour l'Emploi et les droits sociaux et pour les Partenariats internationaux. Ils ont discuté des travaux en cours et des priorités à venir.

Actualité | 1 décembre 2022
Le Directeur général de l'OIT, Gilbert F. Houngbo, a effectué sa première visite à la Commission européenne à Bruxelles depuis sa prise de fonction le 1er octobre 2022. Il a eu plusieurs rencontres bilatérales et a présenté sa vision pour l'OIT, notamment sa proposition de forger une Coalition mondiale pour la justice sociale.

Devenir un continent climatiquement neutre a été la première ambition phare de cette Commission, depuis qu'elle a pris son mandat en 2019.

© OIT
M. Houngbo et M. Timmermans, Vice-président exécutif pour le Pacte vert pour l’Europe, ont discuté des résultats de la Conférence des Nations unies sur les changements climatique (COP27) et des initiatives lancées au Pavillon de la transition juste, que l'OIT a mis en place avec la Commission européenne. Ils ont discuté de l'importance d'assurer une transition juste, de la transformation industrielle et du développement des compétences, y compris de l'identification des besoins en compétences pour les emplois verts. Le Directeur général a également souligné l'importance de la protection sociale et du travail de l'OIT dans le cadre de l'Accélérateur mondial pour l'emploi et la protection sociale pour des transitions justes. Le Directeur général de l'OIT s'est félicité du rôle moteur joué par l'UE dans la promotion d'une transition verte juste.

© Commission européenne
L'OIT et la Commission européenne collaborent en matière de compétences et de migration, deux domaines politiques dont Margaritis Schinas, Vice-président chargé de la Promotion de notre mode de vie européen, est responsable. Il a évoqué les récentes initiatives de la Commission pour attirer les talents et améliorer les possibilités de migration légale afin de pallier les pénuries sur le marché du travail de l'UE. Il a informé d'une initiative juridique visant à faciliter la reconnaissance des qualifications des ressortissants de pays tiers, dont l'adoption est prévue l'année prochaine, pendant l'Année européenne des compétences. M. Houngbo s'est félicité de l'opportunité de coopérer en matière de migration et a évoqué les récents travaux de l'OIT axés sur la migration légale équitable et la reconnaissance des compétences.

© European Commission
La réunion avec Nicolas Schmit, Commissaire européen chargé de l'Emploi et des droits sociaux, a permis de discuter de la situation du marché du travail de l'UE et de faire le point sur les développements récents en matière d'emploi et de politique sociale en Europe et au-delà. Ils ont également discuté des défis liés à la guerre en Ukraine.

Le Commissaire a évoqué les travaux législatifs en cours, notamment la proposition de Directive relative à l'amélioration des conditions de travail sur les plateformes numériques, et la Directive récemment adoptée sur les salaires minimums adéquats dans l'UE. Il a souligné l'importance des normes internationales du travail, qui sont soutenues par la Communication sur le travail décent dans le monde pour une transition mondiale juste et une reprise durable. Le Commissaire a également informé M. Houngbo du Plan d'action de l'UE pour l'économie sociale.

Le Directeur général a remercié M. Schmit pour le partenariat de longue date entre la Commission et l'OIT, et a déclaré qu'il se réjouissait de poursuivre et d'intensifier cette étroite collaboration.

© Commission européenne
Lors de sa rencontre avec Jutta Urpilainen, Commissaire européenne chargée des Partenariats internationaux, le Directeur général a présenté sa proposition de Coalition mondiale pour la justice sociale, qui servira de cadre à la cohérence des politiques et à une action concertée en matière de justice sociale au niveau multilatéral et au-delà. En rassemblant les acteurs concernés ayant pour ambition commune de promouvoir un développement durable et inclusif, la Coalition ouvrirait la voie à un nouveau contrat social mondial. La Commissaire a déclaré qu'une telle initiative était très pertinente, notamment dans le contexte de la lutte contre les inégalités de revenus et d'opportunités. La Coalition a également été considérée comme s'inscrivant dans la priorité de la Commissaire de garantir l'accès à l'éducation.

M. Houngbo a salué la forte collaboration entre l'UE et l'OIT pour faire progresser le travail décent dans les chaînes d'approvisionnement mondiales, qui se concentre également sur les questions liées au devoir de vigilance et à l'éradication du travail des enfants.

L'OIT et la Commission européenne sont des partenaires de longue date et partagent des valeurs fondamentales et un engagement commun à promouvoir le travail décent et les normes internationales du travail, à améliorer les conditions de travail et à favoriser le progrès social et économique. Cette coopération continue de déboucher sur des améliorations tangibles dans le monde du travail.