L’OIT se félicite de la nouvelle déclaration politique visant à mettre fin à l’épidémie de sida, adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU

Les États membres des Nations Unies ont adopté une nouvelle déclaration politique lors de la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur le VIH/sida

Communiqué de presse | 8 juin 2016

GENEVE - L'OIT se félicite de la Déclaration politique progressiste et audacieuse adoptée aujourd'hui par les États membres lors de la Réunion de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies sur l'élimination du sida.

"Cette déclaration souligne l'importance des initiatives adoptées dans les lieux de travail pour riposter au sida. Elle met en évidence le rôle des employeurs, des syndicats et des gouvernements pour protéger les travailleurs de la discrimination liée au VIH et au sida, en conformité avec les instruments de l'OIT, et notamment la recommandation sur le VIH et le sida et le monde du travail, 2010 (n° 200) ", a déclaré Alice Ouédraogo, cheffe du service VIH/sida dans le monde du travail.

La Déclaration est fondée sur les droits et plaide pour l’élimination de la stigmatisation et la discrimination liées au VIH et au sida dans tous les milieux, y compris sur les lieux de travail.

La Déclaration dans son paragraphe 63 (d) stipule :

" Nous nous engageons à atténuer l’impact de l’épidémie sur les travailleurs, leur famille et les personnes à leur charge, les lieux de travail et l’économie en général, notamment en prenant en compte toutes les conventions applicables de l’Organisation internationale du Travail, ainsi que les orientations résultant des recommandations pertinentes de cette organisation, notamment sa recommandation concernant le VIH et le sida et le monde du travail, 2010 (no 200), et en appelons aux employeurs, aux syndicats et aux employés et volontaires pour qu’ils entreprennent d’éliminer la stigmatisation et la discrimination, de protéger, promouvoir et respecter les droits fondamentaux et de faciliter l’accès aux moyens de prévention du VIH et aux traitements, aux soins et au soutien en la matière; ".

La Déclaration politique comprend un ensemble d'objectifs spécifiques, assortis de délais, qui doivent être atteints d'ici 2020 pour mettre fin à l'épidémie de sida en 2030, dans le cadre des objectifs de développement durable.