Travailler avec les inspecteurs du travail et les agents de santé au travail pour impliquer plus d'entreprises au Burkina Faso

Article | 12 octobre 2011

Au Burkina Faso, SHARE : Réponses stratégiques au VIH/sida en entreprises a fait d’emblée une priorité de la formation des inspecteurs du travail et des agents de santé au travail. Après les sessions consacrées au Recueil de directives pratiques du BIT et à la communication pour le changement de comportement, les responsables se sont préparés à travailler en étroite collaboration avec les entreprises partenaires d u projet SHARE et les aider à déployer leur riposte au VIH dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

L’Office de santé des travailleurs (OST), qui encadre les agents de santé au travail, participe à la conception des plans de viabilité car, concernant les questions liées au VIH, il jouera un rôle important dans toutes les entreprises du pays au terme de la mission de l’OIT.

À l’échelle mondiale, près de 4 000 responsables gouvernementaux ont été formés aux questions liées au VIH/sida sur les lieux de travail, notamment des inspecteurs du travail et des juges. Chaque agent de santé au travail ou inspecteur du travail visite au moins 63 entreprises par an.