Accel Africa soutient l'intégration de l'enquête sur le travail des enfants dans l'enquête nationale sur les ménages EMOP

La nouvelle enquête mesurera pour la première fois au Mali la prévalence et l'étendue du travail des enfants sur la base de la nouvelle résolution sur les statistiques du travail des enfants visant à harmoniser les normes statistiques internationales pour l'identification (et la classification) des enfants dans les activités productives et du travail des enfants.

Article | 7 décembre 2020
La nouvelle enquête mesurera pour la première fois au Mali la prévalence et l'étendue du travail des enfants sur la base de la nouvelle résolution sur les statistiques du travail des enfants visant à harmoniser les normes statistiques internationales pour l'identification (et la classification) des enfants dans les activités productives et du travail des enfants.

Le gouvernement du Mali avait demandé l'aide de l'OIT pour mettre à jour les données et les statistiques sur le travail des enfants. Il est donc proposé de mettre en œuvre un module sur le travail des enfants (EMTE 2020) dans le cadre du troisième cycle de l'enquête modulaire et continue sur les ménages (EMOP 2020-2021).

L'EMOP est une enquête par sondage mise en œuvre chaque année en quatre cycles et chaque cycle couvre trois mois de collecte. Son objectif principal est de produire de manière régulière et permanente des indicateurs pertinents sur la situation économique des ménages, des données nécessaires au suivi-évaluation du CREDD, des ODD ainsi qu'à la formulation de diverses politiques sectorielles.

Le mécanisme de collecte de l'EMOP offre la possibilité d'ajouter des modules aux questionnaires d'enquête à la demande des partenaires et des utilisateurs. Ainsi, l'INSTAT a été sollicité par le BIT pour intégrer un module sur le travail des enfants dans le troisième cycle de l'EMOP-2020.

Les questions et sections ajoutées concernent des informations sur : les tâches ménagères, la production de produits agricoles et d'autres biens destinés à la consommation du ménage, le travail non rémunéré des stagiaires et des bénévoles, et le travail dangereux et sain des enfants (membres du ménage âgés de 05 à 17 ans qui travaillent).

L'enquête modulaire sur le travail des enfants (EMTE 2020) couvre environ 7 200 ménages avec des enfants âgés de 5 à 17 ans dans tout le pays.

Pour la mise en œuvre réussie de l'enquête modulaire sur le travail des enfants, l'OIT fournit une assistance technique, selon les besoins, notamment pendant les phases de développement et d'amélioration des outils d'enquête (questionnaires), de formation du personnel chargé de la collecte des données et d'analyse des données et des résultats.

Bien que l’EMTE 2020 soit mis en œuvre par l'Institut national de la statistique (INSTAT), l'Observatoire national de l'emploi et de la formation (ONEF-Mali) et le ministère du dialogue social, du travail et de la fonction publique, les principaux utilisateurs des résultats de l'enquête seront étroitement associés à sa conception.

Au Mali, la dernière enquête nationale sur le travail des enfants a été réalisée en 2005. Les données ont été collectées par la Direction nationale de la statistique et de l'informatique en collaboration avec l'OIT/IPEC. L'enquête a révélé qu'environ deux enfants sur trois âgés de 5 à 17 ans étaient économiquement actifs, ce qui représente un peu plus de 3 millions de filles et de garçons pour l'ensemble du pays.

Parmi ces enfants, on compte près de 2,4 millions d'enfants de 5 à 14 ans qui travaillent (65,4% des enfants de 5 à 14 ans), le phénomène touchant aussi bien les filles que les garçons, tant dans les zones rurales que dans les zones urbaines du Mali.

L'incidence du travail des enfants était plus élevée dans les zones rurales (71 % des 5 à 17 ans contre 68 % des 5 à 14 ans) que dans les zones urbaines (63 % des 5 à 17 ans contre 59 % des 5 à 14 ans). Dans le même temps, le taux de fréquentation scolaire était de 40,8 % chez les enfants âgés de 5 à 17 ans contre 42 % chez les 5 à 14 ans.