ACCEL Malawi

Lutte contre le travail des enfants au Malawi: une visite collaborative sur le terrain dans les plantations de thé de Thyolo

Les principaux objectifs de cette visite étaient de renforcer le respect des normes du travail, de renforcer le soutien continu du secteur privé et d'améliorer la collaboration entre les parties prenantes dans la promotion de la justice sociale et de conditions de travail décentes, ce qui inclut l'objectif crucial d'éradiquer le travail des enfants dans l'industrie du thé.

Article | Thyolo, Malawi | 19 janvier 2024
Lilongwe, 30 novembre 2023– Le ministère du travail, en collaboration avec le projet ACCEL Africa, a récemment effectué une importante visite de terrain dans le district de Thyolo afin d'évaluer les interventions en matière de travail des enfants. Cette visite comprenait une séance d'information complète par l'Association du thé du Malawi (TAML) à la plantation de thé de Makandi, ainsi que des visites de l'usine de thé et des écoles primaires de la plantation de thé de Makwasa. La délégation était conduite par M. Wezi Kayira, secrétaire principal du ministère du travail, et comprenait M. Wellington Chibebe, directeur de l'OIT pour la Zambie, le Malawi et le Mozambique. Parmi les autres participants clés figuraient des représentants des partenaires sociaux (MCTU et ECAM) et le commissaire du district.

Les principaux objectifs de cette visite étaient de renforcer le respect des normes du travail, de consolider le soutien actuel du secteur privé et d'améliorer la collaboration entre les parties prenantes pour promouvoir la justice sociale et des conditions de travail décentes, ce qui inclut l'objectif crucial d'éradiquer le travail des enfants dans l'industrie du thé.

Au cours de la visite, la délégation a été informée en détail par le TAML dans la plantation de thé de Makandi. Le président du conseil d'administration a présenté les mesures globales prises par l'industrie pour lutter contre le travail des enfants dans toutes les plantations. Il a insisté sur les initiatives visant les causes profondes du travail des enfants, telles que les actions de responsabilité sociale des entreprises, y compris le soutien à l'éducation par la construction d'écoles. Il a également souligné l'importance d'impliquer les petits producteurs de thé et leurs associations, ce qui permet d'améliorer les rapports et la prise de conscience.

Mr. Chibebe, ILO’s a salué le tripartisme efficace entre les partenaires sociaux. Il a également souligné l'importance de la promotion des produits locaux par le biais d'une campagne de sensibilisation. ‘ Acheter le Malawi ’ qui pourrait stimuler l'emploi local et réduire les dépenses en devises. En outre, il a souligné la nécessité d'un soutien accru aux inspections du travail, un outil essentiel pour résoudre les problèmes liés au travail des enfants.

M. Kayira, secrétaire au travail, s'est félicité de l'importante contribution de l'industrie du thé à l'emploi. Il a souligné l'engagement du ministère du travail à faire respecter les lois du travail, y compris celles concernant le travail des enfants, par le biais d'inspections du travail renforcées. Il a également noté l'élaboration récente d'un manuel d'inspection du travail pour guider ces efforts.

Les principaux enseignements tirés de la visite sur le terrain sont les suivants:
  • Reconnaissance du rôle vital du secteur privé dans l'élimination du travail des enfants et la promotion du travail décent.
  • La fonction cruciale de l'inspection du travail pour assurer le respect des normes du travail.
  • L'importance de la collaboration avec les associations de petits exploitants dans la lutte contre le travail des enfants dans l'économie informelle.
  • Le besoin de stratégies innovantes qui vont au-delà du simple retrait des enfants du travail, en se concentrant sur des solutions durables.