L'Organisation Internationale du Travail (OIT) et le syndicat des enseignants du Malawi (TUM) s'associent pour éliminer le travail des enfants par l'amélioration des écoles et l'accès à l'éducation

Ce partenariat intervient à un moment critique, car le COVID-19 a contribué à l'augmentation des taux d'abandon scolaire, notamment en raison des impacts socio-économiques de la pandémie, ainsi qu'à la fermeture périodique des écoles

Article | 01 October 2021
Des enfants portant des pancartes sur le travail des enfants lors des cérémonies de la Journée mondiale contre le travail des enfants 2017
Lilongwe, 1er octobre 2021 - L'Organisation Internationale du Travail (OIT) et le Syndicat des Enseignants du Malawi (TUM) ont conclu un nouveau partenariat pour accélérer la lutte contre le travail des enfants au Malawi par le biais de l'amélioration des écoles et d'un meilleur accès à l'éducation.

Ce partenariat, évalué à plus de 150 millions MWK (environ 185 000 USD), a été établi dans le cadre du projet "ACCEL Africa" de l'OIT, financé par le Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas.

Ce projet vise à accélérer l'élimination du travail des enfants dans les chaînes d'approvisionnement mondiales en Afrique. Le nouveau partenariat prévoit un soutien technique et financier de l'OIT à la TUM pour l'amélioration des écoles et un meilleur accès à l'éducation pour les enfants travailleurs et les enfants à risque de travail des enfants dans les communautés productrices de thé et de café dans cinq districts du pays, à savoir Chitipa, Mulanje, Mzimba, Ntchisi et Thyolo.

Séance de dialogue social communautaire sur le travail des enfants à l'école primaire de Kanthonga à Lilongwe, au Malawi (2019)
"Ce partenariat arrive à un moment critique, car le COVID-19 a contribué à l'augmentation des taux d'abandon scolaire, notamment en raison des impacts socio-économiques de la pandémie, ainsi que des fermetures périodiques d'écoles. Certains des enfants qui ont abandonné l'école en conséquence ont été impliqués dans le travail des enfants.

En tant que TUM, c'est quelque chose qui nous préoccupe gravement. En effet, la déclaration d'éthique professionnelle et le code de conduite des enseignants de la TUM identifient le travail des enfants comme un problème transversal que notre organisation doit contribuer à résoudre", a déclaré M. Charles Kumchenga, secrétaire général de la TUM.
Journée portes ouvertes sur le travail des enfants à l'école primaire Mchemani de Lilongwe, au Malawi (2017)

"Grâce à ce nouveau partenariat, l'Organisation Internationale du Travail fournira un soutien technique et financier au syndicat des enseignants du Malawi pour mettre en œuvre des solutions innovantes pour lutter contre le travail des enfants, notamment le déploiement du programme de l'OIT Supporting Children's Rights through Education the Arts and the Media (SCREAM) dans 20 écoles primaires des cinq districts ciblés.
 

Atelier de formation des enseignants sur le travail des enfants au centre de développement des enseignants de Nsipe à Ntcheu, au Malawi (2018)
Ce partenariat permettra également à la TUM de soutenir l'accès à l'éducation d'au moins 1 000 enfants travailleurs et enfants à risque", a déclaré M. George Okutho, directeur du Bureau de l'OIT pour la Zambie, le Malawi et le Mozambique.

L'Organisation Internationale du Travail (OIT) réunit les gouvernements, les employeurs et les travailleurs de 187 pays pour fixer des normes de travail, élaborer des politiques et concevoir des programmes visant à promouvoir le travail décent pour toutes les femmes et tous les hommes. Le Malawi est membre de l'OIT depuis 1965.

Le Syndicat des Enseignants du Malawi (TUM) a pour objectif d'unir tous les enseignants du Malawi. Il est affilié au Congrès des Syndicats du Malawi (MCTU).

Contact :

Dylan Van Tromp, responsable principal de projet, ACCEL Afrique, Organisation Internationale du Travail (OIT) vantromp@ilo.org +265 99 007 8377

Charles Kumchenga, Secrétaire général, Teachers Union of Malawi (TUM), secretariat@tummw.com