ACCEL Africa - Côte d’Ivoire

Selon l'Enquête nationale sur la situation de l'emploi et du travail des enfants (2013), réalisée avec l'appui de l'OIT, en Côte d'Ivoire, 28,2 % (un peu moins de deux millions d'enfants) des enfants de 5 à 17 ans sont engagés dans des activités économiques.

Les secteurs les plus touchés sont l'agriculture (53,4 % des enfants) et les services (35,6 %). Environ 20 % des enfants (toujours dans la tranche d’âge 5-17 ans) travaillent, dont les trois quarts ont moins de 14 ans.

L'enquête nationale sur les pires formes de travail des enfants (2011) réalisée par l'Institut national de statistique (INS) a révélé que 73,5 % des garçons travaillent dans l'agriculture contre 35,2 % des filles.

En Côte d’Ivoire, ACCEL Africa se focalisera sur les chaînes de valeurs du Cacao et de l’Or.

Quoi de neuf

  1. Avis de vacance

    Recruitment- Cartographie et analyse de la chaîne de valeur du cacao et identification des stratégies pour l’accélération de l’éradication et la prévention du travail des enfants en Côte d’Ivoire

    14 décembre 2021

    La présente mission permettra à un(e) consultant(e) spécialisée dans les chaînes de valeur et les problèmes liés au travail des enfants d’effectuer une analyse systémique de la chaîne de valeur du cacao dans l’optique de l’éradication du travail des enfants. L'objectif final de cette analyse systémique est d'identifier - sur la base de la littérature et des données existantes - le travail des enfants dans la chaîne, ainsi que les facteurs responsables et incitants, et d’identifier d’autres problèmes majeurs en matière de travail forcé, de discrimination, de liberté d’association et de négociation collective, ainsi que de protection sociale. Cela facilitera aussi l'identification des espaces d'action permettant d'optimiser les ressources et les processus ainsi que promouvoir un travail décent.

  2. Cible 8.7 des ODD

    Le Système des Nations Unies appuie la Côte d’Ivoire dans sa planification stratégique des actions prioritaires de lutte contre le travail des enfants.

    20 octobre 2021

    L’enjeu pour le Gouvernement est de parvenir à une véritable synergie d’actions de tous les acteurs aussi bien publics que privés, partenaires techniques et financiers et Organisations de la société civile, et cela tant au niveau central que décentralisé

  3. Lutte contre le travail des enfants dans la cacao culture

    Focus sur WIND : une approche intégrée de l’OIT pour éliminer le travail des enfants dans la cacao culture

    6 octobre 2021

    Abidjan (Nouvelle de l’OIT) – L’Organisation internationale du Travail (OIT) à travers le projet ACCEL Africa (Accélérer l’action pour l’élimination du travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement en Afrique), et ses partenaires de l’Agence Nationale de Développement Rural (ANADER), du Conseil du Café et du Cacao et du Ministère de l’Emploi et de la protection Sociale, ont effectué du 27 septembre au 1er octobre 2021 à Soubré dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire, une mission de suivi et de mises à jour des plans de travail individuels et communautaires des paires formateurs dont le rôle est d’améliorer les conditions de vie et de travail des acteurs de la chaîne des valeurs de la cacao culture selon l’approche WIND (Work Improvement in Neighbourhood Development).

  4. Avis de vacance

    Recherche d’un consultant national pour l’adaptation de Brochures sur le Travail des Enfants à l’attention des organisations syndicales

    23 septembre 2021

    Les outils disponibles ont été conçus il y a plusieurs années. Il est donc nécessaire de les mettre à jour au regard des évolutions actuelles en matière de lutte contre le travail des enfants. De plus, un besoin d’adaptation au contexte des syndicats en Côte d’Ivoire pourrait s’avérer nécessaire. Ainsi, l’objectif de cette consultation est d’adapter au contexte national et de mettre à jour la série de sept Brochures « Syndicats et Travail des Enfants ».

  5. Article

    L'OIT promeut l'extension de la couverture maladie universelle aux ménages ruraux dans les zones de production de cacao

    22 septembre 2021

    En Côte d’Ivoire, le projet se focalise sur la « chaîne d’approvisionnement cacao » dans la sous-préfecture de Soubré et M’batto et comprend notamment un volet sur la protection sociale. Ce volet vise à trouver des moyens pour renforcer la protection sociale des familles des exploitations cacaoyères et améliorer ainsi les conditions de travail décent de la force de travail adulte, ce qui aurait une conséquence directe sur la réduction du travail des enfants.