Travail des enfants

Elimination du travail des enfants dans la NAWA : Les Nations Unies organisent un atelier de cadrage en prélude au lancement d’un programme conjoint.

Les Nations Unies à travers le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), l’Organisation internationale du Travail (OIT) et l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM), en partenariat avec le Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la traite, l'exploitation et le travail des enfants (CNS) et le Comité Interministériel de lutte contre la traite, l'exploitation et le travail des enfants (CIM), organisent du 16 au 17 février 2023 à Soubré, un atelier de cadrage d’un nouveau programme conjoint.

Communiqué de presse | Soubré | 16 février 2023
Cet atelier qui se tient en prélude au lancement du programme conjoint « Ensemble pour agir sur les causes profondes du travail des enfants dans la Nawa ». L’objectif est de rassembler les parties prenantes engagées dans cette cause pour leur présenter le programme conjoint, le contexte dans lequel celui-ci s’inscrit et pour définir ensemble les bases d’un cadre de coordination, de collaboration et de redevabilité, en vue d’une plus grande efficacité des interventions afin d’éliminer le travail des enfants dans la Nawa.

De façon spécifique, l’atelier de cadrage vise à :
  1.  Informer les parties prenantes sur les évolutions du cadre règlementaire européen en matière de durabilité des chaînes d’approvisionnement mondiales des matières premières et les enjeux liés au travail des enfants en Côte d’Ivoire ;
  2.  Informer les parties prenantes sur les objectifs prioritaires du Gouvernement de Côte d’Ivoire en matière de l’élimination du travail des enfants à travers la présentation de la Stratégie Nationale de Cacao Durable, le Plan d’Action National de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants et les feuilles de routes ministérielles ;
  3.  Présenter aux acteurs locaux et centraux, le programme conjoint des Nations Unies « Ensemble pour agir sur les causes profondes du travail des enfants dans la Nawa » pour une appropriation institutionnelle ;
  4.  Échanger avec toutes les parties prenantes pour la mise en place d’un mécanisme de coordination, de synergie et de redevabilité efficace des interventions en matière d’élimination du travail des enfants dans la Nawa ;
  5.  S’accorder sur les prochaines étapes dans la perspective du démarrage effectif des activités du programme dans la Nawa.
Le programme conjoint “Ensemble pour agir sur les causes profondes du travail des enfants dans la Nawa” voit le jour dans un contexte où en Côte d’Ivoire, l’agriculture représente l’un des principaux secteurs économiques qui soutient le développement du pays.

La filière cacao, qui représente à elle seule 15% du PIB du pays et fait vivre plus de 5 millions de personnes soit 1/5ème de la population, fait partie des secteurs prioritaires pour l’élimination contre le travail des enfants.

L’objectif général du programme est de promouvoir les droits de tous les enfants et adolescents dans la Nawa à travers l’accès à l’éducation et aux services sociaux de base, en les protégeant contre la violence et l’exploitation et en offrant aux jeunes en âge de travailler ainsi qu’à leurs parents, des opportunités de travail décent.

Le programme doit permettre d’atteindre les objectifs spécifiques suivants :

  •  Le cadre légal et institutionnel est renforcé et des mécanismes de coordination et de documentation des actions sont mis en place avec de nouveaux partenaires mobilisés pour des actions convergentes pour l’élimination du travail des enfants;
  •  L’accessibilité et la qualité des services sociaux de base sont améliorées dans la Nawa en conformité avec les normes et standards nationaux ;
  •  L’accès à un travail décent et aux mécanismes de protection sociale est amélioré pour les travailleurs des zones cacaoyères, adultes et jeunes en âge de travailler ont un meilleur ;
  • Des mécanismes communautaires sont mis en place dans les communautés bénéficiaires pour la prévention du travail des enfants, l’identification, le référencement et la prise en charge des enfants à risque ou victimes d’une situation de travail en lien avec les différents services de l’Etat.

La stratégie globale de mise en œuvre du Programme conjoint s'appuie sur un ensemble de principes clés d’intervention, notamment :

  •  Une action orientée sur la prévention et la lutte contre les causes profondes du travail des enfants et du trafic d'enfants migrants ;
  •  La recherche de la durabilité à travers le renforcement du système public au niveau national et décentralisé afin de maintenir les bénéfices des activités au-delà du programme ;
  •  Une approche territoriale intégrée (ou encore « approche paysage ») dans la région de la Nawa visant le travail des enfants dans tous les secteurs d'activités pour une plus grande efficacité ;
  •  La collaboration et la coordination publique-privée, sous la direction du Gouvernement national et avec le soutien des partenaires au développement du pays.

L’UE et la Coopération Suisse co-financent ce programme à hauteur de près de 9 millions de dollars jusqu’en 2026 pour soutenir les efforts mis en œuvre par la Côte d’Ivoire en faveur d’une chaîne d’approvisionnement durable de cacao.
  
Du cacao 

Pour plus d’informations contacter :


1- Christophe Verhellen, Chef communication, UNICEF, Abidjan ; mobile : : (+225) 05 86 57 78 04 ; email : cverhellen@unicef.org

2- François Gombahi, Spécialiste communication, Bureau pays de l’OIT ; mobile : (+225) 0747799210 ; email : kouassig@ilo.org

3- Sylvie Kouamé, Spécialiste communication, OIM ; mobile (225) 0708437704, email : akouame@iom.int