Renforcer les capacités d’intervention des travailleurs en matière de sécurité et de santé au travail pour bâtir une culture de prévention à Madagascar

Article | 31 August 2021
Le 30 août 2021, la Ministre du travail, de l’emploi, de la fonction publique et des lois sociales a procédé au lancement d’un programme de formation des organisations de travailleurs pour améliorer la sécurité et la santé au travail et la riposte contre la covid-19 dans les chaînes d’approvisionnement à Madagascar. Initié par l’Organisation internationale du Travail (OIT) par le biais de son projet Fonds Vision Zéro (VZF), le programme vise le renforcement des connaissances et des capacités d’intervention des représentants des travailleurs en matière de sécurité et de santé au travail et de gestion des risques biologiques à l’instar de la Covid-19. L’activité est réalisée grâce au financement du Gouvernement Allemand à travers respectivement le Ministère Fédéral du Travail et des Affaires sociales et, le Ministère Fédéral de la Coopération Economique et du Développement.

Le programme d’une durée de six mois (août 2021 – janvier 2021) sera mis en œuvre grâce à un partenariat entre l’OIT et l’Institut national du travail (INTra). Les formations seront organisées au bénéfice des centrales syndicales membres de la Conférence des travailleurs de Madagascar (CTM). Au total, 406 représentants de travailleurs répartis dans trois régions (Analamanga, Toamasina et Vakinankaratra) bénéficieront des formations.

La cérémonie d’ouverture de ce jour a vu la présence de la Ministre en charge du Travail, du Représentant de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne, du Représentant de l’Ambassade de France, des Etats-Unis d’Amérique et une représentate de l’AFD. Tous les Ministères concernés ainsi que toutes les parties prenantes comme les partenaires sociaux, le GEM, le GEFP, le SEBTP, la CTM, la plateforme de l’économie informelle, la CNaPS, l’OSTIE ont été présents.

Lors de son allocution, Madame la Ministre a réaffirmé l’engagement de son Ministère dans l’amélioration continue de la sécurité et de la santé au travail. « Cela entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’Engagement n°6 du Plan Emergence Madagascar sur « L’emploi décent pour tous, Autonomisation des femmes et des jeunes, protection et développement social ». Le projet de texte sur la refonte du Code du travail en est la preuve puisque les nouvelles dispositions en la matière renforcent les droits et obligations de chaque partie prenante dans l’instauration d’un milieu de travail sûr et sain. Je tiens également à vous faire part de l’intention du Gouvernement de ratifier les Conventions Internationales en matière de sécurité et de santé au travail, dont notamment la Convention n°187 de l’OIT sur le cadre promotionnel de la sécurité et de la santé au travail. De tout cela, j’en appelle à la collaboration de tout un chacun, pour une action collective, autant publique que privée pour renforcer la prévention de la sécurité et la santé dans les entreprises », a-t-elle déclaré.

Après le lancement officiel du programme, un atelier de formation des formateurs constitués des représentants de l’INTra, de la CTM et des plateformes de l’économie informelle sera organisé du 31 août au 3 septembre 2021. Ainsi, dix huit (18) formateurs bénéficieront d’un renforcement des capacités sur les modules de formation intégrés dans le programme. Ces formations seront réalisées par les équipes du projet VZF et de l’OMS à Madagascar, les spécialistes de l’OIT à Genève ainsi que des intervenants issus des ministères du travail et de la santé publique, de la caisse nationale de prévoyance sociale et des services médicaux du travail. Ces formateurs seront ensuite chargés d’assurer la formation des représentants des travailleurs dans les différentes régions d’intervention du programme.

La mise en œuvre de ce programme répond à une demande croissante des travailleurs d’être mieux outillés en matière de sécurité et santé au travail pour contribuer à la promotion d’une culture de prévention à Madagascar. Cette initiative s’inscrit également en droite ligne avec la Déclaration du centenaire de l’OIT pour l’Avenir du travail adoptée en 2019 et la Déclaration d’Abidjan lesquelles, invitent les gouvernements et les partenaires sociaux à mieux investir sur le capital humain afin de relever les défis auxquels est confronté le monde du travail. Ce programme de formation s’aligne également à la politique du Gouvernement Malagasy en matière de promotion du travail décent notamment, le Plan Emergence Madagascar (2019 – 2023, Velirano 6) et le Programme pays pour le travail décent.