Travail décent

Quitter son pays pour devenir footballeur professionnel : Tout ce que tu dois savoir, tout ce que tu dois faire

Cette brochure publiée en 2022, véritable guide pratique contenant une Bande Dessinée est initiée par l’Organisation internationale du Travail (OIT), Didier Drogba et la FIFPRO pour protéger les jeunes joueurs africains de football voulant devenir professionnels des risques d’une émigration mal préparée.

Télécharger

Pour de nombreux jeunes dans le monde, en particulier de familles à revenu modeste, le sport professionnel est une formidable opportunité de promotion économique et sociale. Les modèles sont nombreux mais peu sont les élus.

Beaucoup malgré tous leurs efforts ne réaliseront pas leur rêve faute d’opportunités ou du fait d’une concurrence trop forte ou de blessures. Cette recherche de réussite pour faire d’une passion une activité professionnelle les amène à vouloir quitter leur pays dans l’espoir de devenir footballeur(euse) professionnel à l’étranger.

Ce choix doit être bien réfléchi et il est important d’avoir toutes les informations nécessaires avant de le faire afin d’éviter les escrocs ou les risques qui peuvent faire rapidement basculer un rêve en drame.

Cette publication traite de la question spécifique de l’emploi et des conditions de travail des jeunes footballeurs(euses) souhaitant pratiquer leur sport au niveau professionnel et projetant de le faire à travers la migration vers un club à l’étranger.

Comme dans toute autre profession, les contrats des joueurs professionnels établissent des normes d’emploi entre l’athlète et son employeur afin d’assurer des protections.

Mais selon la FIFPro, encore trop de joueurs sont confrontés à des problèmes de contrat. Or Vivre son rêve c’est aussi défendre ses droits.

Le guide procure des conseils à suivre pour vivre sa passion pendant que la bande dessinée met en scène des situations que les jeunes joueurs pourraient connaître.
  
Des jeunes joueurs à Daloa, contents de recevoir la Bande dessinée sur l'émigration
 

Abidjan, Bouaké, Korhogo, San Pedro et Daloa sensibilisées aux bonnes pratiques pour une émigration réussie 

 L'’OIT aux côtés de la FIFPro et de la Fondation Didier Drogba a promu le travail décent auprès des jeunes joueurs de football aspirant à devenir professionnels.

La campagne lancée le 5 octobre 2022 à Port-Bouët dans le District d'Abidjan par Didier Drogba a sillonné  par la suite  les villes de Bouaké, Korhogo, San Pedro et Daloa avec des messages constants:
  • Les jeunes doivent vivre leur passion et nourrir des rêves de devenir footballeur professionnel mais ils doivent mettre de leur côté, toutes les chances en allant à l'école
  • Faire attention aux faux agents de joueurs
  • Bien connaître leurs droits pour mieux les défendre
  • Connaitre la réalité selon laquelle beaucoup de jeunes aspirent à devenir professionnels mais à l'arrivée, peu d'élus 
  • L'émigration mal préparée conduit à des drames très souvent
  • Penser à la reconversion dès le premier jour de la carrière professionnelle...
Les 5 étapes de cette campagne ont permis de sensibiliser un peu plus de 3.500 jeunes footballeurs auxs risques liés à une émigration mal préparée.  
Didier Otokoré, Marc Zoro et Ghislain Akassou, tous trois des ex-internationaux de football ont éditifié les enfants pendant la campane à partir de leur propre experience. Cette plateforme inédite a permis aux jeunes joueurs  d'appréhender les enjeux entourant une émigration mal préparée. 

Certains d'entre eux ont déjà pris des résolutions. C'est le cas de Soro Tcholodjo Adjara, élève en classe de première au lycée Houphouët Boigny de Korhogo.

Pensionnaire d’un centre de formation, elle rêve de devenir footballeuse professionnelle comme Kadidiatou Diani de l’équipe nationale féminine de France . « Cette sensibilisation m’a appris la patience. Je sais désormais que tout en vivant ma passion de footballeuse, je dois poursuivre mes études. J’exhorte mes camarades à faire comme moi.

Silué Marius est comme Adjara en classe de 1ere D au lycée Houphouët de Korhogo. Lui aussi ambitionne de devenir footballeur professionnel mais pas à n’importe quel prix. « Je ne vais pas me précipiter. Je serai patient et ferai attention aux faux agents. Je tenterai l’émigration lorsque toutes les chances seront de mon côté pour réussir ma carrière ».