Evenements et réunions

Évènements et conférences

  1. Atelier National de Formation des membres du Comité Directeur National contre le Travail des Enfants

    25 - 27 avril 2013

    Le BIT a organisé un atelier National de Formation des membres du Comité Directeur National contre le Travail des Enfants et partage d’expérience sur les actions de lutte contre le travail des enfants les 25, 26,27 avril 2013 à Bamako au Mali.

  2. Atelier préparatoire des Employeurs aux Etats Généraux de la Santé, la Sécurité et l’Environnement au Travail

    23 - 24 avril 2013

    Les 23 et 24 avril 2013, le BIT a apporté son appui au Conseil National du Patronat du Sénégal pour la tenue d’un atelier qui a permis de procéder, sur la base d’un état des lieux, à l’analyse de la situation nationale en santé et sécurité au travail, de formuler des recommandations en vue d’un plus grand engagement des dirigeants d’entreprises et de définir la contribution des organisations d’employeurs, au niveau stratégique et opérationnel, aux Etats Généraux de la Santé, la Sécurité et l’Environnement au Travail.

  3. Remise officielle de jugements supplétifs par le projet partenariat public prive

    26 mars 2013

    Le 26 mars 2013, le BIT a assisté à la remise de 100 jugements supplétifs à des enfants des villages de BANTIFLA et d’IRIBAFLA de Côte d’Ivoire dans le cadre des activités du projet Partenariat Public Privé (PPP) du BIT. Ces enfants sont tous des élèves en classe de CM2 qui n’allaient pas pouvoir prendre part aux examens de CEPE et d’entrée en 6e parce que n’ayant pas d’extraits de naissance.

  4. Journée de réflexion et d’action sur les violences faites aux femmes dans le monde du travail

    8 mars 2013

    Le 08 mars 2013 s’est tenue dans les locaux de l’OIT à Dakar une journée de réflexion et d’action sur les violences faites aux femmes dans le monde du travail. Cette manifestation a permis aux participant-es de : partager une compréhension commune des différentes violences faites aux femmes dans le monde du travail et leurs impacts sur le développement socio-économique du Sénégal, renforcer l’Unité Syndicale au Sénégal et lancer la campagne de la Coalition des femmes des centrales syndicales pour une ratification des Conventions Internationales du Travail n° 183 sur la protection de la maternité, n° 156 sur les travailleurs ayant des responsabilités familiales et n°189 sur les travailleurs domestiques.

  5. Atelier conjoint sur le thème « Les organisations d’employeurs et de travailleurs au Benin adoptent un plan d’action de lutte contre le travail des enfants et ses pires formes par le dialogue social »

    18 - 19 février 2013

    Les 18 et 19 février 2013, le BIT a organisé, en collaboration avec le Conseil National du Patronat du Bénin, les confédérations et les centrales syndicales de travailleurs du Bénin, un atelier sur le thème « Les organisations d’employeurs et de travailleurs au Benin adoptent un plan d’action de lutte contre le travail des enfants et ses pires formes par le dialogue social ». L’atelier a permis aux employeurs et travailleurs de renforcer leurs connaissances sur les outils du BIT, à leur disposition pour atteindre les objectifs du Plan d’Action National (PAN) pour l’élimination des pires formes de travail des enfants.

  6. Atelier bilan des visites de l’inspection du travail dans l’économie informelle

    14 - 16 janvier 2013

    Un atelier bilan a été organisé en janvier 2013, à Lomé et à Kara pour apporter des ajustements dans les techniques d’intervention des inspecteurs du travail du Togo dans les secteurs de la menuiserie bois et de la petite restauration.dans l’informel ont été apportés à travers

  7. 4eme Réunion. Projet Evaluer et gérer les Effets du Commerce sur l’Emploi

    11 décembre 2012

  8. Troisième Réunion. Projet Evaluer et gérer les Effets du Commerce sur l’Emploi

    11 octobre 2012

  9. Séminaire sur la liberté syndicale et l’exercice du droit de grève au Bénin

    18 - 21 septembre 2012

    Le Ministère du Travail et de la Fonction Publique (MTFP), en collaboration avec le Bureau International du Travail, a organisé, du 18 au 21 septembre 2012 à AZALAÏ HOTEL de la Plage, un séminaire sur la liberté syndicale et l’exercice du droit de grève au Bénin. L’objectif visé par ce séminaire est de mettre tous les acteurs du monde du travail au même niveau d’information sur les principes de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) concernant la liberté syndicale et l’exercice du droit de grève. Il ressort de la synthèse de ces débats que le dialogue social est en panne au Bénin. La prise d’une loi pour étouffer l’activité syndicale participe à l’étouffement du dialogue social. Que faire dans pareil cas? Se parler, s’auto éduquer pour vivre ensemble dans des conditions positives. L’effort est à faire de chaque côté pour recréer un autre contexte pour le dialogue social. Trouver un médiateur dans le conflit du dialogue social est également une solution à étudier. La nouvelle loi est inique. Il faut maintenir la loi de 2002 et retirer la proposition de loi pour garantir la paix sociale ; les travailleurs sont prêts à redémarrer le dialogue social à condition que le pouvoir mette fin à ses abus.

  10. MISSION MULTIDISCIPLINAIRE D’APPUI DU BIT A LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DE L’EMPLOI DU BENIN

    10 - 14 septembre 2012

    Du 10 au 14 septembre 2012, le BIT a organisé une mission àau Bénin pour préciser avec la partie nationale les modalités pratiques et le calendrier de mise en œuvre des domaines d’appuis préalablement identifiés. Les travaux ont porté sur les 03 domaines suivants : - Favoriser le développement de l’emploi indépendant - Améliorer le système d’informations sur le marché du travail - Favoriser l’accès des femmes à des emplois décents. La mission a eu plusieurs séances de travail avec le Ministère en charge de la Microfinance, de l’Emploi des Jeunes et des Femmes. La mission a également rencontré les partenaires sociaux, les partenaires techniques ainsi que les autres structures impliqués dans la mise en œuvre de la PNE. Elle a eu un entretien avec l’Ambassade de France et a rendu une visite de courtoisie à la coordinatrice du SNU.