PROMESS : «Promotion des Organisations et des Mécanismes de l’Economie Sociale et Solidaire »

Contexte:

En Tunisie, la promotion de l’économie sociale et solidaire (ESS) est devenue une priorité du Gouvernement tunisien et des partenaires sociaux. Le Contrat Social signé en janvier 2013 par le Gouvernement, par les employeurs (UTICA) et les travailleurs (UGTT)- en présence du Directeur Général du Bureau International du Travail (BIT)- a confirmé que « l’édification d’une économie solidaire et intégrée favorise la relance économique, la création davantage d’opportunités d’emploi et vise l’amélioration du climat des affaires».

En mai 2015 et à l’initiative du BIT, une conférence tripartite de haut niveau sur "l'économie sociale et solidaire: moteur de développement et d'emploi" a permis d’initier le processus de réflexion stratégique sur l’ESS. Enfin, la promotion de l'ESS a été reconnue par le Gouvernement comme l'une des priorités stratégiques du plan quinquennal de la Tunisie (2016-2020) pour la création d’emplois décents et l’instauration des bases d’un développement économique durable, équitable et inclusif.

Dans ce cadre, et considérant la congruence parfaite entre les objectifs de l’ESS et les composantes de l'agenda du travail décent, la promotion de l’ESS est devenue une priorité pour l’action du BIT en Tunisie, notamment à travers les projets de coopération technique.

Dans ce sens, le projet PROMESS « Promotion des Organisations et des Mécanismes de l’Economie Sociale et Solidaire » a été lancé en juin 2016 pour une durée de 36 mois. PROMESS sera mis en œuvre par le BIT et financé par le Royaume des Pays-Bas.

PROMESS ambitionne de contribuer aux efforts nationaux de mise en place d’une économie sociale et solidaire structurée et organisée.

Objectifs:

Le projet PROMESS ‎vise à contribuer à l’effort du Gouvernement et de ses partenaires nationaux et internationaux pour la création d’emplois décents pour les jeunes et de mettre en place un écosystème favorable à l’économie sociale et solidaire focalisant notamment sur :
  1. le développement d’un cadre juridique et institutionnel favorisant l’émergence et la structuration de l’économie sociale et solidaire en Tunisie et permettant aux jeunes (femmes et hommes) d’accéder à des opportunités d’emploi décent ;
  2. le développement d’outils adaptés de soutien à la création d’initiatives pérennes dans l’économie sociale et solidaire ;
  3. le renforcement et l’amélioration des services offerts par les institutions d’appui et de soutien au lancement et à l’accompagnement d’initiatives en matière d’économie sociale et solidaire dans les Gouvernorats du Kef, Jendouba, Siliana et Béja. 

Résultats attendus:

PROMESS facilitera l’atteinte des résultats suivants :
  • Une loi-cadre sur l'économie sociale et solidaire adoptée et vulgarisée,
  • Des stratégies globales de promotion de l'ESS en utilisant l'approche de développement économique local (DEL) dans les Gouvernorats du Kef, Siliana, Béja et Jendouba formulées et adoptées,
  • Les structures régionales de soutien à l’ESS (publiques et privées) renforcées,
  • Les services de soutien technique et financier pour le développement d'initiatives de l'ESS développés dans les Gouvernorats du Kef, Siliana, Béja et Jendouba,
  • Une plateforme consultative nationale de l’ESS établie et opérationnelle,
  • Les outils génériques pour la promotion et le soutien de L’ESS en Tunisie développés,
  • Un mécanisme de financement des initiatives de l’ESS est développé,
  • Des initiatives de l’ESS lancées.

Bénéficiaires:

Pour sa composante opérationnelle «terrain», PROMESS visera:
  • Les bénéficiaires directs : le personnel des structures locales d‟appui à l'ESS ainsi que les dirigeants élus des organisations de l'ESS, les gestionnaires, le personnel et les partenaires du projet en charge de la mise en oeuvre des initiatives de l‟ESS liées aux jeunes,
  • Les bénéficiaires finaux: les jeunes chômeurs dans les quatre gouvernorats : Kef, Siliana, Béja et Jendouba.
Pour sa composante stratégique « macro » PROMESS visera:
  • Les bénéficiaires directs: les fonctionnaires et les parlementaires chargés de définir la politique et la législation de l’ESS en Tunisie; les représentants des réseaux et des structures de soutien pour l'ESS en Tunisie,
  • Les bénéficiaires finaux: Les membres, les dirigeants élus et le personnel des organisations de l'ESS en Tunisie.

Partenaires:

  • Le Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi en sa qualité de partenaire principal du projet,
  • Le Ministère des Affaires Sociales en sa qualité de partenaire et de représentant du Gouvernement de la République Tunisienne à l’Organisation Internationale du Travail,
  • Partenaires Sociaux : UGTT, UTICA, UTAP
  • Ministère de l'Investissement du développement et de la Coopération Internationale, Ministère de l’agriculture, Ministère du tourisme et de l’artisanat, Autres ministères techniques.