La FPT change avec le numérique

Stratégie de développement numérique dans la formation professionnelle et technique

Le gouvernement du Sénégal est engagé dans un modèle de développement économique et social visant l’émergence économique à l’horizon 2035. Le Plan Sénégal Émergent (PSE), référentiel pour la mise en oeuvre de ce modèle, est basé sur trois lignes stratégiques : (i) Transformation structurelle de l’économie et croissance, (ii) Capital humain, protection sociale et développement durable et (iii) Gouvernance, institutions, paix et sécurité.

Dans ce cadre et en cohérence avec les orientations stratégiques du développement du secteur du numérique pour une croissance inclusive du pays, une stratégie spécifique pour le secteur, «Sénégal numérique 2025», a été développée.

Le capital humain étant un prérequis pour la mise en oeuvre de cette stratégie, il a été jugé nécessaire d’introduire le numérique dans les curricula de formation de l’élémentaire au supérieur sans oublier le renforcement de la formation professionnelle et technique pour répondre aux besoins d’expansion du secteur.

La transition vers l’économie numérique contribue aux changements du marché du travail, des profils d’emploi et de la façon dont les pays envisagent leur système d’éducation et de formation.

De ce fait, l’article 5 de la loi d’Orientation de la Formation professionnelle et technique du Sénégal (Loi n° 2015-01 du 06 janvier 2015) met l’accent sur la nécessité de répondre aux besoins de l’économie en ressources humaines qualifiées. Ce qui constitue une priorité dans les politiques publiques afin de soutenir la compétitivité et la performance de l’économie

C‘est dans ce cadre que le MEFPAI fait de l’introduction du numérique dans la Formation professionnelle et technique un axe important dans les nouvelles orientations de développement de l’offre de formation afin d’apporter une réponse pertinente à la problématique de l’Emploi.

L’élaboration de ce présent document est le fruit d’une collaboration entre le MEFPAI et le projet SKILL-UP de l’OIT, financé par le Ministère des Affaires Etrangères de la Norvège.