Cérémonie de remise officielle du document de Politique Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (PNEFP) et le Programme national d’urgence de création d’emplois décents immédiats et durables pour la conservation de la paix en République Centrafricaine

Bangui, République Centrafricaine, Hôtel Ledger, le 03/11/2016 : Le Président de la République de la RCA, Mr Faustin Archange Touadera, a réceptionné le document de Politique Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et le Programme national d'urgence de création d'emplois décents immédiats et durables pour la consolidation de la paix et la résilience.

Actualité | Bangui - République Centrafricaine | 11 novembre 2016
Ces documents lui ont été remis solennellement par le Ministre de la Fonction publique, de la modernisation de l'administration, du travail, de l'emploi et de la protection sociale en présence des hautes autorités nationales et diverses personnalités parmi lesquelles : le Président du parlement centrafricain, le Premier Ministre et l’ensemble de son Gouvernement, le Maire de la Ville de Bangui, le Représentant Spécial du Secrétaire Général des nations Unies et Coordonnateur du Système des nations Unies, les organisations d’employeurs et les organisations de travailleurs. Cette cérémonie a été rehaussée également de la présence d’une mission du BP de l’OIT-Kinshasa conduite par sa directrice, Mme Aminata Maiga.

Le document de PNEFP est le résultat d’un processus qui a commencé avec la requête adressée au BIT par le Ministre en charge du travail, au nom du gouvernement centrafricain, pour l’aider à élaborer une stratégie proactive pour le développement de l'emploi et de la formation professionnelle. L’objectif principal de cet outil de promotion sociale est de restaurer la paix à travers l’édification d’un socle de dialogue et de la protection sociale. Cette stratégie s’aligne sur l’objectif 8 des Objectifs du Développement Durable (ODD).

Dans le processus de réponse à cette requête, plusieurs missions techniques du BIT se sont succédées dont la dernière, une mission multidisciplinaire, a séjourné en Bangui du 27/06 au 5/07/2016. Conduite par la directrice du BP de l’OIT-Kinshasa, comprenait les spécialistes de Genève (ACTRAV, DEV/INVEST, FSDR/DEVINVEST, relèvement post-crises), de Yaoundé, de l’Expert en relèvement post–crise et du Chargé de programme du BP de l’OIT/Kinshasa, ainsi qu’un consultant international, macro-économiste.

Dans son allocution, le Président de la République a remercié le BIT pour son appui constant et a déclaré que « Plus que jamais, l'emploi est devenu un impératif pour l'ancrage de la cohésion sociale et un facteur déterminant pour une paix durable. En effet, cette dure et longue crise qui a secoué le pays, a parallèlement impacté tous les fondamentaux socio-économiques. Plus de la moitié de la population fait face aujourd’hui à ces nombreux défis que le déficit de formation, le chômage et le sous-emploi, en un mot : la pauvreté ».