Promotion et développement de l’entreprenariat féminin en Algérie et au Maroc

Promotion et développement de l’entreprenariat féminin en Algérie et au Maroc
Le Département d’Etat des Etats Unis et l’OIT contribuent au développement et à la croissance des microentreprises dirigées par des femmes.


Dans cette région, d’après les chiffres de l’OCDE, le taux d’entreprises dirigées par des femmes est parmi les plus bas au monde (12% comparé à 33% au niveau mondial. Le renforcement de l'entrepreneuriat des femmes dans la région d'Afrique du Nord à l’heure actuelle constitue une riche occasion d'engager plus de femmes dans l'économie nationale.

Le présent projet, financé par l’US Department of State’s Office for Global Women’s Issues et mis en place par l’Organisation Internationale de Travail (OIT) a pour objectif d’appuyer le développement de l’entreprenariat féminin en Algérie et au Maroc, afin de réduire l’écart hommes-femmes en termes d’entrepreneuriat, d’emploi et d’insertion économique.

Ce projet, d’une durée de 12 mois, vise à soutenir les principaux prestataires de services financiers (banques, entités de microcrédits) et non-financiers (dispositifs publics, ONGs Chambres de Commerce et d’Artisanat, organisations patronales, bureau de conseils, etc.) dans les deux pays pour :

  1. Identifier les besoins spécifiques des femmes en termes de prestation de services d’accompagnement, (mentoring, coaching) et aussi en termes de produits financiers données aux femmes et veiller à l’adaptation et enrichissement de leurs produits et services (suivant la méthodologie FAMOS).
  2. Renforcer la capacité d’au moins 40 prestataires de services à l’aide des outils BIT spécialement conçus pour l’accompagnement des femmes porteuses de projet et ansi qu’en formation en gestion d’entreprises (Outil Get Ahead, ou Aller de l’Avant)
  3. Former entre 1500 et 2000 femmes entrepreneuses en création et gestion d’entreprise. Elles bénéficieront aussi d’un suivi de la part des formateurs.
  4. Réaliser des études et des évaluations des besoins afin de promouvoir le développement de l'entrepreneuriat féminin dans des secteurs porteurs et identifier les besoins de grands entreprises en terme de collaboration et de sous-traitance.
  5. Informer et sensibiliser la population et les femmes sur les services d’aide à la création et à la gestion d’entreprises et sur les principaux secteurs sur la base des guides et des outils de communication.
Le projet va s’appuyer sur les travaux de l'OIT en cours dans la région, en particulier il va appuyer la dynamisation du réseau de formateurs certifiés en formation managériale et le suivi des services adaptés aux besoins et aux responsabilités des micro et petites entreprises des femmes. Le projet travaillera avec entre 10 à 20 prestataires de services, et certifiera environ 40 formateurs pour atteindre 1500-2000 femmes entrepreneurs durant la durée du projet en Algérie et au Maroc.