COVID-19 et le Monde du Travail

Réponses au COVID-19: les normes internationales du travail et la coopération tripartite sont essentielles selon l’OIT

Les instruments de l’OIT développés ces cent dernières années facilitent l’élaboration de réponses efficaces à la crise mondiale du COVID-19.

Communiqué de presse | Genève | 29 juin 2020
(ACTRAV INFO)-Les normes internationales du travail et les réponses politiques élaborées par l’Organisation internationale du Travail au cours des cent dernières années sont des instruments essentiels qui vont contribuer à atténuer les effets de la crise sociale et économique engendrée par la pandémie de COVID-19, affirme une nouvelle étude de l’OIT.

Selon un nouveau livre intitulé «Une OIT pour toutes les saisons», la coopération internationale et le dialogue social avec la participation des organisations d’employeurs et de travailleurs sont indispensables pour réduire l’impact de la crise du COVID-19.

«On se souviendra de 2020 comme étant l’année où le monde a été mis à l’arrêt par la pandémie de COVID-19», déclare Maria Helena André, directrice du Bureau des activités pour les travailleurs (ACTRAV) de l’OIT. Alors qu’il est plus que jamais nécessaire de renforcer la créativité et l’innovation, l’expérience acquise par l’OIT tout au long de son siècle d’existence constitue un atout majeur pour soutenir les gouvernements et les partenaires sociaux par ces temps difficiles. Dans un monde où le multilatéralisme est en danger, nous espérons que cette étude stimulera le débat quant à la meilleure stratégie à adopter pour apporter une réponse mondiale efficace à la pandémie de COVID-19.»

Le livre écrit par Kari Tapiola, ancien directeur général adjoint de l’OIT, retrace l’élaboration des normes internationales du travail et des réponses politiques et la façon dont elles ont été appliquées avec succès pour surmonter plusieurs crises au cours des cent dernières années. Fort de cette expérience, l’auteur formule plusieurs recommandations:
  • Une attention et un soutien particuliers doivent être apportés à deux groupes vulnérables: les personnes chargées d’assurer la sécurité physique et le bien-être de la population (soignants et personnel des services d’urgence) et celles exposées à la pandémie (en particulier les femmes, les minorités et les travailleurs migrants);
     
  • Une réponse nationale centralisée est nécessaire dans chaque pays pour affronter les conséquences de la pandémie;
     
  • Le dialogue social et la coopération tripartite doivent être relancés pour aider les Etats à élaborer et mettre en œuvre une réponse politique nationale efficace à la crise du COVID-19;
     
  • L’efficacité de la réponse passe par une connaissance pratique des circonstances environnementales et des conditions de travail qui ont facilité la propagation de la pandémie de COVID-19;
     
  • La coopération multilatérale et la solidarité internationales sont indispensables pour une reprise à moyen et long terme et cela passe par la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et de la Déclaration du centenaire de l’OIT sur l’avenir du travail.
Depuis le début de la crise du COVID-19, l’OIT a élaboré un cadre stratégique fondé sur les normes internationales du travail afin d’aider ses mandants. Ce cadre est composé de quatre axes prioritaires: 1- Stimuler l’économie et la demande de main d’œuvre, 2-Soutenir les entreprises, les emplois et les revenus, 3-Protéger les travailleurs sur le lieu de travail et 4-S’appuyer sur le dialogue social pour trouver des solutions.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Mamadou Kaba SOUARE
Responsable de l’information et de la communication
Bureau des activités pour les travailleurs (OIT/ACTRAV)
Tél:+41 22 799 74 08