Pluralisme syndical et prolifération des syndicats en Afrique francophone

La négociation collective est le fer de lance de l’action syndicale et pour négocier, les travailleurs ont besoin d’organisations libres, fortes, démocratiques et indépendantes.Or, au moment où notre Organisation achève la célébration du soixantième anniversaire de ces deux conventions, il est regrettable de constater une prolifération d’organisations syndicales dans plusieurs pays d’Afrique,plus particulièrement en Afrique francophone.Cette prolifération est en train de s’étendre un peu partout et des signes nous montrent que même les pays anglophones jusqu’ici relativement épargnés sont en train de prendre la même voie.

La négociation collective est le fer de lance de l’action syndicale et pour négocier, les travailleurs ont besoin d’organisations libres, fortes, démocratiques et indépendantes.Or, au moment où notre Organisation achève la célébration du soixantième anniversaire de ces deux conventions, il est regrettable de constater une prolifération d’organisations syndicales dans plusieurs pays d’Afrique, plus particulièrement en Afrique francophone.Cette prolifération est en train de s’étendre un peu partout et des signes nous montrent que même les pays anglophones jusqu’ici relativement épargnés sont en train de prendre la même voie.

Fidèle à sa mission d’entretenir des relations étroites avec le mouvement syndical et de lui apporter l’appui du Bureau international du Travail dans les efforts visant à son renforcement, à son rayonnement et à son action dans la défense et la promotion des intérêts et des droits des travailleurs et travailleuses, ACTRAV a commandité cette étude sur le pluralisme syndical et la prolifération des syndicats en Afrique francophone.