Financement public et services actuariels et des statistiques

De nombreux pays nécessitent des conseils neutres et objectifs autour de questions stratégiques et de gestion d'ordre budgétaire, fiscal et financier ou d’appui pour le renforcement des capacités nationales en vue d'une conception financière efficace et de la bonne gestion des programmes de protection sociale. L'Unité des services financiers et actuariels du BIT (ILO FACTS) assiste les agences gouvernementales et les organismes autonomes de protection sociale dans le développement de leurs propres compétences en matière de planification quantitative et dans l'amélioration de la gestion et de la gouvernance de leurs régimes de protection sociale. ILO FACTS est un groupe consultatif du secteur public adressé exclusivement aux organismes nationaux de protection sociale et aux régimes de protection sociale. Ce service est proposé par l’OIT à ses mandants; il est hautement spécialisé dans les questions fiscales, financières et actuarielles de la protection sociale. Il s’agit d’un groupe consultatif bénéficiant d’une longue et vaste expérience au niveau international en termes d’aspects quantitatifs de la sécurité sociale dans le monde.

Conformément à sa mission et à son mandat, et à la différence des entreprises consultantes du secteur actuariel privé, ILO FACTS se concentre sur le renforcement des capacités nationales. Grâce à la structure tripartite de l’OIT, ILO FACTS est en mesure de fournir des services aux organisations de travailleurs et d'employeurs ainsi qu'aux gouvernements, en faisant preuve d'impartialité. L'unité prodigue des conseils et prête assistance aux mandants dans les domaines de la réforme, de la planification et de l’analyse de leurs systèmes de sécurité sociale sur la base d'évaluations actuarielles et d'exercices de budgétisation sociale au niveau national, ainsi que pour les questions ayant trait à leurs systèmes de protection sociale à partir de l’évaluation financière des socles nationaux de protection sociale. Ce processus comprend la participation d’experts d’organisations nationales et la collaboration d’autres organisations internationales.

La recherche et la modélisation figurent également parmi les activités menées par ILO FACTS et visent à proposer des conseils et une assistance plus complets aux mandants. La recherche est fondée sur l’amélioration des méthodologies utilisés depuis longtemps tels que les projections démographiques, le cadre économique et les projections des retraites, mais aussi sur la création de nouvelles méthodologies afin de répondre à un nombre grandissant de demandes des Etats Membres d’évaluation financière des socles nationaux de protection sociale. De plus, la collaboration interdépartementale sur les questions de modélisation est en cours d’amélioration afin de pouvoir intégrer les informations découlant des liens entre la protection sociale, la croissance économique et l’emploi. Le but de cette recherche est de démontrer aux dirigeants et aux décideurs politiques l’importance et les avantages d’un système de sécurité sociale étendu et adéquat pour le bien-être économique du pays.

ILO FACTS participe également au renforcement des capacités nationales avec des programmes de formation sur mesure mais aussi des cours d’actuariat dans le cadre des programmes de Master des universités de Lausanne, Maastricht et de l'Ile Maurice. De plus, ILO FACTS collabore avec le Centre international de Formation de l’OIT à Turin et avec d’autres organisations internationales offrant une contribution aux cours et aux programmes.

Les services d'ILO FACTS sont les suivants:
  • Evaluations actuarielles et examens par des pairs les systèmes nationaux de retraite, de prestations de soins de santé, de prestations à court terme et d'allocations de chômage;
  • Analyses financières, fiscales et économiques complètes des propositions de réforme de la sécurité sociale;
  • Analyses des budgets sociaux nationaux et évaluation financière et fiscale des socles de protection sociale ainsi qu’évaluation de l’impact sur la pauvreté;
  • Coopération technique au niveau national en matière de gouvernance et de questions actuarielles et financières relevant du mandat de la sécurité sociale de l’OIT;
  • Recherche en matière de finances et d’actuariat (développement des méthodologies et modèles de projection quantitative de développement);
  • Renforcement des capacités en matière de finances et d’actuariat.