L'OIT est une institution spécialisée des Nations-Unies
ILO-fr-strap
Go to the home page
Plan du site | Contactez-nous
> Page d'accueil

Emploi et formation professionnelle : LES JOURNALISTES A L’ECOLE DU BIT

L’Association des journalistes pour la promotion de l’Emploi et de la Formation professionnelle (AJPEF), en partenariat avec le Bureau International du Travail (BIT), à travers le Projet d'Appui à la Promotion de l'Emploi et la Réduction de la Pauvreté (APERP), organise du 14 au 15 mai 2009, à la Maison de la Presse de Bamako, un atelier de formation au profit des journalistes sur les concepts de l’emploi et la formation professionnelle.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le représentant du Ministre de la Communication et des Nouvelles Technologies, M. Alfousseyni Sidibé, qui avait à ses côtés le vice président de la Maison de la Presse M. Abdoulaye Séga Diabaté, le président de l’AJPEF M. Amadou O. Diallo, M. Dramane Haïdara (principal conférencier), Directeur adjoint du Bureau sous régional de l’Organisation International du Travail pour le Sahel et l’Afrique occidentale.
L’objectif de la formation est de mieux outiller les membres de la dite association sur les questions d’emplois afin de soutenir les efforts et donner une plus grande lisibilité aux actions entreprises par les autorités du pays en matière de création d’emploi.

En bref, renforcer leurs capacité afin qu’ils se spécialisent sur la question d’emplois.
Cet atelier a eu lieu grâce au partenariat exemplaire entre le BIT, l’APEJ et l’AJPEF. Pendant deux jours, la trentaine de journalistes venus de Bamako, Kayes, Sikasso, Koulikoro et des agents de l’Agence pour l’Emploi des jeunes échangeront entre autres sur des sous thèmes comme « les concepts d’emploi de formation professionnelle et du marché du travail : définition méthodologie, utilisation comme outils d’analyse. Présentation du concept de travail décent du BIT et ses indicateurs de mesures », « le sommet de Ouagadougou, ses objectifs et ses résultats », « les politiques des jeunes et travail des enfants », « stratégies de communication du BIT », « outils, supports de communication », « les sources d’information ». Pour Monsieur Haidara, cette rencontre revêt pour lui et pour le BIT un caractère particulier en raison du rôle principales que peut et doit jouer la presse dans la sensibilisation et l’Education des populations.
Alfousseyni SIDIBE a félicité l’AJPEF pour son dynamisme et surtout la pertinence du choix de ses activités, malgré les difficultés rencontrées de part et d’autre.

Avant de rassurer les membres de l’AJPEF du soutien de son département pour leur accompagner, il a reconnu que l’emploi constitue aujourd’hui un sujet préoccupant qui dépasse nos seules frontières. Il se trouve dans les pays développé, émergent ou en voie de développement. « l’effort de tout un chacun est demandé pour une recherche de solution durable au problème d’emploi, notamment chez les jeunes », a conclu alfousseyni.

Le président de l’AJPEF, Amadou O. Diallo a fait savoir qu’en organisant ce séminaire l’AJPEF a choisi de rompre définitivement avec l’artisanal, les ‘’a eu près’’, toute chose qui constitue le lit de la médiocrité de la routine, bref du sur place.

 



 
Dernière mise à jour: 03.03.2010^ top