L'OIT est une institution spécialisée des Nations-Unies
ILO-fr-strap
Go to the home page
Plan du site | Contactez-nous
> Page d'accueil > Pays concernés > Maroc

Les projets et activités

Le Maroc est membre de l’OIT depuis 1956.

Le programme actuel de coopération avec le BIT s’appuie sur le protocole signé le 12 juin 2002 à Genève pour la période 2002-2005, s’articule autour de trois axes prioritaires :

  • Travail et protection sociale des travailleurs,
  • Emploi et formation professionnelle,
  • Développement social et lutte contre la pauvreté. Le programme inclut également, dans sa composante même, un programme pilote sur le travail décent au Maroc qui vise à améliorer la compétitivité socio-économique du secteur textile-habillement par la promotion du travail décent. Il est important de souligner que la coopération entre le BIT et le Maroc est la plus intense dans la région et qu’elle est la plus diversifiée (elle concerne les secteurs Norme, Emploi et Dialogue social). Une récente requête du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle a demandé l’organisation d’une mission multidisciplinaire (prévue en avril 2006) afin de définir les axes de coopération à développer entre le Royaume du Maroc et le BIT pour les années à venir et déterminer une synergie entre les différents projets actuellement en cours au Maroc

Un nouveau Programme de Coopération: Programme pour le Travail Décent (PPTD) intégrant les projets et activités en cours et les nouvelles activités est en cours de formulation pour la période 2006-2009.

Objectif 1 : Les Normes internationales du Travail

Le Maroc a ratifié 49 conventions (dont sept conventions fondamentales). Sur ces 49 conventions 48 sont en vigueur. Toutefois, le Maroc n’a encore pas ratifié la convention 87 portant sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical.

La coopération technique se concentre autour des projets visant à contribuer à l’élimination progressive du travail des enfants et en priorité ses formes les plus intolérables.

  • Prévenir la mise au travail précoce des enfants,
  • Abolir le travail des enfants dans les activités les plus dangereuses et offrir aux enfants et à leurs familles des alternatives viables
  • Améliorer les conditions de travail des enfants comme première étape vers l’élimination du travail des enfants
  • Enrichir les connaissances sur le travail des enfants au Maroc,
  • Sensibiliser les acteurs clés et renforcer leurs capacités d’intervention. (Annexe II : Fiche Projet IPEC-Maroc MOR/00/51P/FRA et RAF/04/07/FRA ; MOR/03/P50/USA ; MOR/04/5OP/BEL ).

Objectif 2 : Promotion de l’Emploi

Ce secteur constitue le soutien le plus important du BIT au Maroc, il se concrétise à travers un appui varié aux partenaires tripartites sur la problématique de l’emploi au Maroc. C’est ainsi que plusieurs projets sont en cours dans le pays, il s’agit notamment :

  • d’un projet de promotion de l’emploi par l’appui aux micro et petites entreprises (RAF/04/05M/ITA) qui a été étendu à d’autres localités que celles prévues initialement. Ce projet a pour principal objectif de contribuer à la promotion de nouvelles micro et petites entreprises et la consolidation des entreprises existantes dans le cadre d’un développement local fondé sur le renforcement du secteur privé dans les provinces de Fès, Tanger, El-Djadida et Tétouan.
  • d’un projet lancé à la fin 2005 visant à améliorer la compétitivité du secteur Textile-Habillement par la promotion du travail décent (MOR/05/M01/SPA). Ce projet contribuera à la préservation et au développement de la compétitivité des entreprises et du secteur TH par la promotion du travail décent, dans le contexte de l’ouverture des marchés suite au démantèlement de l’Accord Multifibres (AMF). Ce projet constitue le prolongement du programme Pilote de Promotion du Travail Décent qui a abouti à l’adoption d’un programme d’action : Plate-forme pour le Développement des projets de coopération technique.
  • du Projet de Développement Durable grâce au Pacte Mondial (INT/02/M33/ITA) qui a pour objectif de promouvoir une approche intégrale du développement durable basée sur les principes de la responsabilité sociale de l’entreprise contenus dans le Pacte Mondial, la Déclaration sur les multinationales du BIT et les Principes directeurs de l’OCDE. Le Programme des activités prévoit des séminaires, une étude et la mise en place d’un site web pour ce dernier.

Objectif 3 : Protection sociale

Il est abordé dans le cadre du projet pilote « Migration de main d’oeuvre pour l’intégration et le développement dans l’Euromed » RAF/02/12M/EEC réalisé par le BIT avec le soutien financier de l’Union Européenne. Deux études nationales ont été conduites et un atelier national a été organisé (en 2005) pour la validation des études sur les statistiques et le cadre légal des migrations. Une troisième étude nationale a également été réalisée pour servir de contribution à une étude comparative régionale (Maghreb) sur le thème migration et développement.

Objectif 4 : Renforcement du dialogue social

Il est soutenu à travers le projet de renforcement des relations professionnelles au Maroc (MOR/01/M50/USA) qui a pour principaux objectifs, d’une part, d’améliorer les capacités et l’action de l’administration du travail en faveur du dialogue social au sein des entreprises et, d’autre part, de renforcer le dialogue social et les compétences en matière de négociation dans trois secteurs d’activité prioritaires (tourisme, BTP et agro alimentaire). Ce projet est également un outil de diffusion du nouveau code marocain du travail et de renforcement des capacités pour l'application de ses dispositions.

Principales activités de coopération entre le BIT et le Maroc

Pour ce qui est de la coopération dans le secteur de la protection sociale, le thème prioritaire de coopération concerne l’amélioration de la couverture sociale, elle rejoint la préoccupation exprimée par le gouvernement concernant la mise en place de l’assurance maladie obligatoire (AMO). Un second volet important concerne la réforme du régime des retraites au Maroc pour laquelle le BIT a apporté un appui technique et formulé des propositions. Une note technique sur la réforme des régimes de retraite au Maroc a été adressé au Gouvernement marocain en Août 2005 (réf. OIT/IF/MarocTN.1).

En complément de l’appui déjà présenté dans le cadre de la coopération technique, le Maroc a bénéficié d’un appui technique concernant la promotion de l’emploi, notamment à l’occasion de la tenue des Assises Nationales de l’Emploi au Maroc (22-23 septembre 2005). Cette importante manifestation, a servi de tribune pour la présentation d’une étude (réalisée en décembre 2005) portant sur le Chômage et employabilité des jeunes au Maroc. Cette étude avait pour objectif principal la production d’une base de connaissances des problématiques liées au chômage des jeunes en général et des jeunes diplômés en particulier en termes non seulement de déficits d’offre d’emploi, mais aussi et surtout en relation avec la composante demande d’emploi qui renvoie à l’analyse des caractéristiques des différentes catégories de diplômes et de formations disponibles, des finalités des apprentissages et des savoirs acquis dans le système d’éducation et de formation et de leur pertinence par rapport aux exigences du marché du travail.
Une autre étude présentée à l’occasion de cette importante manifestation concerne le système d’intermédiation sur le marché du travail au Maroc et sa comparaison aux systèmes d’intermédiation existant en Algérie et en Tunisie.

Activités avec le Centre international de Formation de Turin

Dans le cadre des activités de formation organisées par le Centre International de Formation de l’OIT à Turin, 95 participants tripartites du Maroc ont bénéficié des sessions de formation en 2004 et 146 en 2005.

Un atelier de formation à "la formulation et la gestion de projet des développement" a été organisé avec le Centre international de Formation de l'OIT à Turin, à Rabat, (du 3-7 juillet 2006). Les participants à cette formation étaient issus des ministères et des organisations des travailleurs et des employeurs. La formation a permis aux participants de renforcer leurs compétences dans la conception des différentes étapes d'un projet de développement.

Par ailleurs, pour 2006 les activités prévues au Maroc par le Centre de Formation à Turin concernent:

  • Le développement de la plateforme des Initiatives Locales de l’Emploi (PILE) au bénéfice de l’ANAPEC (Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences) qui a signé un Accord avec le Centre de Turin pour le renforcement de ses capacités
  • Le développement de l’entreprenariat féminin WED (Women Entrepreneurship Development), activité inscrite dans le cadre d’un Programme sous-régional mené en Afrique de l’Ouest incluant le Maroc.

Programme Commun de Coopération Maroc -Système des nations Unies

La coopération se base sur le Bilan commun de pays (CCA) élaboré par l’équipe pays des Nations Unies au Maroc identifiant les priorités.

Ce Bilan a servi de guide à l’élaboration du Plan cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement du Maroc (UNDAF) pour la période 2007-2001.

Un Groupe thématique Migrations a été mis en place au Maroc (SNU).

Maroc

 
Dernière mise à jour: 16.08.2006^ top