L'Association Internationale des Relations Professionnelles (AIRP) a été créée en 1966 pour répondre au besoin croissant d'élargissement et d'échange de connaissances dans le domaine des relations professionnelles au plan international et offrir aux universitaires et aux professionnels un forum leur permettant d'échanger leurs points de vue et les résultats de leurs recherches. Ses membres fondateurs sont l'Association des relations professionnelles des universités britanniques, l'Association de recherche sur les relations professionnelles (États-Unis), l'Institut international d'études sociales (Suisse) et l'Institut du Travail du Japon. En 2010, les membres ont décidé de changer son nom en Association Internationale des Relations Professionnelles et du Travail (ILERA).

Pourquoi ce changement de nom ?

Au moment de sa création, en 1966, les institutions fondatrices émanaient majoritairement de pays anglophones. À l'époque, la notion de relations professionnelles faisait référence aux relations entre le patronat et les travailleurs, et plus particulièrement les relations de travail au sein des entreprises syndiquées et celles du secteur public. Depuis 1966, la gamme des sujets couverts lors des congrès AIRP s'est considérablement élargie. Dans le même temps, dans de nombreux pays anglophones, la notion de relations professionnelles semblait couvrir désormais un champ plus restreint. Par conséquent, plusieurs personnes se basaient sur le nom de l'Association pour en déduire que son champ d'action se limitait aux relations entre employeurs et travailleurs dans les entreprises syndiquées, et perdaient de vue que les membres de l’AIRP s’intéressent également à un large éventail de sujets. Par ailleurs, depuis 1966, des changements importants se sont opérés sur les marchés du travail, en partie suite à l'avènement des nouvelles technologies et de la mondialisation. En outre, l'Association a également pris une importance croissante dans les pays en développement, où de nombreuses personnes travaillent dans l'économie informelle.

Au fil des ans, l'Association a étendu son champ d'intérêt à des questions telles que la circulation transnationale des travailleurs, les formes atypiques ou non conventionnelles de travail, la réglementation du marché du travail et le commerce et les normes du travail, et la discrimination en matière d'emploi. Beaucoup ont alors jugé qu’il était devenu indispensable que notre nom reflète l’élargissement de notre champ de compétences, mais également la réalité de ce nouveau monde du travail de même que celle du marché du travail des pays en développement. Le nouveau nom introduit le terme travail afin d’inclure toutes les personnes qui sont en emploi, qu’elles soient rémunérées, autonomes ou travailleurs domestiques. Ce nouveau nom couvre les personnes et le travail - et non uniquement le travail. Il permet également à l’Association de s’aligner plus clairement sur la vision de l’Organisation internationale du Travail (OIT), notamment sur le très large éventail de sujets couverts à travers les conventions de l'OIT. L’expression relations professionnelles est utilisée pour décrire tous les types de relations de travail et vise un domaine plus large que le secteur industriel ou manufacturier.

Comment cette décision a-t-elle été prise ?

Bien que les discussions au sujet du nom de l'Association se soient poursuivies sur une dizaine d'années, une proposition formelle de le changer n’a pas émané avant le 14ème Congrès mondial, tenu à Lima en 2006. Par la suite, à l'occasion du 40ème anniversaire de l'AIRP, célébré lors du 8ème Congrès régional européen, qui s’est tenu à Manchester, au Royaume-Uni en septembre 2007, une table ronde spéciale a été organisée sur le thème suivant : AIRP: passé et futur. Quel avenir pour l'Association internationale des relations professionnelles ? [document en anglais]. À la suite d’un débat riche et animé, il a été demandé au Comité exécutif de proposer un nouveau nom pour l'Association. Au cours du 15ème Congrès mondial de Sydney, organisé en août 2009, le Comité exécutif a proposé que l’Association prenne désormais la dénomination d’Association internationale des relations professionnelles et du travail. Cette proposition a été approuvée par le Conseil. Le Comité exécutif s'est réuni lors du 9ème Congrès régional européen, tenu à Copenhague, au Danemark, en juin 2010 et a décidé que ce nouveau nom entrerait en vigueur le 1er juillet 2010. Par la même occasion, le Comité exécutif approuva également le nouveau logo de l’Association.

Quels changements cela induira-t-il sur notre façon de travailler ?

L'Association maintiendra sa riche tradition interdisciplinaire, consistant à mettre en contact la communauté académique et celle des décideurs. Nous continuerons de mettre l'accent sur les questions traditionnelles tout en nous assurant d’évoluer et de répondre aux questions nouvelles et émergentes dans le monde du travail. Avec ce nouveau nom, nous espérons atteindre de nouveaux experts et décideurs à travers le monde.