Projet CLEAR Cotton sur le travail des enfants et le travail forcé

Élimination du travail des enfants et du travail forcé dans les chaînes de valeur du coton, du textile et de l’habillement: une approche intégrée

Le projet «L’élimination du travail des enfants et du travail forcé dans les chaînes de valeur du coton, du textile et de l’habillement: une approche intégrée», CLEAR Cotton, est cofinancé par l’Union Européenne (UE) et l’Organisation internationale du Travail (OIT) et mis en œuvre par l’OIT en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Pays couvert

Le projet est mis en œuvre sur une période de quatre ans (mars 2018 - février 2022) et cible quatre pays::
  • Burkina Faso;
  • Mali;
  • Pakistan, et
  • Pérou
 


Objectifs

Le projet aide les partenaires susmentionnés à contribuer à la mise en place de chaînes de valeur durables pour le coton, le textile et l’habillement, sans travail des enfants et travail forcé:

1. En renforçant les cadres politiques, légaux et réglementaires pour lutter contre le travail des enfants et le travail forcé dans le secteur du coton, du textile et de l’habillement, afin de:
  • examiner le cadre politique, juridique et réglementaire pour identifier les lacunes, formuler des recommandations concrètes et entreprendre les révisions nécessaires, conformément aux normes internationales du travail;
  • cartographier les chaînes d’approvisionnement du coton, du textile et de l’habillement en tenant compte des principes et droits fondamentaux au travail;
  • renforcer la capacité institutionnelle des pays cibles à éliminer le travail des enfants et le travail forcé;
  • renforcer le rôle des organisations d’employeurs dans l’élimination du travail des enfants et du travail forcé;
  • renforcer la capacité des organisations de travailleurs et celle des travailleurs de la production de coton, du textile et de l’habillement à exercer leur droit à la liberté syndicale et les autres droits fondamentaux des travailleurs.
2. En soutenant les administrations locales, les prestataires de services publics et les autres parties prenantes concernées qui mènent des actions efficaces pour lutter contre le travail des enfants et le travail forcé dans les districts et communautés productrices de coton ciblés et dans les usines de vêtements/textiles, afin de:
  • élaborer des mécanismes communautaires multipartites de suivi et de mise en place de mesures correctives sensibles au genre pour lutter contre le travail des enfants et le travail forcé;
  • soutenir les initiatives de diligence raisonnable et les mécanismes de réclamation concernant le travail des enfants et le travail forcé tout au long de la chaîne de valeur;.
  • renforcer les moyens de subsistance des familles locales vulnérables;
  • élaborer des programmes modèles d’emploi et d’autoemploi pour les jeunes et les femmes et leurs fonctions d’appui;
  • améliorer l’accès des enfants à l’éducation.