Programme international pour l'abolition du travail des enfants (IPEC)
L'OIT est une institution specialisée des Nations-Unies
Accueil OIT > A propos de l'OIT > Fonctionnement > Départements et bureaux > Programme international pour l'abolition du travail des enfants (IPEC)

Programme international pour l'abolition du travail des enfants (IPEC)

Cours en ligne
Le cours propose une série d'outils pour aborder les pires formes du travail des enfants, et il peut être complété n'importe où et à son propre rythme.
1
Enquête par pays
Les premières données nationales montrent que 1,75 million d’enfants vietnamiens travaillent. Le taux du travail des enfants au Viet Nam est inférieur à la moyenne mondiale et très proche du chiffre régional.
2
Soyez informés!
Une option gagnant-gagnant pour les entreprises et communautés
3
Informez-vous
Pour la deuxième fois, l’OIT produit des estimations basées sur des données provenant des enquêtes nationales sur les ménages.
4
Travail forcé et travail des enfants
Les définitions sont importantes pour étudier le travail forcé et le travail des enfants. Ces définitions lient également nos actions pour venir en aide aux plus vulnérables.
5
Informez-vous au sujet de
Comment les aider à accéder à un travail décent.
6

Faits et chiffres

  • Le nombre global d'enfants en situation de travail des enfants a diminué d'un tiers depuis l'année 2000, passant de 246 millions à 168 millions. Plus de la moitié d'entre eux, c'est-à-dire, 85 millions effectuent des travaux dangereux (ils étaient 171 millions en 2000).
  • La région d'Asie-Pacifique continue à enregistrer les plus grands nombre d'enfants (presque 78 millions ou 9,3% de toute la population d'enfants), mais l'Afrique sub-saharienne continue à être la région avec la plus forte incidence de travail des enfants (59 millions, plus de 21%).
  • Il y a 13 millions (8,8%) d'enfants astreints au travail des enfants en Amérique latine et les Caraïbes, tandis qu'ils sont 9,2 millions (8,4%) dans la région du Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.
  • L'agriculture continue à être de loin le secteur avec le plus grand nombre d'enfants astreints au travail (98 millions, ou 59%), mais le nombre d'enfants dans les services (54 millions) et l'industrie (12 millions) n'est nullement négligeable – principalement dans l'économie informelle.
  • Le travail des enfants chez les filles a diminué de 40% depuis 2000, alors que chez les garçons la diminution est de 25%.
Source: Mesurer les progrès de la lutte contre le travail des enfants - Estimations et tendances mondiales 2000-2012 (OIT-IPEC, 2013).

Vient de paraître

  1. Les entreprises et la lutte contre le travail des enfants - L'expérience de l'Inde, du Brésil et de l'Afrique du Sud

    25 octobre 2013

    Un nouveau rapport sur les efforts déployés par les entreprises en trois pays du Sud pour combattre le travail des enfants, dans leurs échanges commerciaux, leurs chaînes de production dans leurs communautés en générale. (En anglais)

  2. Déclaration de Brasilia sur le travail des enfants

    25 octobre 2013

    Document final de la III Conférence mondiale sur le travail des enfants, Brasilia, 8-10 octobre 2013.

Faits marquants

  1. Conférence

    III Conférence mondiale sur le travail des enfants - Brasilia, 8-10 octobre 2013

    L’OIT participe à la IIIe Conférence mondiale qui va rassembler des représentants des gouvernements, des partenaires sociaux et de la société civile en vue de partager leurs expériences et leurs stratégies en matière de lutte contre le travail des enfants dans le monde.

    La Conférence – organisée par le gouvernement brésilien – permettra d'examiner les progrès accomplis depuis la précédente Conférence mondiale (à La Haye en 2010) et de discuter des moyens d’accélérer les efforts de lutte contre le travail des enfants à l’échelle mondiale – et en particulier contre ses pires formes.

© 1996-2014 Organisation internationale du Travail (OIT) | Droit d'auteur et autorisations | Déclaration de protection de la vie privée | Déni de responsabilité