Suivez-nous

  1. Twitter
    Twitter
  2. Facebook
    Facebook
  3. YouTube
    YouTube

Contactez-nous

  1. ipec@ilo.org

La seule chose qu'un enfant devrait faire travailler est son imagination!

Journée mondiale contre le travail des enfants - 12 juin 2019

En 2019, l’Organisation internationale du Travail célèbre 100 ans de progression de la justice sociale et de promotion du travail décent.

La seule chose qu'un enfant devrait faire travailler est son imagination. Pourtant aujourd’hui, encore 152 millions d’enfants sont encore astreints au travail des enfants. Le travail des enfants est présent dans pratiquement tous les secteurs, mais 7 de ces enfants sur 10 travaillent dans l’agriculture.

Cette année, la Journée mondiale contre le travail des enfants passera en revue les progrès accomplis en 100 ans de soutien de l’OIT aux pays pour combattre le travail des enfants. Depuis sa création en 1919, la protection des enfants est inscrite dans le Préambule de la Constitution de l'OIT. Une des premières conventions adoptées par l’OIT portait sur l’âge minimum (n° 7 , 1919).

“ C’est l’exploitation des enfants qui constitue le mal... le plus insupportable au cœur des hommes. Un travail sérieux en matière de législation sociale commence toujours par la protection des enfants.”
Albert Thomas, the first ILO Director

En cette Journée mondiale, nous allons également regarder en avant vers la Cible 8.7 des Objectifs de développement durable de l’ONU, établie par la communauté internationale qui appelle à éradiquer le travail des enfants sous toutes ses formes d’ici 2025. En soutien à l'Alliance 8.7, nous appelons à une action immédiate pour répondre aux derniers défis, afin que la communauté mondiale s’attaque fermement à l’éradication du travail des enfants. Un rapport de l’OIT récemment publié marque la voie à l’aide d’approches et de réponses politiques.

L’année 2019 marque les 20 ans de l’adoption de la Convention (n° 182) sur les pires formes de travail des enfants, 1999. Avec seulement quelques pays qui ne l’ont pas encore fait, cette Convention est proche de la ratification universelle. En cette Journée mondiale, nous appelons à l’entière ratification et mise en œuvre de la Convention n° 182 et de la Convention (n° 138) sur l'âge minimum, 1973. Nous encourageons aussi la ratification du Protocole de 2014 à la Convention sur le travail forcé, qui protège aussi bien les adultes que les enfants.

La Journée mondiale contre le travail des enfants est largement soutenue par les gouvernements, les organisations d’employeurs et de travailleurs, les agences des Nations Unies, et plein d’autres parties concernées par le combat contre le travail des enfants. Nous vous invitons, vous et votre organisation, à prendre part à cette Journée mondiale. Rejoignez-nous et ajoutez votre voix au mouvement planétaire contre le travail des enfants. Pour plus d’informations, contactez childlabour@ilo.org.