SCREAM: La défense des droits des enfants par l'éducation, les arts et les médias

Les jeunes sont des véritables moteurs pour le changement. Le programme SCREAM vise à faire prendre conscience à ces jeunes des droits des enfants, avec une attention particulière sur le travail des enfants, pour qu’ils puissent à leur tour en parler et mobiliser leurs communautés à agir. En définitive, le programme SCREAM cherche à faire changer les attitudes sociales afin de promouvoir une culture de respect pour les droits des enfants et de renforcer le mouvement mondial contre le travail des enfants.

Le programme SCREAM est transmis par des éducateurs utilisant le coffret pédagogique SCREAM composé de 14 modules. Deux modules spéciaux sur des sujets sensibles ont été également développés:  SCREAM: A special module on HIV, AIDS and child labour (module spécial sur le VIH, le Sida et le travail des enfants) et SCREAM: A special module on child labour and armed conflict (module spécial sur le travail des enfants et les conflits armés). La méthodologie est basée sur les arts – théâtre, écriture créative, la musique et les arts visuels – et sur les médias. Au travers des arts, les jeunes ont le pouvoir de transmettre leurs messages à une communauté plus large. SCREAM vise également à canaliser les énergies créatrices des enfants et des jeunes de façon positive et constructive, et à encourager l’éducation de pairs à pairs, avec des jeunes qui transmettent les messages de sensibilisation à d’autres jeunes.

La structure des modules est flexible et a été conçue comme des «briques à empiler» les unes sur les autres. Les activités peuvent être adaptées en fonction du temps et des ressources disponibles, et peuvent faire partie d’un programme éducatif long ou court. Les modules sont génériques et sont prévus pour s’adapter à tous les contextes géographiques ou culturels, et aussi bien dans le contexte de l’éducation formelle ou non-formelle. Dans de nombreux pays, SCREAM a été lié ou intégré aux programmes éducatifs nationaux, souvent grâce à une implication active des syndicats de professeurs et des autorités de l’éducation publique.

Coffret pédagogique SCREAM

  1. Le  Coffret pédagogique SCREAM comprend 14 modules: Information de base; Collage; Recherche et information; Entretiens et enquêtes; Image; Jeux de rôle; Concours artistique; Création litteraire; Debats; Médias radios et télévision; Médias presse; Expression scénique; Monde du travail et Intégration communautaire; et aussi les modules: Guide de l'utilisateur, Conventions et déclarations internationales et Images sur le travail des enfants. Le Coffret pédagogique es disponible en 18 langues.

  • SCREAM a été une lumière dans l’obscurité pour ceux qui ont gardé les abus et la violence cachés, les conduisant à se prononcer contre le travail des enfants qui se déroule à quelques pas de leurs écoles. Cela leur a donné une voix pour dénoncer ces actes cachés de violences. Cela a changé la dynamique de la classe et a mis un point final à l’intimidation et à la discrimination.»

    Anna Paoli, Professeure, Italie
  • SCREAM a été un outil utile dans l’identification et le développement de talents, explorant l’habilité, la créativité, l’engagement et la motivation parmi les gens prêts à faire un pas en avant vers la croissance et le développement de leurs communautés. Tous les enfants sont créatifs et ont le désir d’être vus et entendus. L’art est cette porte d’entrée vers leur moi intérieur.»

    Geofrey Nsubuga, éducateur SCREAM, Ouganda
  • Les enfants ont le droit de jouer, de lire et d’apprendre. Ils ont le droit au bonheur. C’est notre devoir de le leur garantir.»

    Claudio Abbado