Asie du Sud (projet sous-regional)
L'OIT est une institution specialisée des Nations-Unies

Asie du Sud (projet sous-regional)

Malgré une grande diversité parmi les peuples indigènes et tribaux d’Asie du Sud, ces derniers se trouvent, en tant que groupe social, en position très indicateurs socio-économiques et sont disproportionnellement représentés comme victimes du chômage, du sous-emploi, de la migration, du travail forcé, de la discrimination, de la traite de personnes et du travail des enfants, entre autres préoccupations de l’OIT. Alors que la politique nationale et que les cadres juridiques de protection des droits des peuples indigènes et tribaux existent dans la plupart des pays d’Asie du Sud, leur mise en place reste un défi majeur.

Les gouvernements d’Inde, du Pakistan et du Bangladesh ont ratifié la convention de l’OIT sur les populations aborigènes et tribales (Convention n 107), alors que le gouvernement du Népal a récemment ratifié la convention n° 169 de l’OIT sur les droits des peuples indigènes et tribaux.

Au cours des dernières années, le travail en Asie du Sud (Inde, Bangladesh, Népal et, à une moindre échelle, Pakistan) s’est concentré sur la réduction des conflits en offrant un dialogue continu basé sur les normes de l’OIT concernant les peuples indigènes et tribaux (conventions n° 107 et 169) et en définissant les priorités pour la mise en place des autres conventions importantes de l’OIT (par ex. la discrimination, le travail forcé, le travail des enfants, etc.), avec pour objectif d’identifier les domaines où la situation économique et professionnelle des peuples indigènes et tribaux peut être améliorée. Ce travail a été favorisé par le soutien de l’initiative européenne pour la démocratie et les droits de l'homme (IEDDH).

Les activités principales du PRO 169 sont les suivantes : sensibilisation sur les normes de l’OIT sur les peuples indigènes et tribaux ; recherche et dialogues nationaux sur les droits des peuples indigènes et tribaux (activités traditionnelles, discrimination, inclusion, réduction de la pauvreté) ; développement des outils et des cours de formation ; documentation et partage des meilleures pratiques dans d’autres pays ; intégration des droits des peuples indigènes et tribaux dans les autres domaines de travail de l’OIT, notamment des Programmes par pays de promotion du travail décent.

© 1996-2014 Organisation internationale du Travail (OIT) | Droit d'auteur et autorisations | Déclaration de protection de la vie privée | Déni de responsabilité