Forum thématique, mardi, 18 juin 2019, 15:30–17:00

Les entreprises au service du travail décent

Le secteur privé a un rôle crucial à jouer dans la conception du travail de demain. C’est un moteur de la croissance qui crée des emplois décents. Par son influence sur le progrès économique et social, sur le respect de l’environnement et sur la gestion efficace et efficiente des ressources, il contribue considérablement au bien-être des collectivités. Pourtant, il est possible de faire davantage pour concevoir à l’intention des entreprises des dispositifs incitatifs, qui soutiennent un modèle de croissance centré sur l’humain. Cette séance examinera la contribution du secteur privé au plein emploi productif et au travail décent. Elle portera également sur les mesures les plus indiquées pour favoriser le développement d’entreprises durables.
  1. Modératrice

    Mme. Linda Yueh

    Linda Yueh est une journaliste de renommée internationale. Elle est chercheuse à l'Université d'Oxford (St Edmund Hall), professeur adjointe à la London Business School et professeur invitée au cercle de réflexion de la London School of Economics (LSE IDEAS). Elle est également présentatrice pour la télévision et la radio et auteur. Son dernier ouvrage, The Great Economists: How Their Ideas Can Help Us Today, fait partie des meilleurs livres d’économie sélectionnés par le Times et des meilleurs livres pour l’année 2018 sélectionnés par Newsweek.

Panel de discussion

  1. Mme Olajumoke Adekeye

    Représentante de la jeunesse, fondatrice de The Young Business Agency

    Mme Olajumoke Adekeye est la fondatrice de la Young Business Agency, une entreprise à vocation sociale qui propose des formations qualifiantes et des services de recrutement à des demandeurs d’emploi. Elle est également attachée de recherche pour l’Initiative Clinton en faveur de l’accès à la santé, une organisation dont la mission est de sauver des vies en améliorant les traitements et les diagnostics médicaux dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Mme Adekeye s’engage dans la voie de l’investissement à impact social, et a dirigé les analyses d’investissement pour la Global Alliance for Clean Cookstoves (alliance mondiale pour des réchauds écologiques) créée par la Fondation pour les Nations Unies.

  2. Mme. Jacqueline Baroncini

    Mme Jacqueline Baroncini est entrée à l’UITA en 1990. Elle a soutenu des membres de l’Union relevant des secteurs de l’alimentation et du tabac dans des conflits sur des problèmes de droits avec des entreprises et des gouvernements, en ayant recours à des campagnes, aux mécanismes de plainte institués au titre des Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales et au Comité de la liberté syndicale du BIT. Jacqueline Baroncini a également participé à des négociations avec des entreprises sur des accords cadres internationaux portant sur des questions telles que la santé et la sécurité, l’emploi précaire et l’égalité entre les sexes.

  3. M Jacques van den Broek

    PDG de Randstad

    M. Jacques van den Broek est directeur général de Randstad en charge de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de l’Irlande. Il est en outre responsable des services Global IT, Business Concept Development, Ressources humaines, Marketing & Communications et Relations publiques. Après des études de droit, il a occupé un poste de direction dans une société de commerce international jusqu'à son entrée chez Randstad en tant que directeur d'agence. Jacques van den Broek a ensuite été nommé directeur régional aux Pays-Bas, puis directeur du marketing chez Randstad Europe. En 2002, il est entré chez Capac Inhouse Services en tant que directeur général, assumant également la direction de Randstad Danemark et Suisse.

  4. M Stephen Cotton

    Secrétaire général de la Fédération internationale des transports

    M. Stephen Cotton est le Secrétaire général de la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF), une fédération syndicale internationale composée de 665 syndicats représentant 20 millions de travailleurs dans 147 pays dans les secteurs maritime, portuaire, routier, ferroviaire et aérien. Il a été élu à ce poste lors du 44e Congrès de l'ITF qui s’est tenu à Singapour en 2018. Lorsqu’il dirigeait la section maritime de l'ITF, des progrès notables ont été accomplis qui ont eu des répercussions positives pour le secteur maritime et ont contribué à améliorer la vie des gens de mer. Stephen Cotton a supervisé les principales évolutions de la politique des pavillons de complaisance et a piloté l’adoption des politiques «d'Oslo à Delhi» et de Mexico, qui ont jeté les bases de la signature historique en 2006 de la Convention du travail maritime de l'Organisation internationale du Travail.

  5. M Laurent Freixe

    Vice-président exécutif de Nestlé

    Né à Paris, M. Laurent Freixe est entré chez Nestlé France en 1986. Après avoir occupé différents postes à des niveaux de responsabilité croissants dans le domaine des ventes et du marketing, il est devenu chef de la division nutrition de Nestlé France en 1999, directeur général (chef de marché) de Nestlé Hongrie en 2003 et directeur général (chef de marché) pour la région ibérique en 2007. En novembre 2008, Laurent Freixe est entré au conseil d’administration de Nestlé au poste de vice-président exécutif en charge de la zone Europe, et il est depuis 2014 directeur général pour la zone Amérique, qui, avec 45 pour cent du chiffre d’affaires de Nestlé, constitue la plus grande région pour l’entreprise.

  6. M Gustavo de Hoyos Walther

    Président national de la Confédération patronale de la República Mexicana (Coparmex)

    M. Gustavo de Hoyos Walther est titulaire d'un diplôme en droit de l'Université autonome de Basse Californie, et il a obtenu à l’université CETYS une licence en administration des affaires ainsi qu’une spécialisation et une maîtrise en droit des sociétés et en droit international.
    En 1994, il est entré en tant qu'associé à la COPARMEX, au sein de laquelle il assume depuis lors diverses responsabilités au niveau local et national. Depuis dix ans, il y exerce les fonctions de conseiller national et il est membre du comité exécutif. Gustavo de Hoyos Walther est actuellement président du conseil d'administration de l'Université autonome de Basse Californie pour la période 2015-2020. Il est également membre des conseils d'administration de l'Institut du Fonds national du logement des travailleurs, de Nacional Financiera et de la Banque nationale du commerce extérieur.

  7. M Richard Samans

    Membre de la Commission mondiale sur l’avenir du travail, directeur général du Forum économique mondial

    M. Richard Samans est directeur général et membre du conseil d'administration du Forum économique mondial, au sein duquel il est en charge de l'impact politique et institutionnel. Il codirige également le Centre pour la quatrième révolution industrielle mis en place par le Forum, dont le siège est à San Francisco. M. Samans a été directeur général de l'Institut mondial pour la croissance verte de 2011 à 2013. Il a également occupé auprès du président américain Bill Clinton le poste d'assistant spécial pour la politique économique internationale, ainsi que celui de directeur principal pour les affaires économiques internationales au sein du Conseil national de sécurité, et a exercé d’autres fonctions dans le secteur public et le secteur privé et dans des groupes de réflexion. Depuis 2007, il est également président du Climate Disclosure Standards Board.