Publications sur l'emploi des jeunes

  1. W4Y Rapport de synthèse - Tunisie

    15 décembre 2016

  2. Emploi et questions sociales dans le monde - Tendances pour les jeunes 2016

    14 décembre 2016

    Ce rapport fournit les chiffres du chômage des jeunes au niveau mondial et régional ainsi que les taux de pauvreté au travail, les possibilités d’emploi décent dans les économies développées et en développement, les inégalités hommes-femmes et les tendances migratoires parmi les jeunes.

  3. Emploi et questions sociales dans le monde 2016: Tendances pour les jeunes [résumé]

    24 août 2016

    Ce rapport founit les chiffres du chômage des jeunes au niveau mondial et régional ainsi que les taux de pauvreté au travail, les possibilités d’emploi décent dans les économies développées et en développement, les inégalités hommes-femmes et les tendances migratoires parmi les jeunes.

  4. Transition vers le marché du travail des jeunes femmes et hommes en République du Congo

    15 juillet 2016

    Ce rapport présente les principaux enseignements de l'Enquête sur la transition vers la vie active (ETVA) effectuée en 2015 et conduite avec l’Institut national de la statistique et la Direction générale de la formation qualifiante et de l’emploi dans le cadre du projet «Work4Youth» du BIT.

  5. Résumé du rapport 'Evaluation des dispositions relatives au travail des accords sur le commerce et l’investissement'

    13 juillet 2016

    Un nouveau rapport de l’OIT examine quel est l’impact sur le monde du travail des dispositions sociales toujours plus nombreuses dans les accords commerciaux.

  6. Effets des programmes de travaux publics sur l’emploi

    11 mars 2016

    Les programmes de travaux publics améliorent le niveau de vie des bénéficiaires pendant leur mise en oeuvre, mais leurs effets ne se prolongent guère au-delà. Des travaux récents démontrent que la réussite de ces programmes dépend de la manière dont ils sont conçus et exécutés, et qu’ils sont plus efficaces pour créer des emplois durables et de qualité s’ils comportent des éléments qui favorisent l’employabilité, comme la formation.

  7. Service public de l’emploi et amélioration de la qualité de l’emploi

    11 mars 2016

    Les services publics de l’emploi (SEP) peuvent réduire la durée du chômage et améliorer adéquation professionnelle, mais ils doivent proposer un ensemble équilibré d’incitations (entre sanctions et récompenses, par exemple) et des services de qualité (conseils personnalisés, par exemple) pour attirer les demandeurs d’emploi et les employeurs.

  8. Promouvoir l’emploi par le biais des programmes de TCE

    11 mars 2016

    Des données récentes démontrent que les mesures actives du marché du travail permettent d’accroître l’employabilité des bénéficiaires de transferts conditionnels en espèces (TCE) et d’améliorer la qualité des emplois, mais seulement lorsqu’elles sont correctement conçues et exécutées.

  9. Politiques actives du marché du travail en Amérique Latine et dans les Caraïbes

    11 mars 2016

    La Note de recherche n° 1 de la série « Les politiques qui marchent » offre une vue d'ensemble du projet de recherche sur les « politiques actives du marché du travail en Amérique latine et dans les Caraïbes ». La note présente ce qui a motivé ce projet et ses résultats essentiels, ainsi que les principaux constats et les recommandations sur les politiques à mener issues du Rapport de synthèse.

  10. Renforcement des Capacités pour le Respect Social des Investissements Agricoles en Afrique

    3 mars 2016

    Le Fonds d’investissement africain pour l’agriculture et le commerce (AATIF), est un fonds d’investissements d’impact lancé par KfW au nom du ministère fédéral allemand pour la Coopération économique et le Développement. Son objectif est de voir le potentiel agricole de l’Afrique se réaliser au profit des populations pauvres. L’AATIF obéit à une approche de secteur privé qui traite les besoins spécifiques du secteur agricole selon des préceptes de marché, tandis que son système de gestion sociale et environnementale et une solide structure de gouvernance, dotée d’un conseiller en conformité indépendant, est la garantie d’un impact positif sur le développement. En ce qui concerne plus particulièrement les effets sociétaux, la définition de normes visant à limiter les nouveaux risques sociaux et environnementaux était insuffisante, selon l’AATIF. La constitution de nouveaux partenariats, et en particulier la signature d’un accord de collaboration avec l’OIT au titre de conseiller en conformité du Fonds a permis à l’AATIF d’instaurer un cadre solide, propice à des d’investissements porteurs d’impact.