Peuples indigènes et tribaux

  1. L’OIT est partie prenante des questions liées aux peuples indigènes et tribaux depuis les années 1920. Elle est en charge de la convention (no. 169) relative aux peuples indigènes et tribaux, 1989, seul traité international ouvert à la ratification qui concerne exclusivement les droits de ces peuples. L’agenda du Travail décent de l’OIT, ainsi queles questions liées à l’égalité et à la non-discrimination servent de cadre pour l’autonomisation des peuples autochtones indigènes et tribaux. L’accès au travail décent permet aux hommes et femmes de ces communautés de prendre en mains leurs potentiels en devenant des acteurs du changement vers la réduction de la pauvreté, le développement durable et la lutte contre le changement climatique.

Publicaciones

  1. L’autonomisation des peuples autochtones grâce au modèle coopératif

    Les principes coopératifs, ainsi que l’accent mis dans la recommandation n°193 sur l’insertion, la durabilité et la réponse aux besoins de la communauté, sont en étroite symbiose avec la philosophie sous-jacente aux droits des peuples autochtones.