Tendances mondiales de l'emploi des jeunes 2012

Dans son rapport sur les «Tendances mondiales de l’emploi des jeunes 2012», l'OIT examine la crise de l’emploi qui continue d’affecter les jeunes dans de nombreuses régions du monde. Elle fournit des statistiques actualisées sur les taux de chômage des jeunes au niveau mondial et régional et présente les recommandations stratégiques de l’OIT pour infléchir les courbes actuelles.

Ecouter, voir

  1. Video interview

    Les conclusions du rapport en 3 minutes

    Chômage, précarité, emplois temporaires ... Ekkehard Ernst, économiste auteur du rapport sur les Tendances mondiales de l'emploi des jeunes en 2012, donne un aperçu de l'impact de la crise sur les jeunes à travers les différentes régions du monde.

  1. Video reportage depuis Athènes

    Jobs for youth: lost for years to come

    En anglais

    Gains in employment rates for young people have been wiped out by the economic crisis. According to the ILO's Global Employment Trends for Youth 2012, it may take 4-5 years before jobs rebound. In the meantime, many of the 75 million unemployed young people will completely give up looking for work.

Points clés

  1. Communiqué de presse

    Quatre millions de jeunes chômeurs de plus depuis 2007

    Le taux mondial du chômage des jeunes pour 2012 reste bloqué à son plus haut niveau de la crise et ne devrait pas redescendre avant 2016 au moins.

  1. Ni travail, ni études: le sort de millions de jeunes dans le monde

    Des millions de jeunes dans le monde ont pratiquement cessé de chercher du travail, illustrant le détachement grandissant de la jeunesse vis-à-vis du marché du travail.

  2. La part cachée du chômage

    Plus de 6 millions de jeunes dans le monde ont soit abandonné leur recherche d’emploi, soit décidé de prolonger leurs études en raison des conditions extrêmement défavorables prévalant sur le marché du travail.

  3. Travail temporaire, emploi à temps partiel: un piège pour les jeunes?

    Le recours aux contrats temporaires pour les jeunes travailleurs a pratiquement doublé depuis que la crise économique a éclaté.