Rapport mondial sur les salaires 2012/13

  1. Le nouveau rapport intitulé «Rapport mondial sur les salaires 2012/13: salaires et croissance équitable» examine les différences de rémunération à travers la planète et comment elles ont été affectées par la crise économique. Il comprend des tendances et statistiques régionales et mondiales sur les salaires, ainsi que des recommandations stratégiques.

  1. Rapport mondial sur les salaires 2012-13

Synthèse

  1. Patrick Belser, Economiste senior à l'OIT

    Les salaires dans le monde: un tableau complexe

    Passez en plein écran pour lire les sous-titres en français

Points clés

  1. L’augmentation des salaires a globalement ralenti malgré des hausses dans les pays émergents

    1. Les salaires mensuels ont augmenté de 1,2 % en 2011, en baisse par rapport aux 3 % de 2007 ou 2,2 % de 2010.
    2. La croissance des salaires a subi un double creux dans les économies développées – où elle devrait être nulle en 2012.
    3. Les salaires ont continué d’augmenter pendant la crise en Amérique latine et dans les Caraïbes et en Asie.

Analyse

  1. Les salariés reçoivent une plus petite part du gâteau

    1. Les travailleurs ont obtenu une part réduite du revenu national parce qu’une part plus importante est allée aux profits dans la plupart des pays. Cette tendance a toutes sortes d’implications économiques et sociales.
    2. Dans 16 économies développées, la part moyenne du travail est tombée de 75 % du revenu national au milieu des années 1970 à 65 % dans les années qui ont précédé la crise.
    3. Dans 16 pays émergents ou en développement, cette part a diminué, passant de 62% du PIB au début des années 1990 à 58 % juste avant la crise.

Conséquences

  1. Les risques d'une réduction des salaires

    Passez en plein écran pour lire les sous-titres en français

Politiques salariales

  1. Reconnecter salaires et productivité

    Passez en plein écran pour lire les sous-titres en français

Recommendations de l'OIT

  1. Les salaires minima indispensables pour enrayer la pauvreté au travail, selon l’OIT

    1. L’OIT demande à ses 185 Etats Membres d’adopter des politiques en matière de salaire minimum pour réduire la pauvreté au travail et d’offrir une protection sociale aux employés vulnérables.
    2. Les salaires minimaux devraient prendre en compte les besoins des travailleurs ainsi que des facteurs économiques, notamment les niveaux de productivité, les exigences du développement économique et la nécessité de maintenir un haut niveau d’emploi.