Document de travail de l'OIT 101

Une oeuvre inachevée? Harmoniser la directive sur le travail de plateforme avec “l’acquis social” européen et international

Ce document s’efforce d’explorer les principales dimensions réglementaires nouvelles du travail sur plateforme. Il replace les défis associés au travail sur plateforme dans leur contexte comme l’expression de caractéristiques consolidées qui, au cours des décennies écoulées, ont transformé le marché du travail: la non-standardisation et la déréglementation des relations de travail.

En plus de mettre à l’épreuve les modèles internationaux, régionaux et nationaux de classification des statuts d’emploi, les plateformes numériques de travail ouvrent la voie à des stratégies et approches nouvelles en termes de gestion algorithmique, de surveillance numérique, de travail à distance et d’externalisation transfrontalière, qui sont de plus en plus adoptées dans les secteurs plus conventionnels de l’économie. L’évolution de l’économie des plateformes est donc cruciale car elle permet de tester la résilience des normes de travail en vigueur, tout en fournissant de précieuses informations sur les réformes nécessaires pour garantir leur pertinence et sur les questions liées à la représentation et à la mobilisation de l’intérêt collectif dans des marchés du travail en mutation rapide.

Ce document s’efforce d’explorer les principales dimensions réglementaires nouvelles du travail sur plateforme. Il replace les défis associés au travail sur plateforme dans leur contexte comme
l’expression de caractéristiques consolidées qui, au cours des décennies écoulées, ont transformé le marché du travail: la non-standardisation et la déréglementation des relations de travail.