Projet REFRAME

Le gouvernement de Madagascar met en place son cadre légal de protection des travailleurs migrants avec l’appui de l’OIT et de l’Union européenne

Article | 22 July 2019
L’atelier technique a été ouvert officiellement le 8 juillet 2019 par M. Jerson Razafimanantsoa, Directeur Général du Travail et des Lois Sociales au sein du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction Publique et des Lois Sociales, en présence de Monsieur Coffi AGOSSOU, Directeur a.i du Bureau de Pays de l’OIT pour Madagascar, les Comores, Maurice et les Seychelles, ainsi que de Madame Federica PETRUCCI, chargée de la coopération de la Délégation de l’Union européenne à Madagascar.

Dans son allocution, Monsieur AGOSSOU a souligné l’importance de l’adoption de la ratification des conventions en vue de contribuer à la dimension internationale de la protection des travailleurs migrants. Il a, ainsi, félicité Madagascar pour les avancées réalisées et a assuré l’engagement de l’OIT pour accompagner le gouvernement dans l’amélioration de la gouvernance de la migration de travail et à mettre en œuvre le recrutement équitable.

Monsieur le Directeur Général du Travail et des Lois Sociales, par ailleurs, a rappelé que le renforcement du cadre légal de la migration de travail s’inscrit dans l’axe n°06 de la Politique Générale de l’Etat sur l’« emploi décent pour tous » et s’est adressé aux participants en exprimant l’attente du Ministère, à savoir la proposition de mesures pratiques et pertinentes alignées aux standards internationaux à l’issu de l’atelier.

A la suite de l’atelier, les propositions des acteurs ont été collectées par un consultant travaillant avec le MTEFPLS et l’OIT et des propositions d’amendements et de textes de lois seront mis à disposition pour être validés par les acteurs pertinents.