Protection sociale

L’OIT lance un appel mondial aux dons pour financer les socles de protection sociale

Pour la première fois, l’Organisation internationale du Travail (OIT) permet aux particuliers, aux entreprises et aux fondations de faire des dons.

Communiqué de presse | 19 décembre 2017
GENÈVE (OIT Infos) – L’Organisation internationale du Travail (OIT) a lancé un appel mondial pour recevoir des contributions privées en vue de financer les socles de protection sociale dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

Les dons contribueront à la mise en place de systèmes de protection sociale durables qui pourraient changer la vie de quelque 400 millions de personnes aujourd’hui exclues du bénéfice de prestations de sécurité sociale élémentaires. Les contributions iront alimenter le Fonds OIT/Fondation Roi Baudoin pour les socles de protection sociale.
 
Jusqu’à 91,5 pour cent de chaque don seront directement alloués à la mise en place de systèmes de protection sociale durables dans les pays concernés. Avec ce Fonds, l’OIT va prolonger et amplifier son appui dans le cadre de son Programme phare sur la mise en place de socles de protection sociale pour tous qui aide les pays à parvenir à la protection sociale universelle.

Aujourd’hui, 55 pour cent de la population mondiale n’ont pas accès à la protection sociale. Le Programme phare de l’OIT vise à apporter une couverture à des millions de personnes exclues de la protection sociale d’ici à 2030. Depuis son lancement en 2016, le Programme a obtenu des résultats tangibles dans 14 des 21 pays cibles. Pour poursuivre cette tâche ambitieuse, le Programme doit encore combler un manque de ressources de 30 millions de dollars. Un projet de l’OIT au Cambodge – visant à étendre la protection sociale de la santé à tous les travailleurs – bénéficiera à lui seul à 1,1 million de familles.

«La protection sociale est quelque chose dont la plupart d’entre nous bénéficient et considèrent souvent comme acquise. Pourtant, cela reste un privilège réservé à un trop petit nombre de personnes. Quand les individus ont accès à la protection sociale, cela change leur vie», a rappelé Isabel Ortiz, Directrice du département de la protection sociale de l’OIT.

Elle cite l’exemple de Regina dont la vie a changé depuis qu’elle a accès à une pension de vieillesse. Regina vit dans un petit village du Mozambique. Auparavant, elle dépendait de la charité de ses voisins et de ses amis. Depuis 2010, elle bénéficie d’une pension sociale financée par l’Etat. Avec cette allocation mensuelle, elle peut acheter du riz, du sucre et du sel, et couvrir les frais de transport jusqu’à l’hôpital. Elle peut même subvenir aux besoins de son petit-fils qui vit avec elle. «Le jour où je touche ma pension, je suis quelqu’un», affirme Regina.

L’exemple de Regina montre que la protection sociale universelle est possible. En faisant un don aujourd’hui, vous pouvez changer la vie de millions de personnes.

Faites un don maintenant!

Merci!