Entreprises et personnes handicapées

Trois entreprises multinationales rejoignent le Réseau mondial entreprises et handicap de l’OIT

De nouvelles entreprises de premier plan rejoignent le réseau de 17 membres et s’engagent à respecter les dix principes de la Charte mondiale des entreprises sur l’inclusion du handicap.

Communiqué de presse | 23 octobre 2017
GENÈVE (OIT Infos) – Capgemini, Legrand et le Savola Group sont les dernières sociétés à avoir rejoint le réseau mondial d’entrepreneurs pour l’inclusion du handicap en signant la Charte du réseau mondial sur l’entreprise et le handicap.

La cérémonie de signature s’est déroulée dans le cadre de la réunion annuelle du Réseau au siège de l’OIT à Genève.

«Les personnes handicapées représentent environ 15 pour cent de la population mondiale. En vue de réaliser la plénitude des droits et l’égalité de participation à la société pour toutes les personnes handicapées, hommes et femmes, nous sommes heureux d’établir et renforcer des partenariats tels que le Réseau mondial Entreprises et handicap», a déclaré le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder.

Instaurée il y a deux ans, la Charte guide le Réseau mondial Entreprises et handicap de l’OIT et sert de référence aux entreprises pour conjuguer la réussite de l’entreprise et l’égalité des chances pour les personnes handicapées en milieu professionnel.

Les participants à la réunion annuelle du Réseau ont discuté de l’intérêt économique de l’accessibilité numérique et des mesures à prendre pour se rendre plus accessibles à leurs employés et leurs clients handicapés. De plus, la réunion a mis en avant les bonnes pratiques commerciales en matière de publicité inclusive qui participe de l’image positive des personnes handicapées.

La réunion a aussi mis en lumière des moyens pour préparer les entreprises à l’avenir du travail et à combler leur manque de compétences en interne en tirant parti du potentiel professionnel des personnes handicapées. Par exemple, les sociétés peuvent mettre en place des dispositifs de formation sur le lieu de travail, y compris des stages ou de la formation professionnelle numérique qui intègrent des jeunes porteurs de handicap. Ces pratiques entrepreneuriales apportent aussi une contribution positive à l’Initiative mondiale pour l'emploi décent des jeunes et veillent à ce que les jeunes handicapés soient bien armés pour le marché du travail de demain.

Des représentants de Capgemini, de Legrand et du Savola Group, aux côtés d’autres défenseurs du handicap dans le monde des affaires, ont aussi fait part de leurs réussites et de leurs difficultés à faire vivre les principes de la Charte dans leurs sociétés.

«Chez Capgemini, nous sommes fermement convaincus que les personnes handicapées sont un grand atout et apportent un point de vue singulier à nos entreprises tout en reflétant la diversité et la variété de la société dans laquelle nous vivons. En tant qu’employeur responsable, nous avons décidé de prendre des engagements. En signant la charte et en rejoignant le Réseau mondial Entreprises et handicap de l’OIT, Capgemini reconnait les bienfaits de l’inclusion du handicap et a l’ambition de contribuer à donner une image positive des personnes handicapées», a déclaré Paul Hermelin, PDG de Capgemini.

«Offrir à tous les employés les mêmes chances de réussite est l’un des fondements de nos politiques de gestion des ressources humaines. Cela vaut pour les personnes handicapées comme pour les autres. En favorisant l’inclusion de tous et en luttant contre les stéréotypes, nous nous ouvrons la possibilité d’être plus créatifs, plus innovants dans le développement de notre entreprise», a expliqué Gilles Schnepp, PDG de Legrand.

«Le partenariat entre Savola et l’OIT sera fructueux et va permettre aux entreprises nationales et régionales de faire passer l’inclusion des personnes handicapées au niveau supérieur en s’appuyant sur les bonnes pratiques mondiales», a déclaré Tarik Ismail, Directeur général, Affaires générales et durabilité, et Secrétaire du Conseil du Savola Group.

Créé en 2010, le Réseau mondial Entreprises et Handicap de l’OIT constitue une plateforme où les entreprises se soutiennent mutuellement pour améliorer leurs politiques et leurs pratiques en faveur de l’inclusion du handicap, dans le but de promouvoir le recrutement et le maintien en poste de personnes handicapées dans le secteur privé, y compris dans les pays en développement.