Développement durable

L’OIT et la CCNUCC s’associent pour relancer l’action en faveur de la transition équitable et du travail décent dans le contexte du changement climatique

L’accord entre les deux organisations apportera une contribution de poids à la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Communiqué de presse | 14 mars 2017
© Neil Palmer / CIAT
GENÈVE / BONN – Un accord visant à promouvoir le travail décent et une «transition équitable» de la main-d’œuvre vers des économies et des sociétés durables pour tous a été signé par les organisations des Nations Unies respectivement en charge du travail et du changement climatique.

Cette initiative fait suite à l’adoption et à l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris sur le changement climatique, le tout premier traité de portée universelle, juridiquement contraignant, sur le changement climatique mondial qui a pour ambition d’instaurer un avenir climatique stable pour chaque homme, chaque femme et chaque enfant.

«Nos membres, à savoir les gouvernements, les organisations d’employeurs et de travailleurs, sont indispensables aux efforts qui vont permettre une transition équitable de la main-d’œuvre et la création d’emplois décents dans le contexte d’une action mondiale de lutte contre le changement climatique. Ce protocole d’entente va donc contribuer à concrétiser les Principes directeurs de l’OIT sur la transition équitable qui serviront de cadre à la lutte contre le changement climatique», a déclaré le Directeur général de l’Organisation internationale du Travail (OIT), Guy Ryder.

Patricia Espinosa, Secrétaire générale de la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC), a déclaré: «Nous sommes ravis de nouer une relation encore plus forte avec l’OIT. L’application de l’Accord de Paris et la réalisation des Objectifs de développement durable offrent la possibilité de générer davantage d’emplois de toutes sortes, de meilleure qualité, partout dans le monde. Nous entendons maximiser les opportunités à partir des priorités que nous partageons».

Le partenariat favorise l’intégration du travail décent et d’une transition équitable dans la mise en œuvre des mesures nationales sur le changement climatique.

Dans d’autres domaines de collaboration, l’OIT et la CCNUCC vont conduire des études au niveau mondial et national afin de mesurer l’impact du changement climatique et de la transition sur l’emploi dans différents secteurs.

Ces évaluations vont informer et guider les pays quant aux réponses dont ils ont besoin dans des domaines comme l’emploi, la protection sociale, la sécurité et la santé au travail, la restructuration industrielle, l’identification des besoins en compétences et le perfectionnement des compétences, dans leurs contextes nationaux.

Parmi les autres activités mentionnées par le Protocole figurent l’examen des expériences nationales et régionales, le renforcement du dialogue social entre gouvernements et partenaires sociaux à tous les niveaux et des programmes de renforcement des capacités sur le changement climatique et le travail décent pour les pays en développement.

Pour davantage d’informations, veuillez s’il vous plaît contacter:

Nick Nuttall, porte-parole de la CCNUCC
Bureau: +49 228 815 1400
Portable: +49 152 0168 4831 Email: nnuttall@unfccc.int

Bureau de presse: press@unfccc.int

À propos de la CCNUCC

Avec 197 Parties, la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) jouit d’une adhésion presque universelle. Elle accueille l’Accord de Paris sur les changements climatiques de 2015 sous son égide. L'objectif principal de l'Accord de Paris est de maintenir la hausse de la température moyenne mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius au cours de ce siècle et de mener des efforts visant à limiter encore plus l'augmentation de la température, soit à 1,5 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels. La CCNUCC accueille aussi le Protocole de Kyoto de 1997 sous son égide. L'objectif ultime de tous les traités qui entrent dans le cadre de la CCNUCC est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau qui empêche toute perturbation anthropique dangereuse du système climatique, dans un laps de temps qui permet aux écosystèmes de s'adapter naturellement et facilite le développement durable.

Voir aussi: unfccc.int/

Suivez la CCNUCC sur Twitter: @UNFCCC | español: @CMNUCC | francais: @CCNUCC | Deutsch: @UNKlima
Suivez la Secrétaire exécutive de la CCNUCC Patricia Espinosa sur Twitter: @PEspinosaC
CCNUCC sur Facebook: facebook.com/UNclimatechange
CCNUCC sur Instagram: @UNFCCC

A propos de l’Organisation internationale du Travail

L’Organisation internationale du Travail (OIT) est l’agence des Nations Unies pour le monde du travail. Elle établit des normes internationales du travail, promeut les droits au travail et favorise la création d’emplois décents, l’amélioration de la protection sociale et le renforcement du dialogue sur les questions liées au travail. L’OIT dispose d’une structure unique qui rassemble des représentants des gouvernements, des employeurs, et des travailleurs. Elle a été fondée en 1919 et compte aujourd’hui 187 Etats Membres.

Voir aussi: ilo.org