Recrutement équitable

L’OIT lance un nouveau projet de recrutement équitable aux Philippines

Une initiative récente de l’OIT vise à protéger les travailleurs qui se rendent à l’étranger contre les pratiques d’embauche injustes et trompeuses.

Communiqué de presse | 3 août 2016
© A. Dow / OIT
MANILLE (OIT Info) – L’Organisation internationale du Travail (OIT) a lancé un nouveau projet en vue de promouvoir des pratiques de recrutement équitables à l’échelon mondial par le biais de corridors migratoires spécifiques.

Le Programme intégré sur le recrutement équitable (FAIR) a été lancé le 3 août 2016 dans la région métropolitaine de Manille. Ce projet, mis en place sur 3 ans en partenariat avec la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC), vise en outre à réduire les pratiques trompeuses et abusives pendant le processus de recrutement, et à expérimenter de nouveaux modèles d’intervention pour réglementer efficacement les agences d’emploi et créer des options de recrutement équitables pour les travailleurs migrants.

«Les Philippines ont fait des progrès considérables en termes d’élaboration de leur législation et de politiques destinées à faire face aux problèmes liés au processus de recrutement, notamment l’embauche de travailleurs domestiques migrants. Un autre secteur – celui des gens de mer – offre aussi un modèle de bonnes pratiques pour tous, car il n’impose pas d’honoraires de recrutement aux travailleurs», explique Tomoko Nishimoto, assistante du Directeur général de l’OIT et directrice du Bureau régional de l’OIT pour l’Asie et le Pacifique. «J’espère que le projet FAIR permettra d’élaborer et de promouvoir encore davantage de pratiques de recrutement innovantes et équitables, en particulier celles qui bénéficient aux travailleurs faiblement rémunérés.»

Les Philippines, en tant que l’un des pays pilotes du projet, contribueront au système de savoir mondial pour déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en matière de pratiques de recrutement équitables. Le projet FAIR s’appuiera sur les connaissances et les meilleures pratiques pour combler les écarts en termes de réglementation et de contrôle, améliorer les mécanismes de traitement des plaintes et d’indemnisation, favoriser le dialogue social et, enfin, garantir la mise en œuvre de pratiques de recrutement équitables fondées sur les normes internationales du travail et les principaux instruments relatifs aux droits de l’homme.

En étroite collaboration avec le gouvernement, les organisations de travailleurs et d’employeurs, ainsi que les médias et les principaux partenaires de la société civile, le projet FAIR utilisera les stratégies fondamentales suivantes: renforcer les connaissances mondiales sur les pratiques de recrutement nationales et internationales; renforcer les lois, politiques et mécanismes de contrôle en vue de favoriser des pratiques de recrutement équitables; promouvoir des pratiques commerciales équitables; et donner des moyens d’agir aux travailleurs et les protéger.

«En tant qu’institution d’avant-garde chargée de protéger la main-d’œuvre philippine qui se déplace dans le monde entier, le ministère du Travail et de l’Emploi salue l’initiative de l’OIT sur le recrutement équitable à l’échelon mondial. Depuis de nombreuses années, le ministère œuvre en étroite collaboration avec l’OIT pour promouvoir le travail décent et productif aux Philippines. Le projet de recrutement équitable est une étape concrète dans le domaine de la coopération internationale en faveur de la promotion de principes et pratiques de recrutement équitables, légaux et éthiques; de la lutte contre l’exploitation au travail et la servitude pour dettes; et de la poursuite du dialogue en vue de relever le défi de la réduction des coûts de recrutement ou de la mobilité de la main-d’œuvre. Autant d’éléments déterminants dans la gestion des migrations de main-d’œuvre», indique Silvestre H. Bello III, le ministre du Travail philippin.

Une réunion tripartite d’experts chargée d’élaborer des directives techniques sur le recrutement équitable convoquée par le Conseil d’administration de l’OIT se tiendra en septembre 2016, sous la présidence des Philippines. Cette réunion de trois jours élaborera le texte définitif des directives de l’OIT sur le recrutement équitable, qui incluent les pratiques de recrutement tant nationales qu’internationales. Ces directives éclaireront la discussion générale sur les migrations de main-d’œuvre qui a été inscrite à l’ordre du jour de la Conférence internationale du Travail en juin 2017, ainsi que la discussion récurrente sur les principes et droits fondamentaux au travail.

Pour plus d’information, veuillez contacter

Minette Rimando
Bureau de pays de l’OIT pour les Philippines - Manille
Tel.: +63 2 580 9905 or 580 9900
Courriel: rimando@ilo.org

Sophy Fisher
Bureau régional de l’OIT pour l’Asie et le Pacifique
Tel.: +66 8989 50912
Courriel: fisher@ilo.org