Note aux correspondants

Le BIT va publier un nouveau rapport mondial sur le travail des enfants avant une importante conférence à La Haye

Le Bureau international du Travail (BIT) va publier un nouveau rapport sur la situation du travail des enfants dans le monde à la veille d’une grande Conférence internationale organisée par le gouvernement des Pays-Bas en vue d’intensifier les efforts pour éradiquer les pires formes de travail des enfants au cours de la prochaine décennie.

Communiqué de presse | 14 avril 2010

GENEVE (Nouvelles du BIT) – Le Bureau international du Travail (BIT) va publier un nouveau rapport sur la situation du travail des enfants dans le monde à la veille d’une grande Conférence internationale organisée par le gouvernement des Pays-Bas en vue d’intensifier les efforts pour éradiquer les pires formes de travail des enfants au cours de la prochaine décennie.

Le nouveau rapport global du BIT sur le travail des enfants, intitulé «Intensifier la lutte contre le travail des enfants», sera diffusé sous embargo le 7 mai. Le rapport évalue les progrès accomplis dans le cadre de la campagne mondiale contre le travail des enfants et pointe les défis à relever pour parvenir à éradiquer les pires formes de travail des enfants d’ici 2016. L’OIT avait fixé cet objectif en 2006, lors de la publication de sa dernière évaluation mondiale de la situation du travail des enfants.

La Conférence mondiale sur le travail des enfants à La Haye les 10 et 11 mai est organisée par le ministère néerlandais des Affaires sociales et de l’Emploi, en étroite collaboration avec le Programme international pour l’abolition du travail des enfants du BIT (IPEC) et en coopération avec l’UNICEF et la Banque mondiale.

Le principal objectif de cette Conférence est de renforcer le mouvement planétaire afin de parvenir à une ratification universelle des conventions n° 138 (âge minimum) et 182 (pires formes de travail des enfants) de l’OIT et de redoubler d’efforts pour atteindre l’objectif de 2016.

La Conférence donnera aux pays, aux organisations d’employeurs et de travailleurs, aux organisations non gouvernementales et aux autres participants l’occasion de faire connaître leurs bonnes pratiques et les leçons qu’ils ont tirées de leur expérience de lutte contre les pires formes de travail des enfants; elle proposera aussi une «feuille de route» stipulant les étapes concrètes à franchir pour parvenir à l’objectif de 2016.

Note à l’attention des journalistes:

Le rapport sera diffusé à partir du vendredi 7 mai, sous embargo pour publication à partir de 00 H 01 GMT le samedi 8 mai. Une version PDF du rapport sera disponible sur demande en anglais, espagnol et français, ainsi qu'un communiqué de presse à partir du vendredi 7 mai, sous embargo dans les conditions susmentionnées. Merci de contacter communication@ilo.org ou d’appeler le +41 22/799-7912 pour plus d’informations.

Une couverture vidéo de la conférence de presse ainsi que des interviews filmées des auteurs du rapport seront disponibles pour les diffuseurs. Merci de contacter l’unité radio et télévision du Département de la communication au + 41 22/799-7935 ou par courriel naets-sekiguchi@ilo.org

Vous pourrez organiser des interviews avec des spécialistes du Programme international pour l’abolition du travail des enfants du BIT (IPEC) par l’intermédiaire du Département de la communication. Pour plus de détails, merci de contacter communication@ilo.org ou d’appeler le + 41 22/799-7912.

Pour plus d’informations sur le travail des enfants, veuillez consulter http://www.ilo.org/global/Themes/Child_Labour/lang--fr/index.htm

Pour les correspondants à Genève:

Une Conférence de presse sur le Rapport global se tiendra sous embargo le 7 mai à 11h30 (heure locale) dans la salle de presse III du Palais des Nations. Participeront à cette réunion Constance Thomas, directrice de l’IPEC, le Programme international pour l’abolition du travail des enfants du BIT, et Frank Hagemann, chef des recherches et de l’élaboration des politiques de l’IPEC.

Commentaires

 

 
comments powered by Disqus