M. Alain Ludovic Tou du Burkina Faso, élu Président du Conseil d'administration du BIT pour la période 2001-2002

GENÈVE (Nouvelles du BIT) - Le Conseil d'administration du Bureau international du Travail (BIT) a élu son président pour la période 2001-2002: il s'agit de M. Alain Ludovic Tou, Ministre de l'emploi, du travail et de la sécurité sociale du Burkina Faso. Né en 1952, il fut de 1997 à 2000 Ministre de la santé et, en 1991-92, Ministre de l'habitation et de l'urbanisation. Il remplace le représentant du gouvernement du Brésil, l'Ambassadeur Celso L. Nunes Amorim qui l'a précédé à cette fonction pour la session 2000-2001.

Communiqué de presse | 22 juin 2001

GENÈVE (Nouvelles du BIT) - Le Conseil d'administration du Bureau international du Travail (BIT) a élu son président pour la période 2001-2002: il s'agit de M. Alain Ludovic Tou, Ministre de l'emploi, du travail et de la sécurité sociale du Burkina Faso. Né en 1952, il fut de 1997 à 2000 Ministre de la santé et, en 1991-92, Ministre de l'habitation et de l'urbanisation. Il remplace le représentant du gouvernement du Brésil, l'Ambassadeur Celso L. Nunes Amorim qui l'a précédé à cette fonction pour la session 2000-2001.

Daniel Funes de Rioja a été élu comme Vice-président des employeurs. Il est actuellement le Directeur du Département de politique sociale du syndicat argentin de l'industrie. De 1995 à 1998, il fut le Président du groupe des employeurs pour l'Organisation des Etats d'Amérique. Il remplace M. Rolf Thüsing, membre du Conseil exécutif de la Confédération des associations des employeurs d'Allemagne. Lord Brett, ancien membre du Conseil général du Congrès des Syndicats du Royaume Uni a été réélu Vice-président travailleur.

Les trois personnes mentionnées composeront le bureau du Conseil d'administration pour sa session 2001-2002. Cet organe exécutif du BIT se réunit trois fois par an à Genève: il prend des décisions de politique générale, établit le programme et le budget pour l'ensemble des 175 Etats Membres de l'Organisation.

Dix des sièges gouvernementaux sont alloués de manière permanente aux Etats qui ont une importance industrielle majeure, à savoir l'Allemagne, le Brésil, la Chine, les Etats-Unis, la Fédération de Russie, la France, l'Inde, l'Italie, le Japon et le Royaume-Uni. Tous les 3 ans, à l'occasion de la Conférence internationale du Travail, les représentants des autres Etats Membres sont élus par les délégués gouvernementaux qui prennent en compte un critère de répartition géographique.

Les employeurs et les travailleurs élisent leurs représentants dans des collèges électoraux distincts.