L'OIT est une institution spécialisée des Nations-Unies
Promouvoir l'emploi, protéger les personnes
Accueil OIT > A propos de l'OIT > Multimédia > Vidéo > Reportages Vidéo > Malawi: Des femmes d’affaires reçoivent un message sur le VIH/Sida ...
Reportage Vidéo

Malawi: Des femmes d’affaires reçoivent un message sur le VIH/Sida

C’est dur d’être chef d’entreprise; encore plus dur si vous êtes une femme venant d’une classe sociale défavorisée, gérant une petite entreprise transfrontalière. Mais au Malawi, parmi les défis auxquels sont confrontées les pionnières que sont les femmes d’affaires, figure le risque d’infection par le VIH. Voilà pourquoi une association locale d’entrepreneurs salue une nouvelle initiative visant à apprendre aux chefs d’entreprise comment se protéger. Et la salle de classe n’est pas vraiment conventionnelle: les cours ont lieu à bord du bus pour aller chercher des marchandises en Tanzanie, de l’autre côté de la frontière.

Date de parution: 1 décembre 2010
Taille/durée: 00:02:34

Transcription:

Pour ces femmes qui ont une entreprise au Malawi, c’est le début d’un nouveau voyage d’affaires. Elles vont traverser la frontière pour se rendre en Tanzanie voisine afin d’acheter de quoi approvisionner leurs boutiques.

Mais ce voyage est différent. Elles vont apprendre comment se protéger, elles et leurs familles, du Sida.

Sellah Chiume est entrepreneur et membre de l’association nationale des femmes entrepreneur du Malawi appelée « Nab-We ». C’est aussi une éducatrice pour ses pairs, formée à partager ces connaissances vitales que nombre de ces femmes entendent pour la première fois ; qu’elles ont le pouvoir de se protéger elles-mêmes.

Une fois arrivées en Tanzanie, les femmes ne perdent pas de temps pour acheter leurs marchandises afin de retourner au poste-frontière. Il y a normalement une longue attente pour retourner au Malawi.

Sellah Chiume continue de s’activer à diffuser son message sur la prévention du Sida. Elle et d’autres membres du « Nab-We » ont suivi une formation dans des ateliers facilités par l’Organisation internationale du Travail pour devenir formatrice pour ses pairs.

Patrick Makondesa, Programme de l’OIT sur le VIH/Sida mis en œuvre sur le lieu de travail au Malawi

L’éducation par les pairs devient un outil important sur le lieu de travail car les gens parlent sur un pied d’égalité et peuvent s’exprimer plus facilement.

Cette approche est l’un des principaux éléments du projet de politique nationale de lutte contre le Sida sur le lieu de travail, élaboré en collaboration avec le gouvernement du Malawi, les travailleurs, et les organisations d’employeurs.

Holman Malata, Commission nationale du Sida, Malawi

L’OIT a accompagné le ministère du travail dans la lutte contre le Sida sur le lieu d’activité et a aussi permis de considérer la Sida en tant que question liée au travail.

Il fait nuit, avant que le douanier n’inspecte les achats de Cecilia Mambo, femme entrepreneure, ça peut prendre des heures de passer la frontière, parfois toute la nuit. C’est à ce moment-là que ces femmes peuvent se mettre en danger, ou être mises en danger de contracter le Sida.

Cecilia Mambo, entrepreneure (en Chichewa)

En allant acheter nos marchandises, il n’y a pas de problèmes, mais souvent quand nous revenons, nous sommes très mal traitées à la douane. Ils nous retardent même plus que nécessaire. L’autre problème est que les endroits où nous passons la nuit ne sont pas sûrs.

Grâce à l’éducation par leur pair, les femmes entrepreneures comme Cecilia Mambo et Sellah Chiume sont mieux préparées pour faire face à ces situations.

Quand il faut se protéger du Sida, le message est clair: les femmes peuvent prendre la décision, pas seulement les hommes.

Tags: travailleuses, esprit d'entreprise, autonomisation des femmes, VIH/SIDA

Régions et pays couverts: Malawi

Unité responsable: Département de Communication (DCOMM)

Ce contenu est disponible en
English  Español 
A A+A++  Imprimer  Envoyer
Fermer

Courriel

Malawi: Des femmes d’affaires reçoivent un message sur le VIH/Sida

Pour

Adresse e-mail:
Séparez les adresses par une virgule (,)

Vos coordonnées:

Votre nom:
Votre E-mail:
Envoyer
Partager ce contenu
Retournez en haut de la page