Opening remarks of ILO Director-General at the World of Work Summit: Social Justice for All

Declaración | 14 de junio de 2023
Monsieur le Ministre al Marri, Président de la Conférence,
Madame Corina Adjer, Vice-Présidente de la Conférence,
Monsieur Henrik Munthe, Vice-Président représentant les Employeurs à cette Conférence,
Monsieur Zahoor Awan, Vice-Président de la Conférence représentant les Travailleurs,
Excellences les Chefs d’Etat et Chefs de Gouvernement,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

Nous sommes réunis aujourd’hui pour répondre à un appel crucial en faveur de la justice sociale. Un appel pour affirmer le droit de chacun à « poursuivre son développement matériel et spirituel dans la liberté et la dignité, dans la sécurité économique et avec des chances égales ». Voilà ce que nous dit la Déclaration de Philadelphie de l’OIT, en 1944.

Un appel qui s’applique particulièrement à la jeunesse :

Cette jeunesse multiple, divisée à son corps défendant par des inégalités de naissance déchirantes, qui pousse une partie d’entre elle – minée par le chômage, coincée dans l’informalité et sans protection sociale –, sur les routes dangereuses de la migration, voire du travail des enfants.

Cette jeunesse qui se trouve à devoir concilier simultanément les défis de survie immédiate et ceux liés à la préservation de l'environnement, faisant ainsi face aux enjeux de « fin du monde et de fin du mois ».

Cette jeunesse, née sous l’ère des nouvelles technologies et d’un monde pleinement ouvert, qui attend qu’on en exploite les opportunités tout en en maitrisant les risques, afin de ne laisser personne de côté.

Excellences, Mesdames et messieurs,
Oui, la justice sociale est indispensable pour rendre nos sociétés et économies plus cohérentes, plus productives et plus pacifiques. Cette justice sociale est indispensable pour rétablir la confiance envers les institutions et pour fournir la preuve d’un multilatéralisme efficace, un multilatéralisme qui répond aux attentes des populations.

En tant que Directeur général de l’OIT, je suis honoré d’entretenir l’héritage d’une organisation qui, dès 1919, reconnait dans sa constitution qu’une «paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale». Par la suite, la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail (1998) et la Déclaration de l’OIT sur la justice sociale pour une mondialisation équitable (2008) ont conforté cette priorité en établissant les quatre piliers du travail décent. Jamais l’OIT ne s’est détournée de cette quête, y compris en 2019 avec la Déclaration du centenaire de l’OIT pour l’avenir du travail.

Excellences,
Notre responsabilité est de garantir que la transition juste vers une économie plus durable se fasse de manière équitable. Il s’agit de construire une économie plus verte tout en créant des opportunités et en préservant le bien-être social, où les entreprises durables, où la productivité et le développement des compétences peuvent jouer un rôle crucial. Notre acquis normatif, notre expérience du dialogue social constituent des atouts qui ne doivent plus être considérés comme optionnels.

Ladies and gentlemen,
Greater social justice gives us a cause to rally round. But is much more than that. It is a driving force that can steer us towards a more equitable and sustainable future. As such, it must become our guiding principle, for both policies and action.

In pursuing this cause, we must not underestimate the importance of a redynamized multilateralism, which is essential if we are to effectively tackle the interconnected crises of our times and rebuild trust in governance; rebuild trust in the UN system. If we are to create a renewed social contract, it will need to be driven by solidarity, by fairness and – above all – by social justice.

The Global Coalition will support these goals by ensuring policy coherence for a greater impact of our actions. It can provide a focused platform that will put social justice front and centre at the United Nations Social Summit, expected in 2025.

Ladies and gentlemen,
Being gathered here together gives us the chance to really think about the route to take to achieve ‘social justice for all’.

I know you will hear and you will be sharing inspiring stories. I hope you will also discuss innovative, even radical, ideas.  Because we need new approaches if we are to have different outcomes, and so meaningful change.

We will use the outputs of this Summit to craft a roadmap that will guide our next steps. That starts by identifying priority themes and tangible actions. And ways to improve solidarity and cooperation among and between states.

Excellencies,
We have a unique opportunity, to bend the arc of history in favour of social justice. The prize is a world where everyone can fulfil their potential and enjoy the benefits of economic and social progress.

Let us seize this opportunity and take this chance to show our collective commitment and determination. And let us not be afraid to be bold in our approach.

I thank you for your presence here today. It is a concrete demonstration of your commitment to social justice, and gives me confidence that we will succeed in this great enterprise.

We have a responsibility to make a difference, and I know, together, we will do so.

Thank you.