Biographie de Guy Ryder, 10e Directeur général de l'OIT

Né à Liverpool (Royaume-Uni) en 1956, Guy Ryder a étudié les sciences politiques et sociales à l’Université de Cambridge et suivi des Etudes sur l’Amérique latine à l’Université de Liverpool. Il parle français et espagnol en plus de l’anglais qui est sa langue maternelle. Il a débuté sa carrière professionnelle en 1981 comme assistant au Département international du Congrès des syndicats à Londres.

A partir de 1985, il a occupé les fonctions de Secrétaire de la section industrie de la Fédération internationale des employés, techniciens et cadres (FIET) à Genève.

En 1988, Guy Ryder est devenu Directeur adjoint puis – à partir de 1993 – Directeur du Bureau de Genève de la Confédération internationale des syndicats libres (CISL).

Guy Ryder a rejoint une première fois l’Organisation internationale du Travail en 1998 en tant que Directeur du Bureau des activités pour les travailleurs et, à partir de 1999, comme Directeur du Cabinet du Directeur général. C’est à cette époque que l’Agenda pour le travail décent de l’OIT a été établi et a recueilli le soutien de la communauté internationale.

En 2002 il a été nommé Secrétaire général de la CISL pour conduire le processus d’unification du mouvement syndical international démocratique à l’échelle mondiale. Il a ensuite été le premier Secrétaire général de la Confédération syndicale internationale (CSI) élu lors de sa création en 2006. Il a dirigé des délégations syndicales internationales lors des discussions de haut niveau avec les Nations Unies, le FMI, la Banque mondiale et l’OMC et lors des Sommets des dirigeants du G20.

En septembre 2010, Guy Ryder est revenu à l’OIT à Genève en tant que Directeur exécutif en charge des normes internationales du travail et des principes et droits fondamentaux au travail. Entre autres activités, il a supervisé l’application des conventions et recommandations de l’OIT. Il a aussi dirigé plusieurs missions de l’OIT de haut niveau pour traiter toute une série de questions liées aux normes du travail dans des pays comme Bahreïn, la Colombie, Fidji, la Géorgie, la Grèce, le Myanmar et le Swaziland.

Guy Ryder a été élu Directeur général par le Conseil d'administration de l'OIT en mai 2012 et a pris ses fonctions le 1er Octobre 2012. En prenant ses fonctions, il s'est engagé à positionner l'OIT en tant qu'institution déterminée traduire les principes en action et capable de faire la différence dans la vie des travailleurs sur tous les continents. Pour ce faire, il a lancé un important processus de réforme destinée à assurer l'autorité de l'OIT sur les questions relevant de son mandat.

Guy Ryder a été réélu Directeur général du BIT par le Conseil d'administration de l'OIT le 7 novembre 2016 avec le très large soutien des mandants tripartites de l’OIT. Son prochain mandat débutera le 1er octobre 2017.