L’initiative du centenaire sur les femmes au travail

L’Initiative du centenaire sur les femmes au travail a pour but de mieux aborder et comprendre les raisons pour lesquelles la réalisation du travail décent pour les femmes a été si lente, et ce qui doit être fait en vue de garantir un meilleur avenir pour les femmes au travail.

Copyright: Judith Haeusler / Cultura Creative
L’Initiative concerne quatre grands domaines, identifiés grâce à des recherches et des consultations:
  • La discrimination et les stéréotypes qui font obstacle à l’accès au travail décent;
  • Les bas salaires et l’inégalité des rémunérations;
  • Le manque de reconnaissance, la répartition inégale et la sous-évaluation des prestations de soins;
  • Et la violence et le harcèlement au travail.
Ces questions sont mises en exergue dans le Programme de développement durable pour 2030 qui offre un cadre d’action pour le développement mondial au cours des prochaines années. Cette Initiative comporte des dimensions mondiales, régionales et nationales; elle est en lien avec les autres initiatives pour le centenaire de l’OIT, en particulier l’Initiative sur l’avenir du travail.

Recherche et développement des connaissances

L’étude OIT-Gallup, «Vers un meilleur avenir pour les femmes au travail: ce qu’en pensent les femmes et les hommes», (en anglais) fournit le tout premier bilan des opinions et des expériences de femmes et d’hommes à l’échelle mondiale en ce qui concerne les femmes au travail. Basé sur un échantillon représentatif de 142 pays et territoires, ce rapport inédit confirme que la plupart des femmes veulent avoir un emploi rémunéré et que les hommes sont d’accord. Mais l’équilibre entre travail et responsabilités familiales/domestiques est le principal obstacle auquel les femmes sont confrontées dans le monde, une opinion partagée par les femmes et les hommes. Ces résultats ont des répercussions majeures sur la mise au point des réponses stratégiques à l’échelle mondiale. Les données par pays sont disponibles dans le rapport et en ligne.

Cette enquête montre clairement que la plupart des femmes et des hommes de la planète préfèrent que les femmes exercent une activité professionnelle rémunérée. Les politiques familiales, qui permettent aux femmes de continuer à travailler et à progresser dans un emploi rémunéré et qui encouragent les hommes à prendre leur juste part des tâches domestiques, sont indispensables pour réaliser l’égalité des sexes au travail.»

Guy Ryder, Directeur général de l’OIT

Le Rapport sur Les femmes au travail, tendances 2016 offre un aperçu de la situation des femmes dans le monde du travail aujourd’hui et de leurs progrès au cours des 20 dernières années. Il présente aussi une analyse approfondie des disparités entre hommes et femmes dans le monde du travail et explore les principaux facteurs politiques d’un changement en profondeur en matière d’égalité des sexes. La discussion et les recommandations sont axées sur trois grandes dimensions: la ségrégation sectorielle et professionnelle, l’écart salarial entre hommes et femmes, et les lacunes du cadre politique permettant d’intégrer le travail et la famille.

Le rapport Emploi et questions sociales dans le monde: tendances de l’emploi des femmes 2017 actualise les tendances du marché du travail et livre des prévisions jusqu’en 2021 à partir des tendances actuelles. Il rappelle aussi les bénéfices économiques considérables qui découleraient de la réalisation à l’échelle mondiale de l’objectif du G20 consistant à réduire l’écart des taux d’activité entre les hommes et les femmes de 25 pour cent d’ici à 2025.

La transformation des femmes au travail en Asie: un programme de développement inachevé (uniquement en anglais) expose les difficultés que rencontrent les femmes à travers l’Asie pour obtenir l’accès au travail décent et fait d’importantes recommandations stratégiques.

Femmes d’affaires et femmes cadres: une montée en puissance (en anglais) brosse un tableau complet des femmes dans les postes de gestion des entreprises. Malgré les mesures visant à briser le plafond de verre, de nombreux obstacles s’opposent encore à l’arrivée des femmes aux postes de direction. Un rapport sur l’Asie a été présenté lors d’une Conférence régionale à Singapour en juillet 2015; un rapport sur l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient l’a été à Oman en février 2016 et un rapport régional a également été publié. Une Conférence s’est tenue à Lima pour les Amériques et les Caraïbes en mai 2017.

Dialogues mondiaux sur l’égalité entre les hommes et les femmes

Conférence sur la régulation du travail décent: L’avenir du travail

La conférence s’est déroulée à Genève du 3 au 5 juillet 2017. Elle était consacrée à l’avenir du travail et l’accent a été mis sur les questions qui se trouvent au cœur de l’Initiative du centenaire sur les femmes au travail, y compris l’économie des soins et les débouchés qu’elle offre pour l’avenir du travail décent.

Sommet de l’OIT sur le monde du travail 2017

Le Sommet sur le monde du travail de la Conférence internationale du Travail avait pour thème «Un avenir meilleur pour les femmes au travail». Une vidéo d’introduction a été diffusée au cours de l’événement qui comprenait un dialogue interactif entre les mandants et les experts de l’OIT sur les femmes au travail invitant les dirigeants mondiaux à réfléchir sur cette question, et exposant les mesures de transformation prises par diverses parties prenantes. Trois cheffes d’Etat, de Malte, de Maurice et du Népal, ont pris la parole au cours du Sommet.

OIT – Centre des droits de l’homme de l’Université d’Oxford et Université du Kent

Une conférence internationale a eu lieu les 18 et 19 mai 2017 en vue d’évaluer si les politiques et les stratégies juridiques actuelles avaient échoué à rompre avec la perpétuation des désavantages et comment ébaucher de nouvelles pistes d’action. Une série de rapports et de blogs universitaires ont éclairé les débats.

Dialogue global OIT – Conseil nordique des ministres sur l’égalité hommes-femmes

Un Dialogue mondial sur l’égalité entre hommes et femmes a eu lieu à Helsinki en novembre 2016, à l’initiative du Conseil nordique des ministres. Le dialogue a été l’occasion de faire l’inventaire des modèles et des expériences nordiques en matière d’égalité des sexes dans le monde du travail et d’échanger avec les mandants internationaux et des experts de toutes les régions. L’accent a été particulièrement mis sur l’expérience et l’analyse de la promotion des femmes aux postes de responsabilité et de l’équilibre travail/famille. Deux études avaient été préparées en amont de ce dialogue.

Conférence régionale sur les femmes et l’avenir du travail en Asie et dans le Pacifique

Suite à un atelier de l’APEC portant sur l’amélioration de la qualité des emplois pour les femmes, parrainé par le gouvernement d’Australie, l’OIT et le gouvernement australien s’associent pour élaborer un rapport et accueillir une conférence régionale de haut niveau sur «Les femmes et l’avenir du travail» en 2018.

Egalité de rémunération

La Coalition internationale pour l’égalité de rémunération (EPIC)

Lancée en septembre 2017 au cours de l’Assemblée générale des Nations Unies, l’EPIC est un partenariat multipartite, piloté par l’OIT, ONU Femmes et l’OCDE, visant à aider à la réalisation du Programme de développement durable pour 2030, qui prône l’égalité de rémunération entre hommes et femmes pour un travail de valeur égale. L’EPIC se fonde sur le constat qu’aucun acteur ne peut à lui seul relever le défi et qu’il faut redoubler d’efforts en tirant parti de l’expertise combinée des divers intervenants.

Le rapport mondial sur les salaires 2018/19

Le rapport mondial de référence sur les salaires de l’OIT sera consacré aux inégalités salariales et de revenus entre les hommes et les femmes; il fournira aussi des données qui seront incluses dans le rapport sur l’avenir des femmes au travail (voir-ci-dessous).

Violence et harcèlement dans le monde du travail

Réunion tripartite d’experts de l’OIT sur la violence contre les femmes et les hommes dans le monde du travail

Une discussion normative visant à élaborer une ou plusieurs nouvelles normes de l’OIT a été approuvée par le Conseil d’administration de l’OIT. Une réunion tripartite d’experts s’est tenue du 3 au 6 octobre 2016. Le rapport éclairera la discussion normative pendant la première discussion en 2018. Un rapport sur la législation et la pratique a également été préparé et sera soumis pour discussion à la Conférence; il contient un questionnaire auquel devront répondre les gouvernements après avoir consulté les organisations de travailleurs et d’employeurs les plus représentatives.

Economie du soin et emplois du secteur des soins à la personne

Un des principaux thèmes qui a émergé du fait de cette Initiative est la nécessité d’accorder plus d’attention au travail dans le secteur des soins, parce que c’est un secteur qui crée des emplois et un moyen pour favoriser l’égalité des chances pour les femmes dans le monde du travail. Un portail Internet sur l’économie du soin a été créé. Il présente toute l’étendue des activités de l’OIT dans ce domaine qui implique les différents départements de l’OIT.

Cette animation montre tout le spectre des activités de soins et comment chacune d’elles est liée au travail décent. Un manuel simplifié pour les personnels concernés est en cours d’élaboration et sera testé sur le terrain dans les Etats arabes.

Un rapport sur Les emplois du secteur de la santé et l’économie du soin dans un monde en mutation sera présenté en 2018. Sur la base de ce rapport, un Dialogue mondial sur le soin aura lieu en 2018 en vue d’examiner les politiques et les approches novatrices, ainsi que les actions concrètes.

Le gouvernement de Flandres appuie ces travaux sur le soin dans le cadre de l’Initiative et le gouvernement suédois apporte sa contribution.

Egalité des sexes et non-discrimination: au niveau national et régional

Le partenariat Suède–OIT soutient directement l’Initiative du centenaire sur les femmes au travail grâce à l’élément transversal déterminant relatif à l’égalité des sexes et à la non-discrimination. Le projet vise à renforcer les capacités des gouvernements, des organisations d’employeurs et de travailleurs, pour surmonter les obstacles structurels qui entretiennent les écarts entre hommes et femmes dans le monde du travail, en Côte d’Ivoire, en Jordanie et au Cambodge, ainsi qu’en Amérique latine.


L’avenir des femmes au travail

L’Initiative de l’OIT sur les femmes au travail et l’adoption du Programme de développement durable pour 2030 pourraient servir de feuille de route transformatrice et donner un nouvel élan à l’action des mandants de l’OIT en faveur de l’égalité entre hommes et femmes et de la non-discrimination. A l’appui de cette réflexion, il est prévu de publier un grand rapport sur l’avenir des femmes au travail à l’occasion de la Journée internationale de la femme 2019. Le rapport réunira les différents volets de l’Initiative, fournira des données et analyses inédites et identifiera les politiques capables de susciter des actions concrètes afin d’accélérer le rythme du changement. Le rapport devrait apporter une contribution significative et novatrice à la réduction des écarts entre hommes et femmes sous toutes leurs formes et à la réalisation des cibles des ODD.