Protection sociale
L'OIT est une institution spécialisée des Nations-Unies
Promouvoir l'emploi, protéger les personnes

Protection sociale

Selon les normes internationales du travail et selon les Nations Unies, la protection sociale est un droit fondamental. De plus, un régime de sécurité sociale bien conçu améliore le bien-être des populations et favorise le consensus social à grande échelle. Il est également propice et nécessaire à une croissance équitable, à la stabilité sociale et à la performance économique, contribuant à la compétitivité.

Aujourd'hui, seulement 20 pour cent de la population mondiale bénéficie d’une couverture sociale correcte et plus de 50 pour cent n’en a aucune. Ces personnes sont exposées à des dangers au travail et bénéficient de prestations de maladie et de retraite insuffisantes ou inexistantes. La répartition géographique reflète les niveaux de développement économique: moins de 10 pour cent des travailleurs des pays les moins avancés bénéficient d’une sécurité sociale, pourcentage qui varie entre 20 et 60 pour cent dans les pays à revenu intermédiaire, pour avoisiner les 100 pour cent dans la plupart des pays industriels.

La protection sociale est l’un des quatre objectifs stratégiques de l’Agenda pour le travail décent, qui définit l’objectif primordial de l’OIT. Depuis sa création en 1919, L’OIT a mis en avant des politiques et proposé à ses États membres des outils et une assistance visant à améliorer et à étendre la couverture sociale à tous les groupes sociaux, à améliorer les conditions de travail et à renforcer la sécurité au travail.

L’OIT s’est fixé trois objectifs principaux reflétant les trois dimensions majeures de la protection sociale:

  1. Etendre la couverture et l’efficacité des régimes de sécurité sociale
  2. Promouvoir la protection des travailleurs qui comprend des conditions de travail décentes, notamment les salaires et le temps de travail, ainsi que la santé et la sécurité au travail qui sont des composantes essentielles du travail décent
  3. Mettre en œuvre des programmes et activités spécialisés pour protéger ces groupes vulnérables que sont les travailleurs migrants et leurs familles, ainsi que les travailleurs de l’économie informelle. En outre, le monde du travail sera mis à contribution pour répondre au mieux à l’épidémie de sida, en s’efforçant d’améliorer les capacités des mandants tripartites

Initiative pour un socle de protection sociale

Reconnaissant l’importance d’assurer une protection sociale à tous, le Conseil des chefs de secrétariat (CCS) des organismes des Nations Unies a adopté, en avril 2009, l’initiative pour un socle de protection sociale parmi les neuf initiatives prises conjointement par les Nations Unies pour faire face à la crise économique. L’initiative est codirigée par le Bureau international du Travail et l’Organisation mondiale de la santé et mobilise un groupe de 17 agences associées, à savoir des agences de l’ONU et des institutions financières internationales.

Le socle de protection sociale favorise l’accès à des droits et des services sociaux fondamentaux dans les domaines de la santé, de l’eau et de l’assainissement, de l’éducation, de l’alimentation, du logement, de l’information permettant de protéger la vie et les biens. Il rappelle la nécessité de mettre en œuvre des politiques de protection sociale et d’emploi globales, cohérentes et coordonnées, afin de garantir des services et des transferts sociaux tout au long de la vie, en prêtant une attention particulière aux groupes vulnérables.
  1. © Richard Lewisohn/Image Source 2014
    La protection de la maternité: bénéfique pour les travailleurs et pour les petites entreprises

    20 octobre 2014

    La protection de la maternité et les mesures visant à concilier vie familiale et vie professionnelle peuvent avoir des effets positifs pour les petites et moyennes entreprises (PME), selon Laura Addati, spécialiste de l’OIT.

  2. Guy Ryder: De meilleurs emplois et des salaires plus élevés peuvent déjouer le piège d’une croissance lente

    17 octobre 2014

    Le Directeur général de l’OIT a mis en garde contre le «piège d’un croissance lente» pour l’économie mondiale et a exhorté les dirigeants à redonner la priorité à des salaires plus élevés et de meilleurs emplois pour inverser cette tendance.

  3. © Scott Wallace / World Bank 2014
    Une voie «simple» vers l’emploi formel

    9 octobre 2014

    Au Brésil, l’emploi formel a augmenté de presque 14 pour cent en une décennie… SUPERSIMPLES est l’une des explications. La prochaine Réunion régionale américaine de l’OIT va étudier le rôle des politiques d’emploi et de protection sociale comme accélérateurs de la productivité et de la formalisation de l’emploi.

  4. © Vano Shlamov / AFP 2014
    «L’extension de la couverture des régimes de retraite et la garantie d’un accès effectif aux soins de santé pour les personnes âgées sont une priorité»

    30 septembre 2014

    A l'occasion de la Journée internationale des personnes âgées, le Directeur général de l'OIT, Guy Ryder, souligne la nécessité de relever le défi démographique par des politiques intégrées de promotion de l'emploi et par des politiques de protection sociale tirant partie du cercle vertueux de l'emploi, de la protection sociale et du développement.

  5. © P. Virot / ILO 2014
    Près de la moitié des personnes âgées dans le monde sont privées de retraite

    30 septembre 2014

    Un rapport de l’OIT indique que 52 pour cent des personnes âgées bénéficient d’une pension de retraite – souvent insuffisante – et les politiques d’assainissement des finances publiques ont aggravé la tendance.