Déclaration de l'OIT sur la justice sociale pour une mondialisation équitable

Adoptée par la Conférence internationale du Travail à sa quatre-vingt-dix-septième session, Genève, 10 juin 2008

Cette importante déclaration, adoptée en juin 2008 par la Conférence internationale du Travail, est destinée à renforcer la capacité de l’OIT à promouvoir son Agenda du travail décent. Elle pose l’égalité des sexes comme l’un des éléments essentiels à la justice sociale pour une mondialisation équitable.

La Déclaration fut acclamée par les Etats membres, les organisations de travailleurs et d’employeurs réunis à Genève pour la Conférence, et fut assortie d’une résolution qui appelle à une nouvelle stratégie capable de soutenir des économies ouvertes et des sociétés fondées sur la justice sociale, le plein emploi productif, des entreprises viables et la cohésion sociale.

La Déclaration constitue une base sur laquelle l’OIT peut efficacement soutenir les efforts de ses mandants visant à promouvoir et faire progresser la justice sociale par le biais de ses quatre objectifs stratégiques : les principes et droits fondamentaux au travail, l’emploi, la protection sociale, et le dialogue social et le tripartisme. La déclaration stipule également que « L’égalité entre hommes et femmes et la non-discrimination doivent être considérées comme des questions transversales aux objectifs stratégiques mentionnés précédemment. »